défait

définitions

défait ​​​ , défaite ​​​ adjectif

Qui n'est plus fait, arrangé. Lit défait.
Qui semble épuisé. Visage défait, pâle, décomposé.
Vaincu, battu. Armée défaite.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le lit était défait ; des habits, du linge, des chaussures traînaient çà et là, pêle-mêle.Arnould Galopin (1863-1934)
On songe rarement au second matelas, quand pour des raisons quelconques on défait un lit ou qu'on cherche à en réparer le désordre.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il était défait, pâle, ayant, aux antichambres, aux escaliers, passé entre des épées nues, et perdu là toutes ses politesses sans qu'on lui répondît.Jules Michelet (1798-1874)
Les moutons frileux s'endorment autour du soleil las qui défait sa couronne et pique, jusqu'à demain, ses rayons dans leur laine.Jules Renard (1864-1910)
Si un maillon de cette chaîne se défait, le projet s’arrêtera pour tout le monde, y compris les grands pays.Europarl
Il se dressa, hagard, le dos tourné au lit défait, serrant l'oreiller sous ses ongles, et la porte s'ouvrit.Edmond Haraucourt (1856-1941)
C'était un spectacle étrange de voir le misérable, pâle, hagard, défait, suivant le terrible cortége d'un pas ferme, sans se montrer effrayé du sort affreux qu'on lui préparait.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
On n'était même pas bien certain qu'elle dormît, car on n'avait jamais vu son lit défait.George Sand (1804-1876)
Dans ce lit qu'on n'avait point défait, la folle, toujours silencieuse, restait tranquille, indifférente aux événements tant qu'on la laissait couchée.Guy de Maupassant (1850-1893)
En deux bonds, je me précipitai dans la chambre ... la chambre était vide ... le lit n'avait pas été défait.Octave Mirbeau (1848-1917)
L'empereur, pâle et défait, dit un témoin oculaire, ne montra pas moins beaucoup de courage.Jules Michelet (1798-1874)
Et elle s'effondra dans son peignoir défait, des larmes recommencèrent à ruisseler de ses yeux rouges.Émile Zola (1840-1902)
Elle vit tout d'un coup sortir un homme de l'épaisseur du bois, et pâle et défait se jeter à ses genoux.Victor Cousin (1792-1867)
L'abbé était pâle et défait et deux grosses larmes coulaient sur ses pauvres joues maigries.René Boylesve (1867-1926)
Au défaut d'un homme neuf, un homme ruiné, perdu, ne lui déplaisait pas ; souvent, tel qu'il avait défait, il trouvait bon de le refaire.Jules Michelet (1798-1874)
Diomède par instinct ou souvenir regarda vers le lit dont il connaissait bien la place ; il était défait et, dans la pénombre, il crut voir une tête s'enfonçer dans l'oreiller.Remy de Gourmont (1858-1915)
Elle était sur son lit, tout habillée et son corps de jupe défait, comme dans les siestes.Victor Hugo (1802-1885)
L'une me passe un schall sur les épaules, après que j'eus défait avec assez peu de complaisance, ma veste et mon gilet.Édouard Corbière (1793-1875)
Il n'eût pas été plus défait et plus hébété s'il avait vu la terre s'ouvrir devant lui pour l'engloutir.Jules de Gastyne (1847-1920)
La nature ne défait pas ce qu'elle a fait dans l'ordre des progressions nécessaires de l'existence, et elle ne saurait donner le démenti à ses lois fondamentales.Éliphas Lévi (1810-1875)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Être fleur bleue Être fleur bleue

Pourquoi est-on « fleur bleue » quand on lit des romans à l’eau de rose ?

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 15/09/2021