distant

définitions

distant ​​​ , distante ​​​ adjectif

Qui est à une certaine distance. ➙ éloigné, loin. Villes distantes (l'une de l'autre) d'environ dix kilomètres.
Qui garde ses distances, reste sur la réserve. ➙ froid, réservé. —  Un air distant.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cependant, la nature d'accords de ce type mis en œuvre par le biais d'un processus opaque et distant pose la question de la surveillance publique de cette procédure.Europarl
Tant que cet emploi avait été distant, il n'en avait aperçu que les avantages.Auguste Angellier (1848-1911)
L'ours, égorgé d'un coup de couteau, est attaché, à leur nez, à leur barbe, avec un grelin, et va être halé vers le navire, distant de cent mètres à peine.Louis Boussenard (1847-1910)
Les femmes considèrent souvent le processus décisionnel comme trop distant, abstrait et prétentieux.Europarl
Les deux hommes prirent la route d'un petit bois de cormiers, distant de cinq ou six portées de flèche du village uskimè.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Le pouvoir devient plus distant, mais il veille.Europarl
Il fallait ou périr, ou se rendre sans trop de retard au village qui devait être distant de près de trois lieues.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
J'en ai trouvé dont le trou était à plus de quatre pouces de l'ouverture, d'autres dont le trou n'en était distant que de deux ou trois pouces.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
L'obus est plus distant, plus impersonnel et, malgré son bruit, plus rassurant : on a l'impression, du moins en rase campagne, de courir avantageusement sa chance.Louis Dumure (1860-1933)
Jamais on n'eût dit que leur âge était à peine distant de quelques années.Daniel Lesueur (1854-1921)
A la campagne, au dire des paysans, tout est distant d'une heure de marche de l'endroit où la question leur est posée.Oscar Méténier (1859-1913)
Les visages de mes camarades me reviennent aussi dans le demi-jour de ce passé déjà si distant.Paul Bourget (1852-1935)
Le fait serait possible, si l'œil malade sécrétait un virus miscible à l'air, qui irait se mettre en contact avec l'œil sain peu distant.Charles Anglada (1806-?)
Pendant que l'hyménoptère travaille au terrier, je m'empare du gibier et le mets en lieu découvert, distant d'un demi-mètre de la première station.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
De légers pépiements d'oiseaux, avec le ruissellement distant, cristallin, de l'invisible petite cascade, rendaient plus profond le silence des grands bois déserts.Daniel Lesueur (1854-1921)
Il leva les yeux vers le rivage, distant de lui de quinze à vingt brasses.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Le nid qui n'est plus à sa place naturelle est définitivement abandonné, ne serait-il distant que d'un mètre du point primitif.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Sa nationalité n'a pu être reconnue, car il est encore distant d'une dizaine de milles, au moment où les brumes du crépuscule ont assombri la mer.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DISTANT, ANTE » adj.

Esloigné. Ces deux choses sont distantes, autant que le ciel est distant de la terre.
 
On dit en Philosophie, que les corps n'agissent point sur ceux qui sont distants, c'est à dire, hors de leur sphere d'activité.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre B Relaxez-vous avec Robert : La lettre B

Découvrez les bienfaits du bien-être et de la béatitude avec les mots en B du Grand Robert.

20/02/2020