dissimulation

 

définitions

dissimulation ​​​ nom féminin

Action de dissimuler. La dissimulation d'un secret. —  Dissimulation de bénéfices.
Comportement d'une personne qui dissimule.
péjoratif Duplicité, hypocrisie.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Tout cela est une atteinte monstrueuse à la justice nationale et la dissimulation scandaleuse de ce fait constitue une raison suffisante de rejeter ce rapport.Europarl
Mon oncle, malgré mes prétentions soudaines à la dissimulation, voyait très clair, mais il agissait sagement.Jean de la Brète (1858-1945)
On la trouve en fort peu de gens ; et celle que l'on voit d'ordinaire n'est qu'une fine dissimulation pour attirer la confiance des autres.François de La Rochefoucauld (1613-1680)
Les rois s'évitent toujours le plus qu'ils peuvent ; ils ne rencontrent autour d'eux qu'ennui, dissimulation, sottise.Mademoiselle Mars (1779-1847)
D'autres pays, qui connaissent des niveaux d'incidence moins élevé, ont une politique d'abattage de l'ensemble du cheptel, ce qui peut entraîner un phénomène de dissimulation des cas.Europarl
Elle tressaillit, fit un mouvement pour cacher la lettre dépliée, puis, honteuse elle-même de cette dissimulation, elle rougit et resta immobile.André Theuriet (1833-1907)
Si tu m'avoues tout, je te laisse la vie : si tu mens, ce cartahu, frappé à ma grande vergue, punira ta dissimulation ?Édouard Corbière (1793-1875)
Par exemple, ces mesures de sûreté se prêtent très bien à la dissimulation de modalités de financement pas tout à fait légales pour les diverses compagnies aériennes nationales.Europarl
Nous avons vraiment des tâches plus urgentes que de traiter de la question du mode de dissimulation des documents aux yeux des visiteurs importuns.Europarl
Ayant peu vieilli, resté droit et vigoureux, il avait toujours ce même regard fuyant et faux, cette physionomie empreinte de dissimulation, qui inspirait la méfiance.Jules Verne (1828-1905)
Enfin les sentimens secrets de tous les partis se dessinaient de jour en jour avec plus de force au milieu des passions croissantes, et ne permettaient plus guère de dissimulation.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Voici que tout d'un coup il se sentait brave, résolu, prêt pour la dissimulation et la lutte.Guy de Maupassant (1850-1893)
Quand les enfants se sont tracé une marche et ont un but déterminé, ils sont capables d'autant de patience et de dissimulation qu'un homme.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
C'était un homme singulier, mystérieux, profond en ruses, et d'une dissimulation froide, au milieu de laquelle régnait une sorte de loyauté.George Sand (1804-1876)
La menace, la flatterie, le fer, le feu, rien ne peut la distraire du rôle qu'elle joue, rien ne peut vaincre son formidable pouvoir de dissimulation.Louis Mullem (1836-1908)
Il me sembla voir dans cette jeune fille un orgueil si bizarre et une dissimulation si consommée, que je me sentis entraîné tout d'un coup à risquer quelque folle aventure.George Sand (1804-1876)
Entre eux, pensait-il, il ne s'agissait pas de dissimulation sentimentale, de précaution mondaine masquant les penchants du cœur.Marcel Prévost (1862-1941)
Sa parfaite ignorance, au reste, eût passé près de tout autre pour une savante dissimulation.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Je voudrais signaler que nous n'avons rien à craindre du contrôle du public et que nous avons absolument tout à craindre, en tant qu'institutions, de la dissimulation d'informations.Europarl
Combien sa fière et loyale nature souffre de cette dissimulation que lui impose la nécessité : toujours l'implacable nécessité !Clarisse Bader (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DISSIMULATION » subst. fem.

Déguisement. Il faut vivre avec ses amis à coeur ouvert & sans dissimulation.
Le mot du jour Reprise Reprise

En français, le préfixe re-, ré-, r- est issu du latin re-, red- qui marque un retour à un état antérieur, une répétition ou un mouvement en sens contraire qui déconstruit tout ce qui a été établi.

Aurore Vincenti 11/05/2020