se pâmer

définitions

se pâmer ​​​ verbe pronominal

vieilli Perdre connaissance. ➙ défaillir, s'évanouir.
Être sous le coup d'une sensation, d'une émotion très agréable. Se pâmer d'admiration. ➙ s'extasier.

conjugaison

pronominal

indicatif

présent

je me pâme

tu te pâmes

il se pâme / elle se pâme

nous nous pâmons

vous vous pâmez

ils se pâment / elles se pâment

imparfait

je me pâmais

tu te pâmais

il se pâmait / elle se pâmait

nous nous pâmions

vous vous pâmiez

ils se pâmaient / elles se pâmaient

passé simple

je me pâmai

tu te pâmas

il se pâma / elle se pâma

nous nous pâmâmes

vous vous pâmâtes

ils se pâmèrent / elles se pâmèrent

futur simple

je me pâmerai

tu te pâmeras

il se pâmera / elle se pâmera

nous nous pâmerons

vous vous pâmerez

ils se pâmeront / elles se pâmeront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais s'imaginer qu'elle le convoitait, qu'elle se donnerait volontiers à lui, là, en plein jour, qu'elle brûlait de se pâmer entre ses bras !Georges Eekhoud (1854-1927)
Il y avait des moments où un mot de lui vous faisait pâmer de rire.Ernest Renan (1823-1892)
Ce composé éminemment burlesque faisait pâmer de gaîté les assistants.Émile Blémont (1839-1927)
Te figures-tu mon étonnement quand je vois le patron se pâmer et tomber roide entre mes bras ?Louis Reybaud (1799-1879)
Vous jugez quel galimatias, et l'enfant de rire à se pâmer.Alfred de Musset (1810-1857)
Ne vous ai-je pas conté comme feu son père nous a fait pâmer de rire six semaines de suite ?Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Honneur à cette belle chose qui tient un homme par ses organes et le fait pâmer d'aise !Gustave Flaubert (1821-1880)
Il y eut aussi une longue visite du docteur qui ne lui recommanda même pas de ne point se pâmer, jugeant sans doute la chose au-delà de son pouvoir.Berthe de Buxy (1863-1921)
Je faillis pâmer comme une femme et rendre ce que j'avais dedans mon estomac.Romain Rolland (1866-1944)
Il a des saillies qui feraient pâmer de rire un saint dans sa châsse.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
J'ai dans mon sac toujours quelques fines histoires, qui chatouillent au bon endroit : fait beau les voir pâmer !Romain Rolland (1866-1944)
N'est pas honnête homme qui veut bien, et, mourir pour mourir, autant vaut se pâmer au bout d'une corde que de râler sa dernière heure sur un lit de plume.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Cependant le docteur, en bon général, avait placé ses aides de camp en leur donnant les plus minutieuses instructions sans oublier l'ordre de ne point se pâmer.Berthe de Buxy (1863-1921)
Il avait toujours pour elle des pousses d'herbes ou des fleurettes à peine écloses, cueillies au bord du chemin, et aussi de belles histoires qui la faisaient se pâmer d'aise.Ernest Daudet (1837-1921)
Après s'être encore roulée, elle avait fini par se pâmer, dans une position heureuse, les membres écartés, la tête renversée.Émile Zola (1840-1902)
Et elle finit par se pâmer, les yeux clos, ronronnant d'une façon douce.Émile Zola (1840-1902)
Ayant beaucoup vu, il avait beaucoup retenu, et il possédait un inépuisable fonds de bons contes et de saillies triviales qui faisaient se pâmer de rire les surveillants.Émile Gaboriau (1832-1873)
Que je meure, si ce n'est lui qui est là, à se pâmer comme un veau qu'on égorge !Émile Zola (1840-1902)
Il était assurément insensible aux œuvres sur lesquelles il est d'un goût adroit de se pâmer.Joris-Karl Huysmans (1848-1907)
Afficher toutRéduire
Vidéos "Figurez-vous", épisode 1 "Figurez-vous", épisode 1

Une nouvelle série consacrée aux figures de style, qui ne manquera pas de vous passionner ! Ce mois-ci : la catachrèse.

 

Julien Barret 26/05/2021