spolier

 

définitions

spolier ​​​ verbe transitif

Dépouiller (qqn) par violence, fraude ou abus de pouvoir. —  au participe passé Des héritiers spoliés.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je spolie

tu spolies

il spolie / elle spolie

nous spolions

vous spoliez

ils spolient / elles spolient

imparfait

je spoliais

tu spoliais

il spoliait / elle spoliait

nous spoliions

vous spoliiez

ils spoliaient / elles spoliaient

passé simple

je spoliai

tu spolias

il spolia / elle spolia

nous spoliâmes

vous spoliâtes

ils spolièrent / elles spolièrent

futur simple

je spolierai

tu spolieras

il spoliera / elle spoliera

nous spolierons

vous spolierez

ils spolieront / elles spolieront

 

synonymes

spolier verbe transitif

voler, déposséder, dépouiller, dessaisir, frustrer, léser, priver, gruger (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il en est nécessairement ainsi entre deux hommes ou deux peuples qui cherchent réciproquement à se spolier.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Voici les différents systèmes employés pour chasser et spolier les misérables propriétaires indigènes.Guy de Maupassant (1850-1893)
L'intrusion de ces associés aurait été de nature parfois à spolier de tout ou partie de leurs droits les associations locales.Aristide Briand (1862-1932)
Que la loi, devenue impartiale, voulût bien spolier les classes riches à leur tour.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Tant que la loi s'est bornée à spolier le grand nombre au profit du petit nombre, cette argutie a paru fort spécieuse et a toujours été invoquée avec succès.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Il est si faux qu'elle puisse opprimer les personnes ou spolier les propriétés, même dans un but philanthropique, que sa mission est de les protéger.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Nous ne pouvons spolier ces pauvres gens de la seule ressource naturelle qui leur reste, après leur avoir pris l’argent et puis l’étain.Europarl
Il faut que les peuples aient appris, par une rude expérience, l'énorme désavantage de se spolier les uns les autres.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SPOLIER » v. act.

Oster le bien, les heritages à quelqu'un. Ce Gentilhomme a été spolié par ses creanciers, ils luy ont fait vendre sa terre. Cet heritier a spolié les biens, les titres de cette succession, il en a détourné les effets. Dans les sentences de reintegrande, on remet avant toutes choses en possession ceux qui ont été spoliez des heritages dont ils jouïssoient paisiblement depuis trois ans. Ce mot vient du Latin spoliare.
 
SPOLIÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le dessous des mots Les surnoms donnés aux villes Les surnoms donnés aux villes

« Monaco-PSG : Paris s’impose rarement sur le Rocher » (Le Parisien, 15 janvier 2020).

La périphrase, figure de style qui remplace un mot précis par une expression, permet d’éviter les répétitions, souci stylistique bien français. Les grandes villes du monde, les pays possèdent des surnoms conventionnels. Ces formules figées, fréquemment employées par les journalistes pour désigner les lieux, restent parfois obscures quant à leur motivation.

Marie-Hélène Drivaud 10/06/2020