bouillon

 

définitions

bouillon ​​​ nom masculin

Bulles qui se forment au sein d'un liquide en ébullition. Retirer au premier bouillon, dès l'ébullition. Bouillir à gros bouillons, très fort. ➙ bouillonnement.
Liquide dans lequel ont bouilli des substances comestibles (➙ court-bouillon). Bouillon gras. Bouillon de légumes.
Boire un bouillon, avaler de l'eau en nageant (→ boire la tasse); au figuré, familier subir une perte considérable.
Bouillon de culture : liquide destiné à la culture des microbes ; au figuré milieu favorable.
 

synonymes

bouillon nom masculin

potage, consommé, soupe, brouet (vieux), chaudeau (vieux)

bouillonnement, ébullition

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il n'avait rien pris de la journée qu'une tasse de bouillon et un peu de café.Émile Gaboriau (1832-1873)
Car je lui ai donné 3 francs, deux verres de vin, un bouillon, et pour récompense de mon obole, il est venu me dénoncer comme un lâche.Jean-Roch Coignet (1776-1865)
Elle l'embrassa sans lui parler, sans essayer de le consoler, et lui offrit une tasse de bouillon.Lucien Biart (1828-1897)
Il y aurait eu de la soupe grasse si le chat n'eût pas renversé le bouillon.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Le chirurgien lui donna une cruche de ce bouillon préparé, que sur notre bord il avait fait prendre au lieutenant, lequel bouillon, affirmait-il, devait les remettre petit à petit.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Mais la gorge semblait s'être resserrée, l'estomac semblait s'être rétréci, le bouillon ne passa qu'avec difficulté et douloureusement.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Georges ne songea même pas à résister : abandonnant son itinéraire, il suivit la jeune personne jusqu'au moment où elle s'engouffra dans un établissement dit de bouillon.Alphonse Allais (1854-1905)
Tu te plaignais hier de n'avoir pas un peu de bouillon pour moi, tu m'en aurais acheté !Édouard Laboulaye (1811-1883)
Il y a des animaux dont on tire du lait avant d'en faire du bouillon.Georges Darien (1862-1921)
Quand on se noie, on se raccroche à toutes les branches, et la duchesse et son fils en sont à leur dernier bouillon.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il ne prit dans l'hôtel où il était descendu, qu'un seul bouillon, et les six personnes de sa suite se contentèrent d'un fort léger repas.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Il faut des jus dans notre cuisine, voilà pourquoi tant de malades manquent de bouillon.Jules Lemaître (1853-1914)
Le bouillon de poulet n'avait pas commencé d'embaumer mon petit réduit que le voisinage accourait.René Boylesve (1867-1926)
Quand on voit qu'il a roussi, c'est-à-dire que l'osmazône est rissolée, on passe le bouillon qui est dans la première casserole.Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826)
Il vaut mieux l'emmener chez moi et lui servir un bon bouillon ; puis nous aviserons au moyen de le placer honorablement pour le tirer de sa misère.Olga de Pitray (1835-1909)
Je fais ce que je peux pour la secourir : je lui porte du pain blanc, du bouillon, un peu de viande...Émile Gaboriau (1832-1873)
Mon père ne pouvait prendre d'autre nourriture que du bouillon, et je n'avais pour en faire que de la mauvaise chair de cheval ; mon cœur était déchiré !...Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
Qui ne l'a pas vu goûter diligemment au succulent bouillon qu'on prépare pour les hommes ?Georges Darien (1862-1921) et Édouard Dubus (1864-1895)
Avant, nous nous mîmes à manger une bonne soupe au riz, faite avec le bouillon de viande de cheval.Adrien Bourgogne (1785-1867)
Bouillon me raconta que le matin, étant à sa fenêtre, il avait vu le pharmacien dont il me montrait la boutique, occupé à en fermer la porte.Victor Hugo (1802-1885)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BOUILLON » s. m.

Bouteille qui vient sur la surface des liqueurs eschauffées, soit par la fermentation naturelle, soit par le feu. Le pot bout à gros bouillons. il ne faut que deux ou trois bouillons pour faire de la ptisane.
 
BOUILLON, se dit aussi de la liqueur ou suc des viandes ou des herbes qui sert à faire le potage. Cette souppe est trop espaisse, il faut y mettre encore du bouillon.
 
On dit aussi, Prendre un bouillon, pour dire, Prendre une portion de suc de viandes ou d'herbes, qui sert à nourrir les estomacs qui ont de la peine à digerer les gros aliments. Cet homme ne vit que de bouillons. On prend aussi des bouillons pour se rafraischir, & conserver son embonpoint. On donne encore des medecines dans des bouillons. On dit aussi, qu'on a donné le bouillon à quelqu'un, pour dire, qu'on l'a empoisonné.
 
BOUILLON, se dit encore d'un jet d'eau qui est assez gros, mais qui retombe incontinent aprés qu'il est sorti du tuyau, comme s'il sortoit d'une source.
 
On dit en ce dernier sens, que le sang sort à gros bouillons d'une playe, pour dire, qu'il sort avec impetuosité, ou en abondance.
 
On dit figurément, Il faut arrester les bouillons de sa colere.
 
On le dit encore des estoffes qui sortent avec enflure à travers les bandes & ouvertures d'un habit.
 
BOUILLON, en termes de Manege, est une excrescence de chair qui vient sur la fourchette du pied du cheval, lequel est gros comme une cerise, & fait boiter le cheval.
 
BOUILLON BLANC, est une plante medecinale. Cette plante est combustible, & peut servir de flambeau. Dioscoride descrit deux especes de bouillon, l'un blanc, & l'autre noir ; & il divise le bouillon blanc en masle & femelle. Le bouillon femelle a les feuilles semblables au chou, mais elles sont blanches, larges & veluës, aussi-bien que sa tige & ses fleurs. Sa graine est noire, & sa racine longue, picquante au goust, & grosse comme le doit. Le bouillon masle est plus haut, & a ses tiges & ses feuilles plus menuës. Le bouillon noir ne differe du blanc que par ses feuilles, qui sont plus larges & plus noires. Il y a un bouillon sauvage qui a les feuilles semblables à la sauge, qui pousse des jettons hauts & durs comme du bois, lesquels produisent des rameaux ainsi que le marrube. Ses fleurs sont jaunes comme fin or. On met aussi la primevere au rang du bouillon blanc, quoy que Matthiole y mette de la difference. Ses fleurs sont dorées, & servent d'avantcoureurs pour signifier la venuë du printemps. On appelle autrement le bouillon blanc, brayes de cocu. En Latin il a plusieurs noms, verbascum, candela regis, candelaria, lanaria, primula veris, herba paralysis, arthritica, ou braccae cuculi ; & chez les Apothicaires tapsus barbatus.
 
On appelle en termes de Broderie, bouillon, Certain cordonnet d'or ou d'argent tortillé en petites boucles ou anneaux. On fait aussi sur les habits des bouillons avec des rubans, ou autres estoffes qu'on coud fort lasches, & en y conservant quelque enflure.
Le mot du jour Vaxxie Vaxxie

Un nouveau terme apparu en ce début d’année 2021 circule sur le web jusqu’à en devenir une véritable tendance : il s’agit du mot vaxxie.

Yosra Ghliss 03/02/2021