Email catcher

se pâmer

Définition

Définition de se pâmer ​​​ verbe pronominal

vieilli Perdre connaissance. ➙ défaillir, s'évanouir.
Être sous le coup d'une sensation, d'une émotion très agréable. Se pâmer d'admiration. ➙ s'extasier.

Conjugaison

Conjugaison du verbe pâmer (se)

pronominal

indicatif
présent

je me pâme

tu te pâmes

il se pâme / elle se pâme

nous nous pâmons

vous vous pâmez

ils se pâment / elles se pâment

imparfait

je me pâmais

tu te pâmais

il se pâmait / elle se pâmait

nous nous pâmions

vous vous pâmiez

ils se pâmaient / elles se pâmaient

passé simple

je me pâmai

tu te pâmas

il se pâma / elle se pâma

nous nous pâmâmes

vous vous pâmâtes

ils se pâmèrent / elles se pâmèrent

futur simple

je me pâmerai

tu te pâmeras

il se pâmera / elle se pâmera

nous nous pâmerons

vous vous pâmerez

ils se pâmeront / elles se pâmeront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot pâmer

Que je meure, si ce n'est lui qui est là, à se pâmer comme un veau qu'on égorge !Émile Zola (1840-1902)
Ils peuvent aussi se pâmer devant le grand décor central, réalisé cette année sur le thème de la forêt.Ouest-France, Delphine LE NORMAND, 14/12/2019
Il est le novateur, la voix originale, et il ne s'agit pas de faire seulement semblant, faire se pâmer ou s'émouvoir petits marquis et comédiens, il s'agit de conscience.Cahiers de psychologie jungienne, 2018, Passiflore Baldassari (Cairn.info)
Du genre à se pâmer en écoutant le tic-tac d'une vieille montre à remontoir.Ouest-France, 07/04/2014
Faudrait-il se taire, se pâmer, rentrer dans le rang de la standing ovation ?Les temps modernes, 2006, Micheline B. Servin (Cairn.info)
Un chiffre à se faire pâmer les boutiques de grands centres-villes.Ouest-France, Marylise KERJOUAN, 15/01/2021
Chaque seconde nous étant donnée à voir, mécaniquement, environ un quart de minute, on a tout le temps de se pâmer sur les compositions, les figures, les décors, les gestes.Vertigo, 2004, Jean-Paul Fargier (Cairn.info)
La préposition avec, pour qui l'on se pâmerait en effet, excelle en pesanteur, mais n'aggrave que la vacuité de pensée qu'elle produit.Che vuoi ?, 2009, Claude Sahel (Cairn.info)
Les ingenuités de la patiente nous font pâmer de rire, et son mari très peu mari fait des aveux qui ne sont guères moins divertissants.Revue d'Histoire Littéraire de la France, 2012, Marie-Thérèse Inguenaud, David Smith (Cairn.info)
Devinant leurs antipathies ou leurs secrètes espérances, ils renoncent aux conquêtes par la force, préférant user de leurs qualités spirituelles pour les faire se pâmer.Medium, 2017, Cécilia Dutter (Cairn.info)
Honneur à cette belle chose qui tient un homme par ses organes et le fait pâmer d'aise !Gustave Flaubert (1821-1880)
Sa terrine de lièvre, ses saint-jacques persillées et sa langue sauce madère sont à se pâmer.Ouest-France, 09/07/2016
On peut se pâmer d'amour pour un chêne, un châtaignier, un tilleul, un bel oranger.Ouest-France, Yann-Armel HUET, Samuel NOHRA, 13/03/2019
Qu'est-ce qui fait se pâmer le psychanalyste devant ces mots et ces phrases, ces rêves, ces silences parfois, ces mouvements de l'âme et ceux du corps ?Revue française de psychanalyse, 2003, Marie Claire Lanctôt Bélanger (Cairn.info)
Si les villes apparaissent comme des vitrines devant lesquelles on peut se pâmer, les transports sont devenus le nerf de la guerre.Économie Régionale et Urbaine, 2016, Raymond Woessner (Cairn.info)
Treize élus sur 33, pas de quoi se pâmer non plus.Ouest-France, 14/09/2015
Te figures-tu mon étonnement quand je vois le patron se pâmer et tomber roide entre mes bras ?Louis Reybaud (1799-1879)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.