défoncer

 

définitions

défoncer ​​​ verbe transitif

Technique Enlever le fond de. Défoncer un tonneau.
Briser, abîmer par enfoncement. Défoncer une porte. ➙ enfoncer.
Défoncer un terrain, le labourer profondément. —  L'averse a défoncé la route.
familier Provoquer chez (qqn) un état hallucinatoire (en parlant d'une drogue) (➙ défonce).

se défoncer ​​​ verbe pronominal

familier
Atteindre par la drogue ou autre un état d'ivresse hallucinatoire.
Se donner à une activité avec intensité.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je défonce

tu défonces

il défonce / elle défonce

nous défonçons

vous défoncez

ils défoncent / elles défoncent

imparfait

je défonçais

tu défonçais

il défonçait / elle défonçait

nous défoncions

vous défonciez

ils défonçaient / elles défonçaient

passé simple

je défonçai

tu défonças

il défonça / elle défonça

nous défonçâmes

vous défonçâtes

ils défoncèrent / elles défoncèrent

futur simple

je défoncerai

tu défonceras

il défoncera / elle défoncera

nous défoncerons

vous défoncerez

ils défonceront / elles défonceront

 

synonymes

défoncer verbe transitif

enfoncer, briser, détériorer, éventrer

labourer

se défoncer verbe pronominal

se droguer

se démener

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je veux dévisager ce beau mufle-là et lui défoncer la frimousse... pour que la belle blonde me trouve plus gentil que lui.Eugène Sue (1804-1857)
Le roi avait eu l'attention paternelle d'envoyer et faire défoncer quelques tonneaux de vin.Jules Michelet (1798-1874)
Les cabanes des paysans paraissaient avoir été éventrées par quelque cataclysme qui s'était acharné à défoncer portes et fenêtres et avait çà et là allumé des incendies.Gaston Leroux (1868-1927)
Il faisait des bonds impétueux, retombait à terre et ne pouvait défoncer l'obstacle.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Il valait mieux défoncer la boîte que de perdre son temps à deviner une énigme ; et en deux tours de main j'eus arraché la toile.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
C'était le candidat qui faisait défoncer le plus de tonneaux de cidre et débiter le plus de tasses ou bolées de ce breuvage qui était élu.Albert Cim (1845-1924)
Parfois leurs lourdes semelles devaient défoncer sa poitrine, car il avait des mines de défense ou d'effroi comme sous les fers d'un cheval qui l'aurait écrasé.Fernand Vandérem (1864-1939)
Mes forces me paraissaient décuplées, c'était merveilleux ; quelques minutes avant j'étais fatigué, et maintenant je me sentais capable de défoncer le tonneau, sans en couper les douelles.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
J'avais résolu de vider la seconde caisse de draperie, de la défoncer, et de voir ce qu'il y avait derrière elle.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Et il persista dans le même plan : défoncer la porte !Michel Zévaco (1860-1918)
Il se retenait de défoncer à coups de talon ce ventre qu'il avait vu, cette nudité étalée de bête en folie.Émile Zola (1840-1902)
L'un d'eux, avec des gestes indécents, avait grimpé dessus et s'occupait à défoncer le tonneau à coups de hachette.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Tous aussitôt se mettent à défoncer, à remuer la terre et dessinent une espèce de tranchée, pendant que les embarcations courent chercher un nouveau convoi.Jean-Louis-Ebenézer Reynier (1771-1814) et Alexandre Berthier (1753-1815)
Et ce n'était pas le tumulte d'une attaque : des bruits sourds résonnaient, et ce n'était pas les bruits d'une porte qu'on essaie de défoncer.Michel Zévaco (1860-1918)
Ceux qui avaient essayé vainement de défoncer la porte, vinrent s'unir au cortège, qui se mit en route.Michel Zévaco (1860-1918)
Quand les femmes revinrent et que les hommes eurent achevé de défoncer la voie, ils assiégèrent la cantine, dont les volets cédèrent tout de suite.Émile Zola (1840-1902)
Il m'avait fallu une demi-journée de travail pour défoncer la boîte au drap et pour scier la planche voisine ; tout cela en pure perte.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
S'il avait osé, il aurait saisi une bêche pour défoncer un coin de son jardin.Émile Zola (1840-1902)
Il se tordait, le stréphopode, dans des convulsions atroces, si bien que le moteur mécanique où était enfermée sa jambe frappait contre la muraille à la défoncer.Gustave Flaubert (1821-1880)
C'est un réservoir à huile, pesant trois mille kilos, dont les saisines se sont brisées, et qui, balayant l'entrepont, frappe alternativement les flancs intérieurs qu'il va défoncer peut-être !Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEFONCER » v. act.

Oster un fond d'un tonneau pour vuider ce qui est dedans. On dit dans les grandes rejouïssances publiques, qu'on defonce les tonneaux, pour dire, qu'on fait boire tous les passans, tous ceux qui en veulent.
 
DEFONCER, se dit aussi en parlant de ceux à qui tout à coup le ventre se debonde pour évacuer leurs ordures.
Drôles d'expressions Pendre la crémaillère Pendre la crémaillère

Pendre la crémaillère : fêter son installation dans un nouveau logement.

Alain Rey 16/02/2020