défaillir

 

définitions

défaillir ​​​ verbe intransitif

Tomber en défaillance. ➙ s'évanouir ; se trouver mal. Être sur le point de défaillir. Elle défaillait de faim.
S'affaiblir, décliner. Ses forces défaillent de jour en jour.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je défaille / je défaus (vx)

tu défailles

il défaille / il défaut (vx) / elle défaille / elle défaut (vx)

nous défaillons

vous défaillez

ils défaillent / elles défaillent

imparfait

je défaillais

tu défaillais

il défaillait / elle défaillait

nous défaillions

vous défailliez

ils défaillaient / elles défaillaient

passé simple

je défaillis

tu défaillis

il défaillit / elle défaillit

nous défaillîmes

vous défaillîtes

ils défaillirent / elles défaillirent

futur simple

je défaillirai / je défaudrai (vx)

tu défailliras / tu défaudras (vx)

il défaillira / il défaudra (vx) / elle défaillira / elle défaudra (vx)

nous défaillirons / nous défaudrons (vx)

vous défaillirez / vous défaudrez (vx)

ils défailliront / ils défaudront (vx) / elles défailliront / elles défaudront (vx)

 

synonymes

défaillir verbe intransitif

s'évanouir, se trouver mal, tomber dans les pommes, les vapes (familier), tourner de l'œil (familier), se pâmer (vieilli ou plaisant)

baisser, s'affaiblir, décliner, diminuer

faiblir, flancher (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Gradués avec un art très fin, depuis le sourire humide et voilé jusqu'au sourire large et gazouillant, ils enveloppent, ils enlacent, ils étreignent, ils font défaillir.Hector Bernier (1886-1947)
Albert se sentit presque défaillir, un nuage épais obscurcit sa vue : tout son bel édifice de bonheur et de célestes félicités s'écroulait au moment d'en poser le faîte.Alphonse Karr (1808-1890)
A la vue de ces souvenirs du passé du comte, soudainement exhumés, elle avait été près de défaillir...Émile Gaboriau (1832-1873)
Les hommes les plus robustes ne pouvaient la supporter plus de cinq minutes sans défaillir.Alphonse Karr (1808-1890)
La fatigue, la faim, l'émotion et une chaleur accablante ralentissait de plus en plus ses pas, et, à chaque instant prête à défaillir, elle fut tentée de demander grâce.George Sand (1804-1876)
Alors, il se passa en elle quelque chose de bizarre : prise d'une peur instinctive, prête à défaillir, elle courut s'enfermer dans le cabinet de toilette.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Elle, envahie d'une tristesse lente, craignant de défaillir, ne sachant plus si elle souffrait du froid ou d'un désespoir, venu de loin, dont elle sentait monter l'amertume.Émile Zola (1840-1902)
Alors commença pour moi une vie de misère profonde, et presque de honte ; car je sentis défaillir mon courage.Gustave de Beaumont (1802-1866)
Tancret, pâle à présent comme s'il allait défaillir, s'était levé, laissant tomber son chapeau, qui roula sur le parquet.Guy de Maupassant (1850-1893)
Non, elle pâlissait encore ; elle avait l'air de défaillir ; elle nous regardait avec une espèce de stupeur, comme si nous allions mourir l'un ou l'autre.René Bazin (1853-1932)
Toute autre langue que la sienne ne pourrait rendre de tels objets, qui sont gravés dans sa pensée, et se sentirait défaillir.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Mais alors toute la douleur de la séparation vint me saisir ; je me sentais défaillir en regardant cette voiture qui m'entraînerait loin d'elle !Madame de Krudener (1764-1824)
Là, ils s'arrêtaient, et un long silence se faisait alors, et l'enveloppement s'achevait, cette étreinte lente et grandissante de l'ignoré, où elle se sentait défaillir.Émile Zola (1840-1902)
On ne la voyait jamais défaillir, ni s'éteindre, et l'on savait qu'elle n'était alimentée ni avec de l'huile, ni avec aucune des substances combustibles alors connues.Éliphas Lévi (1810-1875)
Tendant ses jours de lutte, lorsqu'il s'était senti défaillir, il avait eu un refuge assuré contre les faiblesses d'un esprit trop tendu et d'un cœur brisé de fatigue.Henry Gréville (1842-1902)
En achevant de la lire, je me sentis défaillir, épuisé par tout ce que je venais d'éprouver.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Elle présente, je ne risquais plus de défaillir, du moins de tomber si bas ; mais pour un danger de moins combien d'autres surgiraient !Eugène Fromentin (1820-1876)
Il se sentit défaillir et comprit, sous le double effleurement léger de cette petite bouche au souffle frais, qu'il ne se guérirait jamais.Guy de Maupassant (1850-1893)
Je me sentais défaillir, il semblait que nous marchions au milieu d'une atmosphère de glace.Adrien Bourgogne (1785-1867)
Il ne la croirait pas, il rirait comme les autres ; et cette crainte la fit défaillir.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEFAILLIR » v. n.

Manquer de forces. On ne peut plus marcher, quand les jambes defaillent. Ce vieillard est venu tout d'un coup à defaillir. Le coeur luy a defailli, pour dire, Il s'est évanouï.
Le dessous des mots Les surnoms donnés aux villes Les surnoms donnés aux villes

« Monaco-PSG : Paris s’impose rarement sur le Rocher » (Le Parisien, 15 janvier 2020).

La périphrase, figure de style qui remplace un mot précis par une expression, permet d’éviter les répétitions, souci stylistique bien français. Les grandes villes du monde, les pays possèdent des surnoms conventionnels. Ces formules figées, fréquemment employées par les journalistes pour désigner les lieux, restent parfois obscures quant à leur motivation.

Marie-Hélène Drivaud 10/06/2020