désobliger

définitions

désobliger ​​​ verbe transitif

littéraire Indisposer (qqn) par des actions ou des paroles qui froissent l'amour-propre. ➙ froisser, peiner, vexer. Vous me désobligeriez beaucoup en refusant.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je désoblige

tu désobliges

il désoblige / elle désoblige

nous désobligeons

vous désobligez

ils désobligent / elles désobligent

imparfait

je désobligeais

tu désobligeais

il désobligeait / elle désobligeait

nous désobligions

vous désobligiez

ils désobligeaient / elles désobligeaient

passé simple

je désobligeai

tu désobligeas

il désobligea / elle désobligea

nous désobligeâmes

vous désobligeâtes

ils désobligèrent / elles désobligèrent

futur simple

je désobligerai

tu désobligeras

il désobligera / elle désobligera

nous désobligerons

vous désobligerez

ils désobligeront / elles désobligeront

synonymes

désobliger verbe transitif

déplaire à, fâcher, froisser, indisposer, peiner, vexer

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et elle disparut sur ce beau trait, qui avait le double avantage de désobliger à la fois les vaincus et le vainqueur.Octave Feuillet (1821-1890)
Le président, homme aimable, qui craignait toujours, en donnant la parole à un orateur, d'en désobliger neuf autres, balançait mollement sa petite sonnette.Michel Corday (1869-1937)
Hulda, pour ne pas désobliger son frère, accepta l'offre qu'il lui faisait, et tous deux allèrent un peu à l'aventure à travers la ville.Jules Verne (1828-1905)
Je mis une robe décolletée, les bijoux qui me restaient ; un ami m'envoya un bouquet, que je pris pour ne pas le désobliger, car cela m'embarrasse généralement.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Qu'il me suffise de dire que, sans le vouloir, je trouve moyen de désobliger tout le monde, et que j'en suis désolé après.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
J'avais le cœur trop gros pour essayer de la satisfaire, cependant pour ne pas la désobliger, j'acceptai une tasse de bouillon dont j'avalai quelques gorgées.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Aussi, après avoir mangé un morceau, pour ne pas désobliger ceux qui me l'offraient de si bon cœur, je me levai et je m'approchai des dames.Ernest Daudet (1837-1921)
Il s'ingénie, pour ne désobliger personne, à restreindre le sens de ce mot de vertu.Émile Faguet (1847-1916)
Il préféra donc s'en remettre au sort, pour ne pas désobliger de si braves gens.Jules Verne (1828-1905)
D'ailleurs, il ne voulait pas désobliger sa protectrice.Éliphas Lévi (1810-1875)
Quand ma mère me donna ma première épée, elle me fit jurer sur la garde de servir toute ma vie les femmes, et de n'en pas désobliger une seule.Jacques Cazotte (1719-1792)
Quand ma mère me donna ma première épée, elle me fit jurer sur la garde, de servir toute ma vie les femmes et de n'en pas désobliger une seule.Jacques Cazotte (1719-1792)
Jane avait beaucoup d'égards pour les siens et s'efforçait de ne les désobliger en aucune circonstance.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
Nucingen et moi nous sommes les meilleurs amis du monde, il ne voudrait pas me désobliger pour un million.Honoré de Balzac (1799-1850)
Nous en sommes doublement aux regrets, car nous avons profité de leurs critiques, et c'est toujours involontairement que nous déplaisons à ceux qui nous obligent... même en espérant nous désobliger.Eugène Sue (1804-1857)
Il est certain que c'était un beau petit coin de terre à bénir, et qu'un aussi notable surcroît de vendange ne pouvait désobliger en rien la soif des vénérables pères.Éliphas Lévi (1810-1875)
Je m'étonne que vous vous plaigniez de moi, puisque je ne vous ai encore rien dit ni fait qui vous puisse désobliger.Bussy-Rabutin (1618-1693)
D'un côté, je ne voudrais pas vous désobliger ; de l'autre, je ne sais si la prudence me permet de satisfaire votre désir.Claude Tillier (1801-1844)
Je ne voudrais pour rien au monde te désobliger ; mais je suis si étonné, si surpris...Victor Cherbuliez (1829-1899)
Quand ma mère me donna ma première épée, elle me fit jurer sur la garde, de servir toute ma vie les femmes, & de n'en pas désobliger une seule.Antoine Hamilton (1664-1720), Jacques Cazotte (1719-1792) et Henriette-Julie de Castelnau de Murat (1670-1716)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DESOBLIGER » v. act.

Faire quelque desplaisir à quelqu'un, quelque incivilité, luy rendre de mauvais offices. On desoblige un mari, plus qu'on ne l'oblige, de l'advertir des infidelitez de sa femme. Vous me desobligerez, si vous n'acceptez pas le present que je vous offre. C'est une bonne maxime, de ne vouloir desobliger personne, car on s'en repent tost ou tard.
 
DESOBLIGÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Vidéos La faute de l'orthographe, par Arnaud Hoedt et Jérôme Piron La faute de l'orthographe, par Arnaud Hoedt et Jérôme Piron

Découvrez la conférence TEDxTalks d’Arnaud Hoedt et Jérôme Piron sur le rapport dogmatique à l’orthographe. 

07/12/2020