Email catcher

tailler

définitions

tailler ​​​ verbe

verbe transitif
Couper, travailler (une matière, un objet) avec un instrument tranchant, de manière à lui donner une forme déterminée. Tailler une pièce de bois. Tailler la pierre. Tailler un crayon, en pointe pour dégager la mine (➙ taille-crayon).
Confectionner, obtenir (une chose) en découpant. Tailler des torchons dans un drap usagé.
Tailler un vêtement, découper les morceaux que l'on coud ensuite pour faire le vêtement. ➙ couper ; tailleur. au figuré, familier Tailler un costard, une veste à qqn : dire du mal de lui en son absence.
au figuré Se tailler un beau succès, l'obtenir.
verbe intransitif Modèle qui taille grand, petit, qui est grand (petit) pour la taille annoncée.
Se tailler verbe pronominal familier Partir en hâte, s'enfuir. ➙ se sauver, se tirer.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je taille

tu tailles

il taille / elle taille

nous taillons

vous taillez

ils taillent / elles taillent

imparfait

je taillais

tu taillais

il taillait / elle taillait

nous taillions

vous tailliez

ils taillaient / elles taillaient

passé simple

je taillai

tu taillas

il tailla / elle tailla

nous taillâmes

vous taillâtes

ils taillèrent / elles taillèrent

futur simple

je taillerai

tu tailleras

il taillera / elle taillera

nous taillerons

vous taillerez

ils tailleront / elles tailleront

synonymes

tailler

verbe transitif

couper, [en pointe] appointer, [en biseau] biseauter, ébiseler, [en dents de scie] denteler, [en arrondi] échancrer, inciser, trancher

[des arbres] ébourgeonner, ébrancher, écimer, éclaircir, élaguer, émonder, ergoter, étêter, étronçonner, ravaler, recéper

[une haie, un espalier] dresser, ébarber

[du bois] chantourner, charpenter, débillarder, équarrir, gosser (familier, Québec)

[une pierre] bretteler, chanfreiner, épanneler, retondre, rustiquer

sculpter, ciseler

[une pierre précieuse] brillanter, facetter

[les cheveux] couper, rafraîchir

[Couture] couper, découper, patronner

verbe intransitif

couper, faire une entaille, inciser

se tailler verbe pronominal

remporter, s'adjuger, s'approprier, s'arroger, gagner, obtenir

[familier] s'enfuir, s'en aller, battre en retraite, déguerpir, disparaître, s'éclipser, s'envoler, s'esquiver, filer, fuir, partir, prendre la fuite, se sauver, se barrer (familier), décamper (familier), détaler (familier), se faire la malle (familier), se faire la paire (familier), mettre les bouts (familier), mettre les voiles (familier), prendre la poudre d'escampette (familier), prendre la tangente (familier), prendre le large (familier), se tirer (familier), calter (populaire), mettre les adjas (argot), enfiler la venelle (vieux), tirer ses grègues (vieux)

[familier] partir, battre en retraite, décamper, déguerpir, plier bagage, quitter la place, se sauver, se barrer (familier), calter (familier), se carapater (familier), se casser (familier), débarrasser le plancher (familier), se débiner (familier), décaniller (familier), décoller (familier), dégager (familier), évacuer (familier), se faire la malle (familier), se faire la valise (familier), ficher, foutre le camp (familier), jouer la fille de l'air (familier), les mettre (familier), lever l'ancre (familier), lever le pied (familier), lever le siège (familier), mettre la clé sous la porte (familier), mettre les bouts (familier), mettre les voiles (familier), plier bagage (familier), prendre, gagner le large (familier), prendre la clé des champs (familier), prendre la poudre d'escampette (familier), riper (familier), tailler la route (familier), se tirer (familier), tourner, montrer les talons (familier), vider les lieux (familier), quitter (vieux ou Québec)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le jeune homme, qui avait eu l'audace de choisir l'itinéraire bis, de tailler la route sur ses longboards de légende*, méritait notre intérêt.Géo, 17/12/2020, « L'homme qui dévalait les cols alpins... sur son skateboard »
Cette stratégie lui permet d'exister en tant que parti d'opposition et de se tailler un espace politique entre les deux grands traditionnels.Parlement[s], 2008, Emmanuel Droit (Cairn.info)
Et c'est dans ce tissu que l'analyse est implantée et doit tailler, imposer son lieu spécifique, installer son dispositif.Revue française de psychosomatique, 2012, Jean Guillaumin (Cairn.info)
Les tailleurs vont faire tout le tour du jardin, et tailler pendant plus de deux heures et demie.Ouest-France, Christelle GARREAU, 20/03/2015
Dira-t-on du sculpteur qu'il sait tailler la pierre s'il l'entame trop ou trop peu ?Éliphas Lévi (1810-1875)
Mais rien n'est facile quand il s'agit de tailler dans le dur.Capital, 07/11/2013, « Non monsieur le président, les dépenses ne baisseront pas ! »
Entretenir le terrain, tailler les pieds, les replanter quand il le faut, suivre méticuleusement leur pousse, lutter contre les maladies qui les amoindrissent.Ouest-France, Olivier BOTTIN, 22/09/2021
Il ne se contente pas en effet de tailler dans les budgets fédéraux comme l'a fait cette dernière après avoir été réélue.Problèmes d'Amérique latine, 2018, Dominique Vidal (Cairn.info)
Les multinationales sans racines, exclusivement motivées par le profit veulent se tailler la part du lion tout en contribuant le moins possible aux dépenses publiques.Europarl
Et parviendra à se tailler au passage la meilleure place sur le marché français ?Capital, 18/06/2010, « Les sites de paris en ligne vont rafler la mise »
Préparation des pommes : éplucher les pommes, les couper en deux, les épépiner et les tailler en petits dés.Ouest-France, Delphine LANDAY, 04/04/2020
Dans les milieux autorisés, ça s'appelle se faire tailler un short !Ouest-France, Christian VEYRE, 06/12/2017
Le tailler en petit cube (brunoise, pour les techniciens), conserver.Ouest-France, Audrey VAIRÉ, 27/03/2020
Il prend plaisir à sculpter, tailler le bois plutôt que de le presser.Géo, 17/12/2020, « L'homme qui dévalait les cols alpins... sur son skateboard »
Nous avons beau tailler de notre mieux le bloc mystérieux dont notre vie est faite, la veine noire de la destinée y reparaît toujours.Victor Hugo (1802-1885)
Dans ces clubs, certains individus souhaitent se faire remarquer, être performants, voire se tailler une place de leader.Revue de psychothérapie psychanalytique de groupe, 2004, Alberto Eiguer (Cairn.info)
Allez tailler des barbes et couper des cheveux.Michel Corday (1869-1937)
Ils s'estiment dès lors légitimement prioritaires pour se tailler une part dans le gâteau que constitue la manne étatique.Afrique contemporaine, 2013, Raphaëlle Chevrillon-Guibert (Cairn.info)
Pas question de laisser ces messieurs se tailler la part du lion.Ouest-France, Marie LENGLET, 05/06/2019
Ceux qui proposeront un système plus puissant se tailleront une réputation mondiale mais sans doute cet exploit se fera-t-il longtemps attendre.Sociétés et Représentations, 2007, Pierre Sorlin (Cairn.info)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TAILLER » v. act.

Coupper, diviser, separer. Ces belles pierres ont été taillées dans une telle carriere, elles en ont été tirées. Ce Metayer a taillé, émondé ses arbres, sa vigne. Il est allé tailler des perches dans ce bois. On taille le marc au pressoir avec une hache. On taille la souppe avec un couteau. On a taillé cette viande en plusieurs morceaux. Il a fallu tailler ce chemin dans le roc. Ce mot vient du Latin taliare, fait de talia, qui se trouve dans les anciennes Gloses. Menage.
 
TAILLER, se dit aussi de ce qu'on couppe, qu'on façonne avec art & proportion, quand on retranche d'une chose ses parties inutiles. Ce Sculpteur sçait bien tailler le marbre, la pierre. Il faut prendre le bois selon ses veines, pour le bien tailler. Ce Lapidaire sçait fort bien tailler les diamants en facettes, en tables, au cadran. La charpente de ce dome est toute taillée sur le chantier. On dit aussi tailler des plumes, pour dire, les preparer pour écrire ; & on dit qu'un Auteur qui écrit bien a la plume bien taillée.
 
TAILLER, se dit plus particulierement de l'art de coupper les étoffes pour faire des habits qui viennent bien à la taille. Ce Maistre est en reputation de bien tailler, d'avoir bonne couppe. J'ay fait tailler ce manteau à la piece. Le Maistre taille la besogne, & les Compagnons la cousent. On dit aussi tailler des rabats, & autre linge.
 
TAILLER, signifie, Avoir la disposition d'une chose, l'accommoder à sa fantaisie, l'augmenter ou la retrencher comme on veut. Je vous donne pouvoir de tailler & rogner dans cette affaire, pour en sortir par accommodement. Ce valet s'est rendu le maistre du logis, il taille & rogne comme il luy plaist.
 
TAILLER, signifie aussi, Tirer une pierre de la vessie. Ce Chirurgien est fort expert à tailler. Un homme qu'on taille est fort en danger de sa vie. On dit aussi, qu'un homme a été taillé, pour dire, qu'il a été chastré.
 
TAILLER, se dit figurément en choses morales. Cette armée a été taillée en pieces, pour dire, a été défaite, mise en desroute. On dit aussi, Tailler en pieces la reputation de quelqu'un, pour signifier en mesdire cruellement. On dit aussi, On nous a taillé nos morceaux, on nous a donné des ordres & des instructions precises & bornées. On dit encore, Vous estes bien taillé de disner par coeur, d'aller à la Bastille, pour dire, Vous en avez bien la mine, vous en estes menacé.
 
TAILLER, signifie aussi au jeu de la Bassette, Tenir la banque, distribuer les cartes.
 
TAILLER, signifie encore, Faire des entailles, des hoches sur une taille, pour marquer la quantité des marchandises qu'on prend à credit.
 
TAILLER, en termes d'Imprimerie signifie, Couper une frisquette pour faire paroistre ce qu'on desire.
 
En termes de Blason on appelle un Escu taillé, celuy qui est divisé en deux parties par une diagonale tirant de l'angle senestre du chef au dextre de la pointe. On appelle taillé trenché, quand au milieu de la taille il y a une trenche. On dit aussi trenché taillé, quand sur la trenche il y a une petite taille, ou une entaille. Ce mot vient de talea, qui signifie une branche d'arbre coupée.
 
TAILLER, se dit proverbialement en ces phrases. On dit qu'un homme taille en plein drap, lors qu'il a beaucoup de sujet, de matiere, qu'il a grande liberté de s'étendre, qu'il n'est point gesné ni contraint. On dit que les femmes taillent des bavettes, quand elles sont long-temps à causer, à babiller de choses vaines & inutiles. On dit qu'un homme taille bien de la besogne à quelqu'un, lors qu'il luy suscite des procés ou des affaires fâcheuses qui luy donnent bien à courir. On dit aussi, qu'il luy taille des croupieres, lors qu'il l'a mis en fuite, & qu'il le poursuit.
 
TAILLÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le français des régions Poutouner Poutouner

Le mot poutou, qui prend le sens de « bise », de « bisou » ou de « baiser », suivant les locuteurs et les registres de langue, est attesté pour la...

11/02/2022