enlever

 

définitions

enlever ​​​ | ​​​ verbe transitif

littéraire Porter vers le haut. ➙ lever, soulever.
au figuré Exécuter brillamment avec aisance et rapidité (➙ enlevé). Enlever un morceau de musique.
Faire qu'une chose ne soit plus là où elle était (en déplaçant, en séparant, en supprimant). ➙ ôter. Enlever un meuble d'une pièce. Elle a enlevé ses gants. ➙ retirer. Ce produit enlève les taches, les fait disparaître. Enlevez cette phrase de votre texte. ➙ supprimer. —  pronominal (passif) La housse s'enlève facilement.
Priver (qqn) de (qqch.). Vous m'enlevez tout espoir.
Prendre avec soi. ➙ emporter. Les déménageurs viennent enlever les meubles.
Prendre d'assaut. ➙ s'emparer de. L'armée a enlevé la place forte.
Obtenir facilement (ce qui fait l'objet d'une compétition). Enlever un marché.
Emmener (qqn) de force. ➙ kidnapper. Enlever qqn pour obtenir une rançon. —  familier Je vous enlève pour la soirée, je vous emmène avec moi.
littéraire (le sujet désigne la mort, une maladie, etc.) La mort l'a enlevé, emporté de ce monde.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'enlève

tu enlèves

il enlève / elle enlève

nous enlevons

vous enlevez

ils enlèvent / elles enlèvent

imparfait

j'enlevais

tu enlevais

il enlevait / elle enlevait

nous enlevions

vous enleviez

ils enlevaient / elles enlevaient

passé simple

j'enlevai

tu enlevas

il enleva / elle enleva

nous enlevâmes

vous enlevâtes

ils enlevèrent / elles enlevèrent

futur simple

j'enlèverai

tu enlèveras

il enlèvera / elle enlèvera

nous enlèverons

vous enlèverez

ils enlèveront / elles enlèveront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Après quoi, s'étant dévêtu de son veston et de son gilet, il aida les hommes à enlever de leurs gonds les battants de la porte.Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
Les provinces de la rive gauche, qu'on voulait lui enlever, étaient d'une modique importance pour un état devenu aussi vaste que la république française.Adolphe Thiers (1797-1877)
Si nous décoiffons une femme, c'est une fille ; si nous nous permettons d'enlever la redingote d'un monsieur, c'est un gredin.Émile Zola (1840-1902)
Il fallait, sans coup férir, enlever aux grenadiers du corps législatif les postes qu'ils occupaient.Adolphe Thiers (1797-1877)
Il permet, en effet, de financer un fonds de réadaptation grâce auquel les travailleurs amenés à changer d'emploi bénéficient d'indemnités, qui contribuent grandement à leur enlever l'inquiétude du lendemain».Europarl
Ils n'avaient pas tenu au feu malgré leurs chefs et quelques prêtres qui, payant de leurs personnes, cherchèrent vainement à les enlever.Henri Durand-Brager (1814-1879)
Or, je recommande fortement d'enlever « les populations qui y vivent » car cela laisserait de côté les réfugiés et les personnes déplacées à l'intérieur de leur pays.Europarl
Or, l'objectif ultime de cette charte, si elle devient obligatoire, est d'enlever à chaque démocratie nationale le droit de définir elle-même les droits et devoirs de ses propres citoyens.Europarl
Ainsi, l'idée n'est pas d'enlever quelque chose au ferroviaire, mais au contraire de lui permettre de prendre toute sa place.Europarl
On appelle encore maléfices les malapies et autres accidents malheureux causés par un art infernal et qui ne peuvent s'enlever que par un pouvoir surnaturel.Paul Lacroix (1806-1884)
Brettecourt saisit ce masque ; mais, après avoir fait un premier mouvement pour l'enlever, il s'arrêta, saisi de terreur.Pierre Sales (1854-1914)
J'ai suivi sa trace jusqu'à trente milles d'ici, mais je l'ai perdue ; pour moi, quelqu'un a dû l'enlever en voiture.Mark Twain (1835-1910), traduction François de Gail (1874-1947)
Je vous envoye dans une boëte deux petites piéces de verre couvertes de ces taches métalliques, lesquelles ne peuvent être effacées sans enlever une partie du verre.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Thomas-François d'Alibard (1703-1799)
Je t'assure que ces proverbes te mèneront un jour à la potence ; ils te feront enlever le gouvernement par tes vassaux, et exciteront parmi eux des séditions et des révoltes.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Je vas aller servir les bêtes... pour leur enlever l'idée de se payer sur ma peau demain matin.Oscar Méténier (1859-1913)
On disait que quatre ou cinq cents hommes dévoués devaient fondre sur la voiture, et enlever le roi.Adolphe Thiers (1797-1877)
On prétendit qu'ils voulaient détruire le faisceau de la puissance révolutionnaire, lui enlever cette unité qui en faisait la force, et cela, pour se faire rois dans leurs provinces.Adolphe Thiers (1797-1877)
Pour en venir là, elle eût aussi bien fait de se tenir tranquille au lieu de se laisser enlever !...William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Et quels obstacles conviendrait-t-il d'enlever pour que, avant tout, son exemple puisse avoir son plein effet, pour que le philosophe éduque à son tour des philosophes ?Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Il ressemblait à un homme qui vient de se voir enlever le bien le plus précieux et qui n'a pas encore eu le temps de reprendre ses esprits.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ENLEVER » v. act.

Ravir, emporter. Les gens de guerre, les Sergens luy ont enlevé tous ses meubles. Paris enleva la belle Helene femme de Menelas. Les coureurs de l'armée viennent enlever nos bourgeois jusques dans nos portes. Les Archers ont enlevé ce prisonnier tout brandi d'entre les mains de ses parens. On a condamné ce Curé à restituer les gerbes qu'il avoit enlevées, qui ne luy appartenoient pas.
 
ENLEVER, se dit aussi des efforts qui se font par des choses inanimées. Un ouragan a enlevé tous les toits de la Beauce, a enlevé des arbres, des moulins. Un tremblement de terre enleve des montagnes, les renverse. La mine a enlevé ce ravelin, ce bastion. Le vent luy a enlevé son chapeau dans la riviere. Il n'y a point de corps si pesant, qu'on n'enleve avec des moufles, avec des machines.
 
ENLEVER, se dit aussi des choses qu'on emporte sans violence. Un Marchand de bois est obligé dans un certain temps d'enlever tout le bois qu'il a abattu dans une forest : ce qu'on appelle Vuider les ventes. Les Munitionaires ont enlevé tout le bled qu'ils ont trouvé à acheter dans cette Province. On dit aussi, qu'un Commissaire est venu enlever le corps d'un homme trouvé mort, pour dire, que la Justice s'en est saisie.
 
ENLEVER, signifie aussi simplement, Oster. Cette savonette enleve toutes les tasches d'un habit, il n'y paroist plus. L'eau forte enleve toute l'écriture d'un parchemin. Le verjus, le citron, enlevent les taches d'encre qui sont sur le linge.
 
ENLEVER, en termes de Guerre, se dit aussi des villes ou des postes qu'on force, qu'on surprend. Le Roy enleva plus de quarante villes en un mois aux Hollandois à la barbe de leur armée. Cette ville a été prise, enlevée d'assaut. Cet Officier est bon Partisan, est fort habile à enlever des quartiers.
 
ENLEVER, se dit aussi en parlant des ébullitions, des écorchures de la peau, soit qu'elles arrivent par cause violente, ou par quelque chaleur ou humeur maligne interieure. On l'a tant foüetté, on luy a donné tant de coups d'estrivieres, qu'on luy a enlevé la peau. Les heresipeles font enlever tout le cuir. Ceux qui ont le teint delicat sont sujets à avoir souvent le visage enlevé. On le dit souvent avec le pronom personnel. Quand on boit aprés un homme qui a l'haleine forte, la peau s'enleve.
 
ENLEVER, se dit aussi en choses spirituelles & morales. Ce Predicateur est éloquent, il dit de si belles choses, qu'il enleve ses auditeurs. Voilà un trait delicat qui enleve. Il y a plusieurs Saints qui ont été enlevez en esprit jusques dans le ciel, enlevez en extase, en contemplation.
 
On dit proverbialement, qu'un homme a été enlevé comme un corps saint. Voyez l'origine de ce proverbe au mot de Banquier.
 
ENLEVÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Vidéos Quand un humoriste promeut la langue française... Quand un humoriste promeut la langue française...

L’humoriste Karim Duval s’est prêté au jeu du dico : découvrez ses définitions hautes en couleur dans une mini-série réalisée à l’occasion de la sortie du site Dico en ligne Le Robert.

25/05/2020