Email catcher

dédaigner

Définition

Définition de dédaigner ​​​ verbe

verbe transitif direct Considérer avec dédain. ➙ mépriser. Négliger. Ce n'est pas à dédaigner (➙ dédaignable).
verbe transitif indirect littéraire Dédaigner de (+ infinitif). Il dédaigne de répondre : il ne daigne pas répondre.

Conjugaison

Conjugaison du verbe dédaigner

actif

indicatif
présent

je dédaigne

tu dédaignes

il dédaigne / elle dédaigne

nous dédaignons

vous dédaignez

ils dédaignent / elles dédaignent

imparfait

je dédaignais

tu dédaignais

il dédaignait / elle dédaignait

nous dédaignions

vous dédaigniez

ils dédaignaient / elles dédaignaient

passé simple

je dédaignai

tu dédaignas

il dédaigna / elle dédaigna

nous dédaignâmes

vous dédaignâtes

ils dédaignèrent / elles dédaignèrent

futur simple

je dédaignerai

tu dédaigneras

il dédaignera / elle dédaignera

nous dédaignerons

vous dédaignerez

ils dédaigneront / elles dédaigneront

Synonymes

Synonymes de dédaigner verbe transitif

mépriser, faire bon marché de, faire fi de, se moquer de

refuser, décliner, rejeter, repousser

Exemples

Phrases avec le mot dédaigner

Ignorer ou dédaigner ce que l'adolescent perçoit digne d'intérêt c'est d'abord nier à l'adolescent son statut d'être culturel.Le sociographe, 2017, Elsa Gambin (Cairn.info)
Lequel semble ne pas dédaigner la moindre occasion de chicane avec ses anciens coéquipiers.Ouest-France, 08/05/2019
Il apprécie autant le maïs, le blé que les châtaignes, sans pour autant dédaigner la viande de ragondin.Ouest-France, 16/12/2016
Les foules se tourneront toujours vers ceux qui lui parleront de vérités absolues et dédaigneront les autres.Gustave Le Bon (1841-1931)
Quelque habitué que vous soyez aux triomphes vous ne pouvez dédaigner celui-là, qui a pour lui la jeunesse et l'admiration vraie.Marie Bashkirtseff (1858-1884)
Certes, aujourd'hui c'est lui-même qui semble dédaigner sa propre vie.Adolescence, 2011, Alejandro Rojas-Urrego (Cairn.info)
De quoi forger des relations informelles au-delà des frontières du bureau, même si des retrouvailles régulières in real life ne sont pas à dédaigner.Capital, 09/12/2019, « Comment garder l’esprit d’équipe en travaillant à distance »
Quand on est poète, on ne doit pas les dédaigner.Anatole France (1844-1924)
J'ose dédaigner la vie et ses apparences qu'elle déroule auprès de mes sens.Maurice Barrès (1862-1923)
En toi, n'êtes-vous pas vingt à vous humilier, à vous dédaigner, à vous commander ?Maurice Barrès (1862-1923)
Jusqu'ici, dans de nombreux pays, une tendance semblait dominante, peut-être même irrésistible, à les dédaigner ou les contourner, au profit de la démocratie directe et éventuellement de pouvoirs autoritaires.Ouest-France, 02/09/2019
Non pas, comme on pourrait le supposer, pour des raisons idéologiques, encore que celles-ci ne soient pas à dédaigner, mais pour des raisons de compétitivité.Europarl
D'abord, sa valeur didactique et pédagogique n'est pas à dédaigner.Revue interdisciplinaire d'études juridiques, 2007, Charles-Maxime Panaccio (Cairn.info)
Je vous demande à présent de nous donner l'assurance que le bourricot dédaignera également le vin frelaté.Europarl
En outre, la mise à l'épreuve de la procédure de codécision n'est non plus à dédaigner.Europarl
C'est une possibilité à ne pas dédaigner.Europarl
Il faut avouer que je suis à bonne école pour apprendre à dédaigner les biens que j'ai perdus.Octave Feuillet (1821-1890)
Je suis heureux que nous ayons trouvé une solution qui prévoit une période transitoire temporaire plutôt que de dédaigner la nécessité de conclure ce dossier.Europarl
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DESDAIGNER v. act.

Mespriser avec orgueil & fierté. Sous ombre que ce Conseiller est noble, il desdaigne tous ses confreres, il desdaigne de les visiter.
 
On l'employe avec la negative ordinairement, pour dire, Daigner. Ne desdaignez pas de me faire cet honneur, &c.
 
DESDAIGNÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Être de bon, de mauvais augure Être de bon, de mauvais augure

Quand on dit d’un signe favorable ou défavorable qu’il est de bon ou de mauvais augure, on comprend que augure est synonyme de présage. Mais on...

Alain Rey 25/10/2022