fausseté

définitions

fausseté ​​​ nom féminin

Caractère d'une chose fausse, contraire à la vérité. Démontrer la fausseté d'une accusation. ➙ inexactitude.
Caractère de ce qui manque de justesse. La fausseté d'un raisonnement.
Défaut du caractère qui consiste à dissimuler ses pensées véritables, à mentir. ➙ déloyauté, dissimulation, duplicité, fourberie, hypocrisie.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Wapwi voulait prouver la fausseté de ce soupçon en retrouvant les deux ou du moins l'un des bouts de la dite passerelle.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Je n'y dois plus paraître, puisque le ciel m'a refusé la fausseté, la souplesse et l'audace.Sophie Gay (1776-1852)
On voyait d'abord que cette bouche charmante ne pouvait proférer une fausseté, et qu'elle était l'organe de l'âme la plus pure et la plus sincère.Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Ce regard m'auroit fait revenir sur cette question, quand les matérialistes m'en auroient démontré la fausseté, comme deux et deux font quatre.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Voilà comment on juge à présent toutes vos théories ; le premier rayon de libre examen a suffi pour en montrer la fausseté.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Aucune musique n'agit plus fortement en ce sens, que celle dont le défaut principal me paraît être la platitude jointe à la fausseté d'expression.Hector Berlioz (1803-1869)
Ceux-ci sont très rares, puisque, à parler généralement, il n'y a presque personne qui n'ait de la fausseté dans quelque endroit de l'esprit ou du goût.François de La Rochefoucauld (1613-1680)
Ne veuillez rien au-dessus de vos forces : il y a une mauvaise fausseté chez eux qui veulent au-dessus de leurs forces.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
A coup sûr, si la tragédie est d'une autre fausseté, elle n'est pas plus fausse.Émile Zola (1840-1902)
Etrange espèce de fausseté, dont le succès même se tournait contre moi, prolongeait mon angoisse, et m'était insupportable !Benjamin Constant (1767-1830)
Cette pensée paroît un sophisme, et la fausseté consiste dans ce mot d'ignorance, qu'on prend en deux sens différents.Nicolas François de Neufchâteau (1750-1828), Voltaire (1694-1778), Nicolas de Condorcet (1743-1794) et Blaise Pascal (1623-1662)
Jamais la fausseté ne dicta mes mensonges, ils sont tous venus de faiblesse, mais cela m'excuse bien mal.Jules Lemaître (1853-1914)
Mais elles servirent la vérité malgré elles, et, en publiant des pièces fausses, permirent d'en établir la fausseté.Anatole France (1844-1924)
Ce devait être sa destinée ; et il passa le moitié de sa vie à essayer de démontrer l'insigne fausseté des soupçons atroces qui pesaient sur lui.Émile Gaboriau (1832-1873)
Son excessive imprudence, son indiscrétion, sa bonté même, lui auraient sans doute attiré de plus grands chagrins encore dans le séjour de l'intrigue et de la fausseté.Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Néanmoins, comme on le va voir, il ne se put mettre la conscience en repos qu'après en avoir « approfondi la fausseté », et interrogé à ce propos plus de vingt témoins.Jean-Léonor Le Gallois de Grimarest (1659-1713)
D'ailleurs, quand les preuves de fait manqueraient, celles de raisonnement ne suffisent-elles pas à démontrer la fausseté de l'opinion qui refuse aux anciens la connaissance et l'usage de l'harmonie ?Hector Berlioz (1803-1869)
Tous les mensonges sont accumulés : non seulement la psychologie de ces marionnettes est absurde, mais encore le drame est d'une fausseté absolue, comme histoire et comme humanité.Émile Zola (1840-1902)
Il semble difficile de prononcer en pareille matière : rien ne ressemble plus à la fausseté que cette indécision qui fait passer d'une résolution à une autre.Clarisse Bader (1840-1902)
Ce qui nous empêche souvent de bien juger des sentences qui prouvent la fausseté des vertus, c'est que nous croyons trop aisément qu'elles sont véritables en nous.François de La Rochefoucauld (1613-1680)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FAUSSETÉ » s. f.

Desguisement de la verité, alteration d'une piece vraye. Toutes ces escritures sont remplies d'impostures & de faussetez. la fausseté de ces tiltres a esté suffisamment verifiée.
Les mots croisés du Robert Les mots de l'orthographe Les mots de l'orthographe

Vous soignez votre réputation de champion(ne) en dictées toutes catégories ? Alors testez vite notre grille de mots croisés dédiée aux mots de...

02/09/2021