Email catcher

payer

définitions

payer ​​​ verbe transitif

avec complément direct
Payer qqn, lui remettre ce qui lui est dû. Payer un employé. ➙ rémunérer. Être payé à l'heure, au mois. Payer qqn quinze euros de l'heure.
au figuré Je suis (bien) payé pour savoir que, j'ai appris à mes dépens que. Payer qqn de retour, reconnaître ses sentiments, etc., par des sentiments semblables. Son dévouement n'a pas été payé de retour.
Payer qqch. : s'acquitter par un versement de (ce que l'on doit). Payer ses dettes. ➙ rembourser. proverbe Qui paie ses dettes s'enrichit.
Verser de l'argent en contrepartie de (qqch. : objet, travail). Il n'a pas payé tout ce qu'il a acheté. Payer qqch. cher, bon marché. au participe passé Travail bien payé. Congés payés.
familier Payer qqch. à qqn. ➙ offrir. Je te paie un verre ?
au figuré Elle me le paiera !, je l'en punirai.
sans complément direct
Verser de l'argent. Payer comptant, cash. Pouvoir payer (➙ solvable). Payer de : payer avec. Payer de ses deniers, de sa poche. locution, au figuré Payer de sa personne, s'employer activement à qqch. Payer pour qqn. Payer pour un autre. Payer pour qqch.
Subir en compensation. ➙ expier. Il faudra payer un jour ou l'autre.
(choses) Rapporter, être profitable. Le crime ne paie pas. ➙ payant.

se payer ​​​ verbe pronominal

passif Les commandes se paient à la livraison. au figuré Tout se paye, s'expie.
réfléchi Voilà cent euros, payez-vous.
réfléchi indirect S'offrir. On va se payer un bon repas. locution, familier S'en payer une tranche, s'offrir du bon temps. familier Se payer la tête de qqn, se moquer de lui.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je paie / je paye

tu paies / tu payes

il paie / il paye / elle paie / elle paye

nous payons

vous payez

ils paient / ils payent / elles paient / elles payent

imparfait

je payais

tu payais

il payait / elle payait

nous payions

vous payiez

ils payaient / elles payaient

passé simple

je payai

tu payas

il paya / elle paya

nous payâmes

vous payâtes

ils payèrent / elles payèrent

futur simple

je paierai / je payerai

tu paieras / tu payeras

il paiera / il payera / elle paiera / elle payera

nous paierons / nous payerons

vous paierez / vous payerez

ils paieront / ils payeront / elles paieront / elles payeront

synonymes

payé, payée adjectif

rémunéré, rétribué, salarié

payer verbe transitif

débourser, décaisser, dépenser, donner, verser, aligner (familier), allonger (familier), cracher (familier), se fendre de (familier), lâcher (familier)

financer, offrir, subventionner, banquer (familier), casquer (familier), [sans complément] mettre la main à la poche (familier), douiller (familier), raquer (familier), régaler (familier)

acheter, donner, offrir

soudoyer, acheter, corrompre, arroser (familier), stipendier (littéraire)

acquitter, contenter, désintéresser, se libérer de, liquider, régler, rembourser, satisfaire, servir, solder

payer cher

[une personne] couvrir d'or, faire un pont d'or à

payer de retour

rendre la pareille, renvoyer l'ascenseur (familier)

payer de sa personne

faire un effort, se démener

se payer la tête de

se moquer de, s'amuser de, faire des gorges chaudes de, narguer, parodier, ridiculiser, rire de, tourner en ridicule, chambrer (familier), charrier (familier), se ficher de (familier), mettre en boîte (familier), rire au nez de (familier), se foutre de (très familier), brocarder (littéraire), dauber (vieux ou littéraire)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nous avons donc choisi de développer une esthétique du fantasme, mais aussi du prix qu'il y a à payer de ce fantasme.Ouest-France, 19/03/2019
Cette façon de vivre, c'était aussi la force de l'évidence : on n'avait pas les moyens de payer des salaires.Études théâtrales, 2008, Nele Paxinou (Cairn.info)
Dot à payer, selon l'usage, au rythme de 1 setier et 1 vache à chaque mois de mars suivant le mariage.Histoire & Sociétés Rurales, 2003, Marie-Thérèse Lorcin (Cairn.info)
Il faudra qu'ils nous disent comment y arriver et avec quel argent le payer.Europarl
Cette négation est le prix à payer pour prendre la parole et pour un passage à l'écrit.Analyse Freudienne Presse, 2010, Sylvain Frérot (Cairn.info)
Comment s'y prennent-ils aujourd'hui pour faire payer le tarif fort à leurs clients ?Ça m'intéresse, 06/01/2012, « Mobile : comment les opérateurs gonflent nos factures ? »
Du point de vue des expérimentateurs, ce dispositif fournissait donc de bonnes indications sur la propension à payer des participants.Terrains & Travaux, 2006, Geneviève Teil, Fabian Muniesa (Cairn.info)
C'est certain vous souhaitez être un consommateur actif prêt à payer plus cher pour adopter une démarche responsable vis à vis de la planète.Géo, 12/02/2019, « L'illusion verte : comment les industriels nous font croire qu'ils… »
Au mois de septembre, il a fallu se débrouiller pour payer les salaires en liquide.Ouest-France, Patrice MOYON, 26/09/2021
Donc en cas de défaut de remboursement, le bien était saisi et vendu, ce qui permettait à l'établissement financier de se payer.Revue d'économie financière, 2011, Agnès Labye (Cairn.info)
Etes-vous prêt à payer plus pour des produits écolos ?Géo, 20/10/2008, « Une cuisson aux petits oignons »
Il n'avait sûrement pas les moyens de payer et a donc tenté de s'enfuir mais les policiers l'ont rattrapé.Ouest-France, 17/09/2020
Si cela permet de ne pas payer les dettes, ce recours peut être utilisé dans d'autres cas.Ça m'intéresse, 11/08/2021, « Peut-on hériter de dettes ? »
Il faut payer enfin ; il ne le peut.Hector Berlioz (1803-1869)
Un jour, pour le bal des motards, les organisateurs voulaient nous faire payer notre entrée.Ouest-France, 10/04/2021
Ce dernier a donc adressé une mise en demeure de payer aux organisateurs.Ouest-France, Victor CABARET, Delphine LE NORMAND, 08/10/2015
Cependant, pour se faire admettre dans le camp des frères, elle devra payer le prix fort.Le divan familial, 2001, Sabine Compoint (Cairn.info)
Au départ, on trouve l'autorisation d'engagement par laquelle nait la dépense et de l'autre le crédit de paiement qui permet de payer un tiers.Capital, 10/09/2021, « Autorisation d'engagement : définition et caractéristiques »
Le sexagénaire a mangé dans un restaurant et serait parti sans payer l'addition.Ouest-France, 22/10/2020
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PAIER » v. act.

Acquiter une dette, un devoir. Paier le prix d'une chose achetée. Ce bourgeois a acheté cette terre, & il l'a bien paiée. On pate quelquefois des deniers d'emprunt, pour lesquels on consent une hypotheque privilegiée sur la chose. Les Notaires sont obligés de faire mention des deniers, comptes, nombre, & paiés en telles ou telles especes. JESUS-CHRIST ordonna qu'on paiast le tribut à Cesar. Il a été condamné à paier nonobstant sa remontrance. On l'a contraint à paier par execution de ses meubles. Les creanciers ne seront paiés qu'au sol la livre par contribution. Ce mot vient de pagus, à ce que dit Nicod, à cause que les gens de village sont ceux qui paient le plus d'imposts, ou ceux qu'on fait paier le plus aisément. Il vient de pacare, parce que celuy qui paie appaise ses creanciers ; comme quitte & quittance viennent de quietus & quietatio. Saumaise croit qu'il vient de pactare, c'est à dire, tributum, vel pactum solvere.
 
PAIER, se dit quelquefois des choses inanimées qui doivent un certain droit. Cette marchandise paie tant à la Doüane. Le muid de vin paie tant d'entrée, paie tant de gros. Le pied fourché se paie à la porte, au Bureau. On dit aussi, qu'une charge paie Paulette, pour dire, qu'on peut empêcher qu'elle ne soit vacante par mort. Ce Benefice paie tant de decimes, d'annates. Cette Generalité paie tant de tailles. On dit aussi, qu'il faut paier le tribut à la mort, à la nature, à l'amour.
 
PAIER, se dit quelquefois des liberalités qu'on fait à autruy, quand on satisfait au lieu de luy. Il luy a paié à disner. Cette fille a paié aujourd'huy sa feste. Ce prisonnier a paié sa bienvenuë. Quand des gens du peuple se rencontrent, ils s'entredisent, Veux-tu paier pinte, chopine ? Les Peres de la Mercy ont racheté les esclaves, ils ont paié pour eux leur rançon. On dit en ce sens, que JESUS-CHRIST nous a racheté de son sang precieux, qu'il a paié pour tout le genre humain.
 
PAIER, se dit quelquefois en parlant des ressentiments de vengeance, des menaces, & des peines & supplices. Vous avez fait un affront à ce brave, tost ou tard vous le paierez, il vous le fera paier plus cher qu'au marché. Si ce malheureux a fait la faute, il en paie la peine. Vous en paierez la folle enchere, les pots cassés. Ce malheureux a été pris au milieu d'une sedition, il paiera pour tous les autres. On dit aussi de celuy qui a receu quelque coup, ou quelque forte replique, qu'il a été paié, qu'il a receu son fait. Il a paié cherement & avec usure le tort qu'il a voulu faire à sa partie.
 
PAIER, se dit aussi des recompenses, salaires, ou satisfactions equivalentes. Cet homme est bien divertissant à table, il paie bien son écot. Cet Auteur dit de bonnes choses, il paie bien son lecteur. Cette Dame luy fait bien paier ses faveurs, elle exige de longs services, de grandes assiduités. Un mauvais debiteur paie d'excuses & de remises. Un honneste homme se paie de raison. Il a pris de bons nantissements, il se peut paier par ses mains. On dit aussi pour bien loüer quelque chose, ou quelque bon mot, Cela ne se peut paier. On dit aussi d'un ingrat, qu'il a mal paié, qu'il a mal reconnu les services qu'on luy a rendu. On dit aussi, qu'un Capitaine paie de sa personne, quand à la guerre il s'expose aux dangers comme les moindres soldats : qu'un homme paie de mine, quand il est bien fait & agreable.
 
PAIER, se dit proverbialement en ces phrases. C'est la coustume de Lorris, où le battu paie l'amende. Voyez l'explication de ce proverbe à Coustume. On dit qu'un homme paie les violons, & que les autres dansent, quand quelqu'un fait les frais d'un divertissement où il a le moins de part. On dit aussi, que qui répond paie, qui casse les verres les paie. On dit d'un homme dur à la desserre, qui ne veut ni compter, ni paier, qu'il paie bien, quand il paie comptant ; qu'il paie en chats & en rats, pour dire, par parcelles, & en mauvaises denrées, voyez l'explication de ce proverbe à Chat ; qu'il paie en monnoye de singe, en gambades ; qu'il paie en Louïs, quand il obtient des lettres de respit qui commencent par LOUÏS. On dit au contraire de celuy qui paie bien, qu'il paie en Changeur, en Saulnier. On dit aussi, Tant tenu, tant paié, pour dire, qu'il faut paier à proportion du temps de service. On dit aussi, Qui mange la vache du Roy, à cent ans de là en paie les os. On dit aussi ironiquement à celuy à qui on fait banqueroute, Vous voilà paié.
 
PAIÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Drôles d'expressions Yoyoter du bulbe Yoyoter du bulbe

Il y a bien de quoi perdre la tête si l’on cherche le sens du jeu de yoyo. Car c’est de là que vient l’argot yoyoter ; et pour yoyoter, ça yoyote.

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 26/01/2022