découper

 

définitions

découper ​​​ verbe transitif

Diviser en morceaux, en coupant ou en détachant. Découper un gâteau, un gigot. —  Couteau à découper.
Couper régulièrement suivant un contour, un tracé. Découper un patron. Découper un article de presse. —  sans complément Découpez suivant le pointillé.

se découper ​​​ verbe pronominal

Être découpé. Ce gigot se découpe de deux manières.
Se découper sur : se détacher avec des contours nets de (l'arrière-plan).
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je découpe

tu découpes

il découpe / elle découpe

nous découpons

vous découpez

ils découpent / elles découpent

imparfait

je découpais

tu découpais

il découpait / elle découpait

nous découpions

vous découpiez

ils découpaient / elles découpaient

passé simple

je découpai

tu découpas

il découpa / elle découpa

nous découpâmes

vous découpâtes

ils découpèrent / elles découpèrent

futur simple

je découperai

tu découperas

il découpera / elle découpera

nous découperons

vous découperez

ils découperont / elles découperont

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ou bien elle imitait les gestes apprêtés d'un garçon de restaurant, en train de découper une volaille de prix.Marguerite Audoux (1863-1937)
Limites encore, et je terminerai sur ce point, car le contrôle est un tout que l'on ne peut pas saucissonner ou découper en tranches.Europarl
Il emploie les loisirs de sa retraite à découper en papier les profils des plus fameux monuments qu'il a contemplés, dans le cours de ses diverses navigations.Louis Ulbach (1822-1889)
Marjolin n'avait pas même essuyé la planche à découper, près de laquelle les pattes du lapin traînaient encore.Émile Zola (1840-1902)
Il s'agit de découper le ciel en blocs fonctionnels qui seront vendus séparément à des prestataires de services.Europarl
Je voulais vous faire observer avec moi, docteur, comme il serait dangereux de découper trop nettement les méthodes que nous croyons distinguées dans le réel.Charles Péguy (1873-1914)
Les journaux châtrés sont tenus d'y découper des emplâtres ayant la surface voulue pour cacher l'amputation.Jean Massart (1865-1925)
Elle ne peut créer des emplois en légiférant pour diminuer les heures de travail, comme si les emplois étaient un gâteau que l'on peut découper et distribuer.Europarl
Ainsi, pendant que je vais découper quelques lanières de cette peau épaisse, qui peuvent nous devenir utiles, empare-toi de la tête, que tu désires.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
En effet, pour obtenir les subsides, ils devraient alors découper artificiellement leurs exploitations en unités plus petites.Europarl
Mais les rouliers mangeaient avec des fourchettes de fer, tandis que la société se servait d'argenterie d'étain pour découper ses œufs durs.Paul Féval (1816-1887)
Les deux hommes absorbés par les pensées que suscitait la présence inopinée de l'usurier, continuaient à découper les quartiers de viande.Oscar Méténier (1859-1913)
Pour vous prouver ma bonne volonté, je m'offre à vous découper une aile de ce vieux dur à cuire qu'on nous donne pour un poulet.Gérard de Nerval (1808-1855)
Cabrillat, qui était en train de découper des étiquettes, s'élança, comme c'était son devoir, à la rencontre de cette cliente.Albert Cim (1845-1924)
Alors c'est moi qui suis obligé de découper, et, comme c'est la première fois de ma vie, je m'embrouille aussi.Pierre Loti (1850-1923)
Elle était déjà debout, et ses doigts se crispaient sur le manche du long couteau à découper.Paul Mahalin (1838-1899)
Du haut de ces entassements sublimes, je voyais les étangs lointains se découper comme des miroirs sur la plaine brumeuse, sans pouvoir distinguer celui même où s'était passée la fête.Gérard de Nerval (1808-1855)
Elle obéit à regret, et alla, un peu confuse, découper le poulet sur un coin du buffet.Anatole France (1844-1924)
Elles quitteront les chardons pour visiter les arbustes du voisinage et y découper sur les feuilles des pièces ovales, qui seront assemblées en récipient propre à contenir la récolte.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Sous son regard, il déploie souvent la main gauche pour y voir se découper harmonieusement l'agate d'une bague.Hector Bernier (1886-1947)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DECOUPPER » v. act.

Diviser en plusieurs pieces. Il se dit des viandes & des étoffes. Les Allemands font grand estat de l'art de decoupper les viandes. On ne prise plus une piece d'étoffe, quand elle est decouppée, separée en plusieurs morceaux.
 
DECOUPPER, signifie aussi, Orner une étoffe en y faisant plusieurs taillades disposées avec grace & symmetrie. La mode revient souvent de decoupper les habits de drap, de satin, &c. Cet ouvrier decouppe proprement.
 
DECOUPPER, signifie encore, Faire des colifichets en taillant du papier, du parchemin, des images en une infinité de façons. On voit des parchemins decouppez avec une extreme delicatesse.
 
DECOUPPÉ, en termes de Blason, se dit des figures sans nombre dont un Escu est semé, qui sont faites comme de tierces feuilles renversées, & qui ont la queuë montante & en haut, ce qui ressemble aux decouppures qui se font sur le velours ou sur le satin : c'est la même chose que moucheté, ou plumeté, ou papillonné. On le dit aussi des lambrequins qui sont taillez en feuilles d'acanthe.
Le mot du jour Applaudissements Applaudissements

On aura entendu parler de clapping, un anglicisme qui me fait doucement rigoler.

Aurore Vincenti 27/04/2020