Email catcher

défrayer

Définition

Définition de défrayer ​​​ verbe transitif

Décharger (qqn) de ses frais. ➙ indemniser, payer, rembourser. Sa société ne l'a pas défrayé.
au figuré locution Défrayer la chronique, faire parler de soi (surtout en mal).

Conjugaison

Conjugaison du verbe défrayer

actif

indicatif
présent

je défraie / je défraye

tu défraies / tu défrayes

il défraie / il défraye / elle défraie / elle défraye

nous défrayons

vous défrayez

ils défraient / ils défrayent / elles défraient / elles défrayent

imparfait

je défrayais

tu défrayais

il défrayait / elle défrayait

nous défrayions

vous défrayiez

ils défrayaient / elles défrayaient

passé simple

je défrayai

tu défrayas

il défraya / elle défraya

nous défrayâmes

vous défrayâtes

ils défrayèrent / elles défrayèrent

futur simple

je défraierai / je défrayerai

tu défraieras / tu défrayeras

il défraiera / il défrayera / elle défraiera / elle défrayera

nous défraierons / nous défrayerons

vous défraierez / vous défrayerez

ils défraieront / ils défrayeront / elles défraieront / elles défrayeront

Synonymes

Synonymes de défrayer verbe transitif

rembourser, indemniser

Exemples

Phrases avec le mot défrayer

Il n'en est pas un qui ne trouve assez de jeux de mots pour défrayer tout un théâtre.Hippolyte Taine (1828-1893)
Il y avait là du repos, de l'ombre et une variété d'aspects à défrayer la plus sublime rêverie.Gérard de Nerval (1808-1855)
Ainsi, le fait de défrayer la chronique, même en endossant le rôle du méchant, doperait l'engouement autour d'un artiste.Ouest-France, Josué JEAN-BART, 22/08/2019
Or, c'est malheureusement le cas pour un programme auquel notre groupe tient beaucoup et qui n'avait pas vraiment besoin de défrayer la chronique pour un tel motif.Europarl
Nous nous étions engagés, en 2020, à défrayer tous les artistes programmés ainsi que les techniciens.Ouest-France, 31/03/2021
Fréquents, les scandales liés à l'exhibitionnisme sur cette plage naturiste ne manquent pas de défrayer la chronique, surtout lorsqu'ils mettent en scène des élus locaux.Espaces et sociétés, 2014, Laurent Gaissad, Christelle Audouit (Cairn.info)
Il y a là des calembredaines à défrayer trois feuilletons.Hector Berlioz (1803-1869)
Quant à moi, je reçois, pour mon compte seul, assez de lettres anonymes pour défrayer honorablement un écrivain public ayant femme et enfans.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il inventait alors des aventures extraordinaires, de quoi défrayer vingt romans-feuilletons.Alphonse Daudet (1840-1897)
Ces deux enfants éprouvèrent de part et d'autre, à leur insu, des sensations à défrayer dix amours vulgaires.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il devra toutefois continuer à les défrayer intégralement de leurs obligations de service public.Revue de l'OCDE sur le droit et la politique de la concurrence, 2002, David Parker (Cairn.info)
Ce dessein fut accompli, les faits et gestes des jumeaux de la mer montant des navires jumeaux peuvent défrayer une épopée.Gabriel de La Landelle (1812-1886)
Cette affaire, marquée par de nombreux témoins entendus et une dizaine de revendications, continue de défrayer la chronique.Ouest-France, Marie THIMONNIER, 09/06/2020
Il a l'habitude de défrayer la chronique avec des pièces physiques, engagées.Ouest-France, Agnès LE MORVAN, 22/02/2018
Durant plusieurs années, les procès et scandales mondains qui s'ensuivront vont défrayer la chronique.Ouest-France, Sabine NICLOT-BARON, 09/01/2021
Ils payent néanmoins ces privilèges, car ils sont souvent obligés de défrayer une grande partie du coût des fêtes.Revue d'Histoire Moderne et Contemporaine, 2005, David Garrioch (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DEFRAYER verb. act.

Payer la despense faite par quelqu'un au lieu de luy. Le Roy defraye trois jours les Ambassadeurs étrangers dans l'Hostel des Ambassadeurs extraordinaires. On donne tant de gages à ce Precepteur, & outre cela on le defraye de tout. Il faut defrayer les gens qu'on a invitez à venir chez soy.
 
DEFRAYER, se dit figurément des gens ridicules qui se trouvent aux tables & dans les compagnies, & qui apprestent à rire aux autres. Ce mauvais Poëte a defrayé la compagnie pendant tout le repas, toute la soirée.
 
DEFRAYÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des phrases qui ont changé le monde... Top 10 des phrases qui ont changé le monde...

L‘histoire n’est pas seulement faite de grands événements. Elle est aussi faite de grands discours, de phrases qui ont marqué des générations et...

Candice Zolynski 12/03/2024
sondage de la semaine