démonté

définitions

démonté ​​​ , démontée ​​​ adjectif

Dont on a démonté les éléments. Un moteur démonté.
Mer démontée, très agitée par la tempête. ➙ déchaîné, houleux.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « démonte »

Nous ne voulons pas que la mise en place de ce service démonte subrepticement certains mécanismes communautaires en privilégiant l’intergouvernemental.Europarl
Que l'on démonte cette pièce et l'on verra si je me trompe.Henry de Graffigny (1863-1934)
En réalité, on démonte un certain nombre de possibilités.Europarl
Moi, je persévère dans une tranquillité qui les démonte.George Sand (1804-1876)
Je pense que le problème de la hausse des prix démonte les arguments de ceux qui s'opposent au maintien d'une politique agricole commune forte.Europarl
Le mois fini, tout se ramasse et se démonte.Pierre Loti (1850-1923)
On eût dit une de ces boîtes mécaniques qu'on démonte pièce à pièce, et qui tombent éparses brusquement.Jules Claretie (1840-1913)
Il y a trois mois que je ne l'ai vu : l'amour démonte extrêmement la cervelle.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Les grands moments de l'émotion politique, ce sont les moments où on avance, ce ne sont pas les moments où on démonte.Europarl
On démonte cet appareil en cinq parties pour faciliter son transport.Louis Gastine (1858-1935)
Que notre optimisme les démonte et les fasse douter d'eux-mêmes.Jean Massart (1865-1925)
Le coutre casse ; il est obligé d'abandonner son entreprise ; mais il ne se démonte pas.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Afficher toutRéduire

Exemples de « démonté »

C'est un homme d'esprit et qui sait, mais assez confusément ; bon homme, mais vain, et qui a quelque chose de démonté dans la tête.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Nous tînmes tête à l'ennemi et nous ne perdîmes aucune bouche à feu, bien que l'ennemi nous en eût démonté plusieurs.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Malgré cette marche paisible, le commandant anglais fut démonté et, ne voulant plus s'exposer, il donna une guinée à son conducteur : c'était plus que de la générosité.Pons de l'Hérault (1772-1853)
Alors j'ai démonté tout à la maison, j'ai chargé la voiture et je suis parti.Alexis Bouvier (1836-1892)
Cependant le jeune guerrier qui était démonté, avait tourné pour descendre le vallon, attiré peut-être par un petit groupe de blancs qui se tenaient près de l'agence.Honoré Beaugrand (1848-1906)
Le disque que la force de projection avait ramené jusqu'au culot fut démonté non sans peine.Jules Verne (1828-1905)
Démonté par cette simple observation, le baron n'eut d'autre ressource que d'arguer de son ignorance.Louis Dumure (1860-1933)
En défendant le dragon démonté, j'avais reçu un coup de stylet dans la manche de mon dolman, et deux de mes cavaliers avaient été légèrement blessés.Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
C'est une fille fière comme une princesse, et qui a quelque chose de démonté, ou je suis le plus trompé du monde.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Il faudrait avoir exactement leurs yeux et leurs nerfs pour n'être jamais démonté par les étrangetés de leur peinture écrite.Jules Lemaître (1853-1914)
Si le cavalier démonté se retrouve debout à côté de sa bête, les rênes passées au bras, il a gagné ; dans le cas inverse, c'est son adversaire.Bénédict-Henry Révoil (1816-1882)
Ils avaient rompu tous les ponts, ils avaient démonté toutes les charrettes, et ils trouvaient moyen de tout se dire et de s'avertir de tout.Victor Hugo (1802-1885)
Je fus un instant démonté, mais, me remettant bientôt, je lui dis que je voulais parler au maire.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Elle se leva, le visage tout démonté, les lèvres molles, l'œil humide et brillant, ses cheveux épais, lourds, traînant jusqu'à terre.Jean Aicard (1848-1921)
Son visage démonté n'était plus qu'une face convulsive, aux plis tourmentés, bouche tordue, l'œil démesurément ouvert, lançant la colère....Jean Aicard (1848-1921)
Il a démonté la mitrailleuse, a huilé soigneusement ses organes, l'a remontée avec des minuties d'horloger et l'a essayée au stand.Marcel Nadaud (1889-?)
Il fut de nouveau surpris, démonté, par cette franchise, surtout par la sincérité de l'accent.Émile Zola (1840-1902)
Les chevaliers s'obstinèrent moins, ils furent pris en grand nombre ; sous ces lourdes armures, un homme démonté était pris sans remède.Jules Michelet (1798-1874)
Son bois de lit démonté et cassé le jour de l'emménagement restait dans une encoignure en attendant sa réparation.Marguerite Audoux (1863-1937)
Bientôt on ne les voit plus courir : ils volent ; le postillon, démonté, est jeté dans une ornière ; les rênes, retombées en avant, ne peuvent plus être saisies par moi.Jacques Cazotte (1719-1792)
Afficher toutRéduire