Email catcher

spolier

Définition

Définition de spolier ​​​ verbe transitif

Dépouiller (qqn) par violence, fraude ou abus de pouvoir. au participe passé Des héritiers spoliés.

Conjugaison

Conjugaison du verbe spolier

actif

indicatif
présent

je spolie

tu spolies

il spolie / elle spolie

nous spolions

vous spoliez

ils spolient / elles spolient

imparfait

je spoliais

tu spoliais

il spoliait / elle spoliait

nous spoliions

vous spoliiez

ils spoliaient / elles spoliaient

passé simple

je spoliai

tu spolias

il spolia / elle spolia

nous spoliâmes

vous spoliâtes

ils spolièrent / elles spolièrent

futur simple

je spolierai

tu spolieras

il spoliera / elle spoliera

nous spolierons

vous spolierez

ils spolieront / elles spolieront

Synonymes

Synonymes de spolier verbe transitif

voler, déposséder, dépouiller, dessaisir, frustrer, léser, priver, gruger (familier)

Exemples

Phrases avec le mot spolier

De quoi divorcer plus aisément si l'affaire tourne mal, sans pour autant spolier l'autre, le remariage intervenant souvent à un âge où chacun dispose déjà d'un pécule suffisant.Capital, 09/09/2014, « Familles recomposées : pour la succession, rien de mieux que… »
Pour échapper à son caractère cassant, son entourage n'hésite pas à lui mentir, à la spolier même.Ouest-France, 19/02/2020
Il en est nécessairement ainsi entre deux hommes ou deux peuples qui cherchent réciproquement à se spolier.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Que la loi, devenue impartiale, voulût bien spolier les classes riches à leur tour.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Nous ne pouvons spolier ces pauvres gens de la seule ressource naturelle qui leur reste, après leur avoir pris l’argent et puis l’étain.Europarl
Tant que la loi s'est bornée à spolier le grand nombre au profit du petit nombre, cette argutie a paru fort spécieuse et a toujours été invoquée avec succès.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Voici les différents systèmes employés pour chasser et spolier les misérables propriétaires indigènes.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il est si faux qu'elle puisse opprimer les personnes ou spolier les propriétés, même dans un but philanthropique, que sa mission est de les protéger.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Deux femmes qui abordaient leurs victimes en leur faisant respirer une substance aux effets hypnotiques avant de les spolier ont été placées en garde à vue cet été.Ouest-France, 02/09/2015
L'intrusion de ces associés aurait été de nature parfois à spolier de tout ou partie de leurs droits les associations locales.Aristide Briand (1862-1932)
Son entourage n'hésite pas à lui mentir et à la spolier de manière à neutraliser son cassant caractère.Ouest-France, 30/01/2020
Avant de reprendre la salle, il avait précisé qu'il ne voulait pas spolier les personnes déjà inscrites dans l'ancien club de sport.Ouest-France, 18/03/2019
Pour échapper à son caractère cassant, son entourage n'hésite pas à lui mentir et à la spolier.Ouest-France, 28/02/2020
Impossible de spolier, mais notre équipe est toujours en mouvement, avec toujours des choses à faire, parfois très drôles, parfois qui nécessitent de la patience.Ouest-France, Dominique LE LAY, 02/08/2019
Tout d'abord, vous ne devez pas placer sur l'assurance vie des sommes manifestement exagérées, sinon vos autres héritiers n'auront aucun mal à prouver que vous avez voulu les spolier.Capital, 26/06/2012, « Donation : comment favoriser légalement un enfant »
C'est-à-dire de ces directeurs de banque et d'institutions financières qui n'hésitent pas à spolier leur propre établissement pour un gain personnel.Projets, 2016, Étienne Perrot (Cairn.info)
Il faut que les peuples aient appris, par une rude expérience, l'énorme désavantage de se spolier les uns les autres.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de SPOLIER v. act.

Oster le bien, les heritages à quelqu'un. Ce Gentilhomme a été spolié par ses creanciers, ils luy ont fait vendre sa terre. Cet heritier a spolié les biens, les titres de cette succession, il en a détourné les effets. Dans les sentences de reintegrande, on remet avant toutes choses en possession ceux qui ont été spoliez des heritages dont ils jouïssoient paisiblement depuis trois ans. Ce mot vient du Latin spoliare.
 
SPOLIÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.