Email catcher

sournoiserie

Définition

Définition de sournoiserie ​​​ nom féminin

Caractère sournois, conduite sournoise ; action sournoise. ➙ dissimulation, fourberie.

Synonymes

Synonymes de sournoiserie nom féminin

hypocrisie, dissimulation, duplicité, fausseté, fourberie, simulation

perfidie, feinte

Exemples

Phrases avec le mot sournoiserie

Il rappelait ces deux types par l'exiguïté du crâne, la sournoiserie du coup-d'œil, la cuisse courte tendant l'étoffe de la culotte.Aristide Filiatreault (1851-1913)
Croyez donc bien que, de mon côté, je ferai tout mon possible pour récompenser votre vertu, et même votre sournoiserie, qui me paraît une amabilité de plus.George Sand (1804-1876)
Les propos du procureur sont donc en réalité d'une particulière sournoiserie puisqu'il fait l'éloge d'un régime n'ayant pas cherché à fasciser la justice ordinaire, ce qui est naturellement faux.Revue Droit & Littérature, 2018, Franck Laffaille (Cairn.info)
En revanche, la logique du football est plus souvent rapprochée aux sournoiseries et aux tricheries.Science & Motricité, 2011, A. Traclet, O. Moret, P. Romand, F. Ohl, A. Clémence (Cairn.info)
Sa passion et son excitation devinrent de la sournoiserie.Jean Massart (1865-1925)
Mais, pour avoir plus de chances de vaincre la maladie, elle emprunte une voie détournée, non par lâcheté ou sournoiserie, mais par souci d'efficacité.Commentaire, 2020, Gérard Karsenty (Cairn.info)
Ce fourmillement de sarraux et de casquettes récelait le calme fallacieux des approches de l'orage, le malaise et la sournoiserie des fulminantes et formidables colères accumulées dans les poitrines.Georges Eekhoud (1854-1927)
Mais toute la sournoiserie de la nostalgie est justement d'éloigner, et ainsi d'empêcher de ressentir le manque.Lignes, 2003, Stéphane Nadaud (Cairn.info)
Je passe d'autres sournoiseries moins envenimées.Jules Lemaître (1853-1914)
Le glissement s'effectue avec facilité de la ruse à la sournoiserie et à l'expertise en fait de mensonges et de manipulations.Imaginaire & Inconscient, 2014, Claude-Gilbert Dubois (Cairn.info)
Pure sournoiserie de sa part !George Sand (1804-1876)
Mais il avait des yeux si vifs, un air de sournoiserie si diabolique, qu'elle était reprise de mille soupçons.Émile Zola (1840-1902)
Ces deux affirmations cherchent à souligner la bestialité et la sournoiserie de l'accusé.Revue d'histoire des sciences humaines, 2010, Bruno Bertherat (Cairn.info)
Pauvre chat botté, qui aimera encore ta grâce féline, ta sournoiserie pleine de sauts brusques, ton art de vivre, gros et gras, sur la paresse et sur la sottise humaines ?Émile Zola (1840-1902)
Nicholson ne rit jamais ; il parle lentement ; il a dans toute la physionomie comme une bonhomie bridoisonne, et comme une sournoiserie de vieux juge.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Aussi le trait saillant de sa personnalité est-il l'hypocrisie ou la sournoiserie.Po&sie, 2019, Claude Romano (Cairn.info)
La sournoiserie des saisons, l'éternel tête-à-tête avec la terre muette et décevante, trop désespérément aimée, lui font ce cœur tout replié dans une inquiétude amère.Daniel Lesueur (1854-1921)
Elle fut étonnée de me voir si bien détachée des grandeurs du monde ; mais elle n'y crut pas et jura qu'elle briserait ma sournoiserie.George Sand (1804-1876)
C'était la même guerre qu'autrefois, des insinuations perfides glissées à l'oreille des chefs, des excès de zèle afin de se faire valoir, toute une campagne menée avec une sournoiserie affable.Émile Zola (1840-1902)
Que le phénomène puisse faire faux bond à l'essence serait une sournoiserie suspecte, qui veut duper son monde.Les cahiers de médiologie, 1999, Régis Debray (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Jeux Le décodeur Le décodeur

Saurez-vous trouver le mot secret ? Retrouvez chaque jour un nouveau défi... et invitez vos amis à se mesurer à vous !

28/07/2022