dépêche

 

définitions

dépêche ​​​ nom féminin

Lettre concernant les affaires publiques. Dépêche diplomatique.
Communication transmise par voie rapide. Dépêche de presse, d'agence.
 

synonymes

dépêche nom féminin

avis, correspondance, lettre, message, missive (littéraire)

câble, câblogramme, pneumatique, télégramme, télex

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Comme je te l'ai dit dans ma dépêche, le commencement de la pièce a bien marché.Edmond Lepelletier (1846-1913)
En tout cas, monsieur, je vous l'ai dit, j'ignorais complètement le contenu de la dépêche dont j'étais porteur.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Nous sommes donc heureux et je me dépêche de vous le dire ; car vous vous réjouirez avec nous, chère fille.George Sand (1804-1876)
Mon couvert est toujours mis, c'est-à-dire qu'on se dépêche de le mettre dès que je sonne.Jules Renard (1864-1910)
Mais à la réception de la dépêche il dut se résigner et me laisser partir, à ma grande joie, je l'avoue.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Comme il gardait le silence, je lui ai demandé alors la permission de lui donner lecture de votre dépêche du 14 avril.François Guizot (1787-1874)
I1 faudra qu'il se dépêche ; car les blés sont mûrs, et je vais les faire mettre à terre.George Sand (1804-1876)
En outre, lorsque de part ou d'autre on envoyait quelque dépêche confidentielle, le contenu ne manquait jamais d'en transpirer toujours au dehors.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Dépêche-toi, mon enfant, et regarde ce que peut la magie, ce que peuvent les sorciers et les enchanteurs.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Tu es la première exception et encore n'est-il pas bien sûr que je ne te dépêche comme les autres.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Totalement affalé par ce calme impérial, je me fouillai (sans jeu de mots) pour solder ma dépêche.Alphonse Allais (1854-1905)
Par un effort suprême, il réussit à prendre un air grave et consterné en lisant la dépêche.Jules-Paul Tardivel (1851-1905)
Une dépêche qui sonne à ma porte, mon courrier à dépouiller me faisaient d'absurdes battements de cœur.Maurice Barrès (1862-1923)
Si je ne me dépêche pas de prendre mon lacet et de me sauver, je suis perdue.Émile Zola (1840-1902)
Mes enfants et nos amis s'en vont à trois lieues d'ici pour savoir si quelque dépêche est arrivée.George Sand (1804-1876)
Et bientôt l'employé du télégraphe apporta une dépêche de la tante annonçant qu'elle ne reviendrait que le lendemain matin, à sept heures, par le premier train.Guy de Maupassant (1850-1893)
La dépêche n'en fut pas moins rédigée et envoyée au télégraphe, juste comme un domestique venait annoncer que le dîner était servi.Émile Gaboriau (1832-1873)
La jeune fille parcourut rapidement la dépêche ; elle aussi faillit tomber ; mais elle puisa, dans son amour pour la marquise, la force de résister à sa douleur.Pierre Sales (1854-1914)
Il le prit, tout en pensant que la dépêche venait, selon toute probabilité, du guichetier.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le but étant bien fixé, restait la marche à suivre qui était également tracée par votre dépêche et par les instructions orales que vous m'aviez données.François Guizot (1787-1874)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEPESCHE » s. f.

Pacquet qu'on envoye en diligence par un courier exprés pour quelque affaire d'Estat, ou quelque autre chose importante.
 
On dit proverbialement de la mort d'un homme qui ne servoit qu'à incommoder les autres, Voilà une belle depesche. On dit aussi, Se battre à depesche compagnon, pour dire, Se battre rudement & sans vouloir pardonner à son ennemy.
Les deux font la paire Figue et foie Figue et foie

La cuisine française mélange volontiers gastronomie et anatomie, en accommodant divers organes ou autres abats… et cela se retrouve dans l’étymologie.

Dr Orodru 15/04/2021