Email catcher

languir

définitions

languir ​​​ verbe

(personnes) Manquer d'activité, d'énergie (➙ langueur). Languir dans l'inaction. —  (choses) Manquer d'animation, d'entrain. La conversation languit. ➙ traîner.
Attendre qqch. avec impatience. —  verbe pronominal régional Se languir : s'ennuyer. —  Je me languis de lui : il me manque.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je languis

tu languis

il languit / elle languit

nous languissons

vous languissez

ils languissent / elles languissent

imparfait

je languissais

tu languissais

il languissait / elle languissait

nous languissions

vous languissiez

ils languissaient / elles languissaient

passé simple

je languis

tu languis

il languit / elle languit

nous languîmes

vous languîtes

ils languirent / elles languirent

futur simple

je languirai

tu languiras

il languira / elle languira

nous languirons

vous languirez

ils languiront / elles languiront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les élus se languissaient de ne pas retrouver de repreneur pour le commerce fermé il y a bientôt un an.Ouest-France, 18/11/2017
En revanche, la partie publique, incluant le moulin, la grange et le four à pain, continue à languir au milieu d'une végétation luxuriante.Ouest-France, 10/06/2020
Il languissait d'avoir une certitude et il la redoutait.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
L'exposition ne saurait languir, car les situations sont toujours prises à l'extrême.Guy de Maupassant (1850-1893)
Pour l'heure, le ruisseau se fait discret, languissant entre les nombreux rochers qui s'égayent dans son lit.Ouest-France, 18/08/2016
Après un long sevrage de scène, l'artiste se languit de la retrouver.Ouest-France, Noémie BAUDOUIN, 18/06/2021
Archive a le don de nous faire languir avant l'exaltation, avec des montées en puissance maîtrisées.Ouest-France, Nadine BOURSIER, 11/11/2019
Le page se multiplie, et le service ne languit pas un instant.Jacques Cazotte (1719-1792)
Placée sous son vieil if, elle se languit qu'on prenne soin de son environnement !Ouest-France, 28/11/2015
Il parle de soirées au coin des feux, d'étés qui se languissent, de grands camps, de guitares qui chantent.Ouest-France, Dominique FAURIE, 05/12/2018
Blessé depuis deux mois, le capitaine rheusois se languit et tente de sublimer le moral des siens.Ouest-France, 15/12/2019
Pour ne pas trop vous faire languir, voici une petite histoire qui donne le ton de la visite.Ouest-France, Daphné CAGNARD, 15/10/2016
Car voilà 56 jours que les cyclos de tout poil, ou pas, se languissent de cette première sortie de l'après-confinement, mais leurs mines sont déconfites.Ouest-France, Jean-Pascal ARIGASCI, 12/05/2020
Dans la vitrine, de gros œufs en nougatine remplis de pralinés se languissent à côté de licornes en chocolat blanc.Ouest-France, Romain BEAL, 09/04/2020
Le point de départ d'une tournée déjà maintes fois reportée et qu'il se languissait d'entamer.Ouest-France, Noémie BAUDOUIN, 12/06/2021
Les officiers médiocres languissent dans les emplois obscurs.Montesquieu (1689-1755)
Samedi matin, esseulé au sommet de la lande, le vieux moulin semblait lui-même bien languissant.Ouest-France, 31/08/2016
Elle a absolument voulu venir avec nous, elle languissait de vous voir.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
La conversation languissait, tous deux n'osant reprendre la discussion où ils l'avaient laissée, perdre par une imprudence le terrain gagné.Fernand Vandérem (1864-1939)
Si les reptiles et tortues ont goûté le calme et le silence du confinement, les alligators, eux, se languissent des rires des enfants.Ouest-France, 21/05/2021
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « LANGUIR » v. n.

Vivre en langueur, voir alterer de jour en jour sa santé, attendre la mort. La pleuresie emporte bientost les plus robustes, elle ne les fait gueres languir. La goutte, la gravelle, font long-temps languir les vieillards. On appelle coup de grace, celuy qu'on donne sur l'estomac des roüez pour les empêcher de languir.
 
LANGUIR, se dit aussi en parlant des incommoditez de la vie, des besoins, de toutes sortes de souffrances, & d'afflictions. Les oeuvres de misericorde enseignent à soûlager ceux qui languissent de froid, de faim & de soif, qui languissent dans la misere, dans la pauvreté, dans les prisons, dans l'esclavage chez les Infidelles.
 
LANGUIR, se dit aussi de ce qui n'est pas dans sa force, dans son activité, dans sa chaleur ordinaire. L'absence du Soleil fait languir toute la nature. Cet attelier languit, il n'y a pas la moitié des ouvriers qu'il avoit accoustumé d'avoir. Le Palais languit, on ne poursuit point les affaires avec la chaleur des années précedentes.
 
LANGUIR, se dit figurément des choses spirituelles & morales. L'espouse dit dans le Cantique, qu'elle languit d'amour. Les Courtisans languissent long-temps à la Cour dans l'espoir de faire fortune. Les débiteurs font long-temps languir leurs creanciers dans l'attente de leur payement. En ce sens on dit qu'un discours, que des vers languissent, lors qu'il y a de l'inégalité, qu'il ne sont pas soustenus avec la même force : qu'une piece de theatre languit, lors qu'elle n'imprime pas assez vivement les passions, qu'elle n'interesse pas assez les spectateurs : qu'un stile languit, lors qu'il n'est pas soustenu de nobles expressions, ou de belles pensées : que la conversation languit, quand elle se fait entre des gens peu spirituels, ou melancoliques qui se taisent souvent, ou qui n'ont rien à dire d'agreable, si vous ostez ces deux belles voix des ce concert, il ne fera plus que languir.
Drôles d'expressions Mettre du baume au coeur Mettre du baume au coeur

Dans l’ancienne médecine, le baume était un calmant.

21/12/2021