ébullition

définitions

ébullition ​​​ nom féminin

État d'un liquide qui bout. Point d'ébullition, température à laquelle un liquide se met à bouillir et passe à l'état gazeux.
au figuré État de vive agitation, de surexcitation. ➙ effervescence. Ébullition sociale. Tout le quartier est en ébullition.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cette contrée arrachée du continent par de violentes convulsions, par la furieuse ébullition de mille volcans, semble une tourmente de granit.Jules Michelet (1798-1874)
Vous êtes les plus grands vantards et vous connaissez l'art de faire entrer la fange en ébullition.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
L'eau est d'abord portée à l'ébullition ; arrivée à ce point on y délaie la lie au moyen d'un balai, et l'on enlève les écumes qui se forment.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
L'odeur désagréable qui nous avait accueillis au dehors, était encore plus infecte à l'intérieur et paraissait produite par les vapeurs du liquide en ébullition que contenait la marmite de cuivre.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Le schooner se précipita donc follement à travers les crêtes des vagues écumantes qui sifflaient et fumaient comme de l'eau en ébullition.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Par moment dans cette cuvée de jeune chair gueuse le remous ressemblait à une ébullition.Georges Eekhoud (1854-1927)
Je pourrais beaucoup ajouter sur la difficulté d'une position qui fait qu'on est chargé des affaires d'un pays en ébullition, auprès de gens qui sont encore dans les vieilles routes.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
L'espace qui me séparait du rivage était aussi blanc et aussi écumeux que du lait en ébullition.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Après quelques heures d'ébullition sur un bon feu, qui faisait autant de bien aux opérateurs qu'à la substance opérée, celle-ci s'était transformée en un sirop épais.Jules Verne (1828-1905)
Elles n'étaient plus cent ; elles semblaient innombrables ; les tambours noirs vomissant toujours deux torrents de lave humaine qui élargissaient, épaississaient et ranimaient cette grande flaque de matière en ébullition.René Boylesve (1867-1926)
L'ébullition qu'on emploie souvent pour extraire l'arome des plantes au moyen de la distillation, malgré tous les appareils fermés dont on se sert, dénature le plus souvent les produits.Nicolas Appert (1749-1841)
Et puis cela vous apparaît comme un liquide en fusion qui se serait candi tout à coup au milieu d'une ébullition violente.George Sand (1804-1876)
Les princes eux-mêmes, plus entraînés qu'alarmés par ce mouvement vertigineux des esprits en ébullition dans leurs contrées, participaient à ces enivrements de gloire littéraire.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Mais les mesures postérieures, soigneusement exécutées par plusieurs physiciens, ont montré que cette formule ne pouvait être regardée comme une approximation suffisante qu'en s'écartant de la température d'ébullition.Auguste Comte (1798-1857)
On les prépare à l'ordinaire, cuits à moitié seulement : on les met ensuite en boîtes, et on leur fait subir une demi-heure d'ébullition au bain-marie.Nicolas Appert (1749-1841)
On leur substitue l'observation simultanée du point d'ébullition de l'eau et de la colonne barométrique.Pierre Puiseux (1855-1928)
Autant chercher le frais dans une serre chaude, dans une cloche à plongeur descendue au fond d'un océan en ébullition.Georges Eekhoud (1854-1927)
Cet état n'est pas le spleen, mais il l'amène plus tard : c'est l'ébullition, l'évaporation du cœur, des sens, du cerveau, du fluide nerveux.Hector Berlioz (1803-1869)
De la marmite en ébullition, s'échappe une odeur, que le vieillard ne peut s'empêcher de trouver très étrange !Claudius Ferrand (1868-1930)
C'est encore à la dimension très réduite des objets qu'est lié le succès partiel de la théorie de l'ébullition.Pierre Puiseux (1855-1928)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESBULLITION » s. f.

Action par laquelle on fait bouillir. Il faut laisser ces drogues sur le feu jusqu'à une legere ébullition. Le sel des eaux des fontaines ne se fait qu'aprés une entiere ébullition de l'eau.
 
On le dit aussi du sang qui bout dans les veines. La fievre n'est qu'une esbullition du fang.
 
ESBULLITION, est aussi une certaine éleveure qui vient sur la peau, un bouton rouge qui vient d'une trop grande chaleur de sang.
So British... ou pas ! Scroller Scroller

À l’heure du Brexit, voilà que le Royaume-Uni plie bagage et s’en retourne à son insularité.

Dr Orodru 11/02/2021