vexer

 

définitions

se vexer ​​​ verbe pronominal

Être vexé, se piquer. Il se vexe d'un rien. ➙ se fâcher, se formaliser, se froisser.

vexer ​​​ verbe transitif

Blesser (qqn) dans son amour-propre. ➙ froisser, humilier, offenser.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je vexe

tu vexes

il vexe / elle vexe

nous vexons

vous vexez

ils vexent / elles vexent

imparfait

je vexais

tu vexais

il vexait / elle vexait

nous vexions

vous vexiez

ils vexaient / elles vexaient

passé simple

je vexai

tu vexas

il vexa / elle vexa

nous vexâmes

vous vexâtes

ils vexèrent / elles vexèrent

futur simple

je vexerai

tu vexeras

il vexera / elle vexera

nous vexerons

vous vexerez

ils vexeront / elles vexeront

 

synonymes

se vexer verbe pronominal

se fâcher, se formaliser, se froisser, prendre la mouche (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'ose dire que je n'appartiens pas à cette catégorie d'écrivains qui se plaisent à vexer leurs lecteurs en trompant leur attente.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Tout ce bruit doit le vexer et ne saurait me faire de bien.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Toute occasion de vexer un citoyen était saisie avec avidité, et toutes vexations étaient déguisées, selon l'usage, sous des prétextes de bien public.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Il consiste, par exemple, à surveiller, fouiller, vexer les citoyens.Frédéric Bastiat (1801-1850)
De telles défenses sont enfreintes parfois ; il en profite pour punir et vexer ses gardes, ce qui augmente l'aversion qu'ils éprouvent à son égard.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Il a passé sa vie à me vexer, à me grogner, à m'épiloguer et à me soupçonner ; si bien que j'ai fini par l'envoyer au diable.George Sand (1804-1876)
Le receveur des tailles est un tyran dont la cupidité se sert de tous les moyens pour vexer les pauvres gens.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Je vais vous expliquer les critères que j'appliquerai, de façon à ne vexer ni ne fâcher personne.Europarl
Je devrais me vexer d'être remplacée par cette petite légèreté faite femme, et ne vous plus écrire.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Ma sortie parut le vexer, car il me dit.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Il est donc logique de ne pas vouloir vexer les contributeurs nets.Europarl
Sans vouloir vexer le commissaire, je voudrais dire qu’elle a donné beaucoup de vie à ce qui était, au départ, une proposition plutôt administrative.Europarl
Il devait poursuivre et harceler les troupes anglaises, mais éviter de vexer le peuple, et de ne rien faire qui pût le rendre hostile à la cause américaine.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Je fus contraint une fois encore de lui assurer que l'affaire n'était point de celles dont je puisse m'entretenir avec un inconnu, ce qui parut le vexer.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
D'abord parce que rien au monde ne pouvait la vexer davantage que de n'avoir pas soupçonné la secrète passion de la jeune fille.René Boylesve (1867-1926)
C'est beaucoup plus facile que de rechercher les vraies causes d'une évolution, disons, pour ne pas les vexer, d'une maladie économique, et d'y remédier.Octave Mirbeau (1848-1917)
Guider l'action du gouvernement par des lois sages, punir sévèrement tous ceux qui abuseraient des principes révolutionnaires pour vexer les bons citoyens, tel était, selon lui, le but à atteindre.Ernest Hamel (1826-1898)
Quelques esprits sages cependant se demandèrent tout de suite si l'on ne risquait pas de payer bien cher le plaisir de vexer ses adversaires.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Il prévoyait que tôt ou tard les paysans, que l'on continuait à vexer sans ménagement, finiraient par se révolter ; et il voulait faire la guerre avec eux.Marie-Louise-Victoire de Donnissan La Rochejaquelein (1772-1857)
Cette caste orgueilleuse de soi-disant nobles, en possession depuis des siècles de vexer impunément la multitude, croyait toujours conserver cet odieux privilège.Claude Fournier (1745-1825)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VEXER » v. act.

Tourmenter quelqu'un par procés & exactions. Ce chicaneur vexe tous ses voisins par les procés qu'il leur suscite. Le peuple de ce village a esté fort vexé par les rigoureuses executions de ce Receveur.
 
VEXÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le dessous des mots Un homme sur deux est une femme Un homme sur deux est une femme

Au-delà de la formule destinée à faire sourire, force est de constater que la moitié des hommes sont des femmes. Cet énoncé est correct grammaticalement et fait pleinement sens, ce paradoxe apparent étant rendu possible par la polysémie du mot homme, qui désigne à la fois un individu de sexe masculin et un mammifère du genre Homo, membre de l’humanité. Des bricolages de fortune ont tenté de contourner cette regrettable polysémie. Des solutions empiriques, telles que la typographie, prétendent distinguer l’homme de l’Homme (de la même manière, et pour les mêmes raisons, que l’histoire du Petit Chaperon rouge et l’Histoire et ses sources). Disons-le tout net, ça ne fonctionne pas.

Marie-Hélène Drivaud 28/05/2020