devise

définitions

devise ​​​ nom féminin

Formule qui accompagne l'écu dans les armoiries.
Paroles exprimant une pensée, un sentiment, un mot d'ordre. « Liberté, Égalité, Fraternité », devise de la République française. —  Règle de vie, d'action. Rester libre, telle est ma devise.
Monnaie d'un pays considérée par rapport aux monnaies d'autres pays. Prix des devises étrangères. ➙ change, parité. Le cours officiel des devises.

synonymes

devise nom féminin

slogan, mot d'ordre, maxime, cri de ralliement

légende

devise nom féminin

monnaie, eurodevise, xénodevise

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il n'est pas possible de les changer tous en une nuit, si bien que l'ancienne devise devrait rester le moyen de paiement à certains moments, par exemple pour les distributeurs.Europarl
Les mêmes sentimens d'amitié idéale distinguent un autre de ses poèmes, dans lequel il a pris pour épigraphe cette ingénieuse devise française : l'amitié est l'amour sans ailes.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
L'euro deviendra une super-devise, mais je demande à cette super-devise l'inverse de ce que lui demandent les spéculateurs monétaires ou certaines banques.Europarl
L'objectif d'une monnaie unique, à terme pour 27 pays et plus, se fonde sur l'hypothèse erronée qu'une seule devise peut convenir à des économies très différentes.Europarl
Le dollar n'est pas la seule devise à s'être trouvée très affaiblie face à l'euro, ce qui a relancé la discussion sur le taux de change.Europarl
Pensez-vous que les prix du pétrole soient sujets à la spéculation ou sont-ils imputables à la devise ?Europarl
En fait, l'euro est la seule grande devise occidentale qui n'ait pas appauvri ses utilisateurs.Europarl
Cependant, la devise d'une nation piégée dans le carcan de l'euro ne peut s'adapter aux besoins de son économie et de son peuple.Europarl
Notre industrie ne peut pas et ne doit pas pâtir d'une devise européenne trop forte.Europarl
Tous les autres, autant que je pus en juger, avec le soleil qui les éclaire, sont blancs, avec un mot ou une devise.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
La devise « autant que nécessaire, mais aussi peu que possible » sous-entend une connaissance approfondie et complète de la question.Europarl
Les empereurs romains avaient, jadis, pour les plus pauvres, une devise : du pain et des jeux.Europarl
C’est pour cette raison que, pour sa devise, le a retenu le texte original de ce dernier.Europarl
C'est pour cela que l'expression « l'unité dans la diversité » a été choisie comme devise du rapport.Europarl
Il est très important que les consommateurs soient conscients, bien avant le changement physique de la devise, de la valeur réelle de l'euro par rapport à la livre irlandaise.Europarl
C'est nécessaire d'une part pour assurer à long terme la stabilité de la devise européenne et d'autre part pour créer les conditionscadres appropriées pour la croissance et l'emploi.Europarl
En dix ans, l'euro s'est établi comme la deuxième devise la plus utilisée au monde.Europarl
Nous devons avoir une seule devise, celle de ne pas agir dans le vide, et d'investir notre énergie dans la diffusion de nos preuves scientifiques.Europarl
À leur tour, les fonds de pension ne seront pas en mesure d'assurer à leurs membres un régime de retraite adéquat et la devise s'affaiblira.Europarl
En la matière, la devise est de ne pas craindre l'autre mais bien d'aller à sa rencontre.Europarl
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEVISE » s. f.

Terme de Blason. Ce mot se dit en general des chiffres, des caracteres, des Rebus, des sentences de peu de mots, & des proverbes, qui par figure ou par allusion avec les noms des personnes, ou des familles, en font connoistre la noblesse ou les qualitez. La devise en ce sens est d'un usage bien plus ancien que le Blason, & c'est d'elle que les Armoiries ont pris leur origine. Ainsi l'Aigle a été appellée la devise de l'Empire. Le S. P. Q. R. étoit la devise du peuple Romain, qui est encore aujourd'huy ce qui compose l'Escu de la ville de Rome. Les premieres devises ont été de simples lettres semées sur les bords des cottes d'armes, sur les houssures & dans les bannieres. Ainsi le K a été la devise de nos Rois nommés Charles, depuis Charles V. jusqu'à Charles IX. Il y a eu aussi des devises par Rebus, équivoques ou allusions tant aux noms, qu'aux armes. Messieurs de Guise ont pris des A dans des O, pour signifier, Chacun A son tour. La maison de Seneçay, In virtute & honore senesce. Morlaix, S'il te mord, morlés. Ceux qui ont eu des tours dans leurs Armoiries, Turris mea Deus, &c. Il y en a eu d'autres énigmatiques ou à demi-mot, comme celle de la Toison d'or, Autre n'auray, pour dire, que Philippes le Bon qui institua cet Ordre, renonçoit à toute autre femme qu'à Isabelle de Portugal qu'il espousoit7 alors. Les devises contiennent quelquefois des proverbes entiers & sentences, comme celle de Cesar Borgia, Aut Caesar, aut nihil. On met les devises des Armes dans des rouleaux ou listons tout autour des Armoiries, ou bien en cimier, & quelquefois aux costez & au dessous, & celles des Ordres sur leurs colliers.
 
DEVISE, en termes de Blason, se dit de la division de quelques pieces honorables de l'Escu. Quand une fasce n'a que la troisiéme partie de sa largeur ordinaire, elle s'appelle fasce en devise, ou devise seulement ; & il n'y en doit avoir qu'une en un Escu. On le dit aussi du chef, lors qu'on le pose en sa partie basse, & qu'il n'a que le tiers de sa largeur ordinaire ; & alors on l'appelle chef du second surmonté ou chargé de tant d'estoiles, de mollettes, ou autres meubles semblables. Ce mot de devise s'est dit, parce qu'elle servoit à diviser, à separer & à remarquer les gens & les partis ; ce qui se faisoit par les habits, les livrées, les escharpes, & enfin par les paroles ou sentences particulieres que les Chevaliers prenoient pour se faire remarquer. On les a ensuite posées sur les Escus, d'où sont venuës insensiblement les Armoiries. On disoit en vieux François, Faire sa devise, pour dire, Faire son testament ou la division de ses biens, comme on voit dans Villehardouin.
 
On a appellé aussi autrefois devise, les robbes de deux couleurs, comme sont celles des Maires & Eschevins, & des Huissiers & Bedeaux des villes, des Parroisses & des Communautez de Marchands ; & cela par la même raison qu'elles étoient divisées en deux couleurs.
 
DEVISE, se prend maintenant en un sens plus estroit, & signifie une embleme qui consiste en la representation de quelque corps naturel, & en quelque mot qui l'applique en un sens figuré à l'avantage de quelqu'un. Le tableau s'appelle le corps, & le mot l'ame de la devise. On met des devises sur les monnoyes, sur les jettons, sur les Escus des Cavaliers, dans les ornements des arcs de triomphe, de feux d'artifice, & autres solemnitez. Les devises sont des especes d'images qui representent les entreprises de guerre, d'amour, de pieté, d'estude, d'intrigue, de fortune, &c. Les François sont les premiers qui ont fait des devises, & les Italiens les premiers qui en ont donné des regles. Les Peres Menestrier & le Moine Jesuïtes ont écrit de l'art des devises.
Le mot du jour « Abruti ! » « Abruti ! »

Abruti est le participe passé du verbe abrutir.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 18/06/2021