éclair

 

définitions

éclair ​​​ nom masculin

Lumière intense et brève, formant une ligne sinueuse, ramifiée, provoquée par une décharge électrique pendant un orage. La lueur des éclairs. —  Éclair de chaleur : éclair trop éloigné pour qu'on entende le tonnerre. —  locution Comme un éclair, comme l'éclair, très rapidement. ➙ flèche.
en apposition (invariable) Très rapide. Une visite éclair.
Lumière vive, de courte durée. Un éclair de magnésium. —  Lueur dans le regard. Un éclair de malice.
Manifestation soudaine et passagère ; bref moment. Un éclair de lucidité.

éclair ​​​ nom masculin

Petit gâteau allongé, fourré d'une crème pâtissière (au café, au chocolat) et glacé par-dessus.
 

synonymes

éclair nom masculin

éclat, flamboiement, flamme, fulgurance, lueur

illumination, révélation

éclair de chaleur

fulguration

en un éclair

en un instant, en une minute, en une seconde

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais il va de soi qu'une visite éclair dans un pays ne peut suffire pour se faire une impression complète.Europarl
Et la nuit claire, en ce moment, la nuit lunaire, fut encore striée dun éclair.Gaston Leroux (1868-1927)
Un éclair avait suffi, le rayonnement de son regard, et elle avait pris ma vie.Hector Malot (1830-1907)
Mais, alors, il se trouve face à face avec l'inquisiteur, et, comme un éclair, la notion de la réalité lui revient.Michel Zévaco (1860-1918)
À cet égard, les systèmes « fermeture éclair », introduits dans quelques partis politiques, ont fait leur preuve.Europarl
Mais ce qu'il y eut de plus étrange dans tout cela, c'est le bruit qui courut avec la rapidité de l'éclair dans toute la division.Édouard Corbière (1793-1875)
J'aime tous ceux qui sont comme de lourdes gouttes qui tombent une à une du sombre nuage suspendu sur les hommes : elles annoncent l'éclair qui vient, et disparaissent en visionnaires.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Il répondait à toutes les remontrances par une moue des lèvres et un éclair dans ses yeux noirs.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Georgy, aux grands applaudissements des spectateurs, eut l'idée de grimper à l'un de ces mâts, puis ensuite il se laissa glisser avec la rapidité de l'éclair.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Peut-être venait-il de trouver en un éclair la solution vainement cherchée jusqu'alors : mourir étouffé, broyé par son ennemi.Michel Zévaco (1860-1918)
Et, ce nom qu'il prononçait pour la première fois, ce nom retentit en lui-même comme un coup de tonnerre qui suit l'éclair.Michel Zévaco (1860-1918)
Le regard vague du jeune homme s'enflamma et parut prêt à jeter un éclair, mais il se contint.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Parfois un éclair livide traversait le nuage ; on entendait d'horribles coups de tonnerre : on eût dit la fin du monde et du temps.Édouard Laboulaye (1811-1883)
Ce que vous éprouvez n'est pas de l'amour, mais le premier éclair d'amour dans un jeune cœur, chose très-commune.Alfred Tennyson (1809-1892), traduction Francisque Michel (1809-1887)
Seule, méprisée, humiliée, dévorée de rage et de désespoir, je vis un jour dans tes yeux un éclair de pitié...Michel Zévaco (1860-1918)
La nouvelle se répandit avec la rapidité de l'éclair et mit la ville en rumeur.Jules Verne (1828-1905)
De ces fumées accumulées vers le nord, il ne sortait plus que de rares poussées de flammes que la surface du fleuve réverbérait comme un rapide éclair.Jules Verne (1828-1905)
Certes, je ne vois pas moi-même des convois de conteneurs filer déjà comme l'éclair sur ce réseau rapide.Europarl
Nous en sommes au septième jour, les événements dramatiques nous apprennent que ce ne sera pas une guerre éclair.Europarl
Vous étiez parfaitement immobile, et j'ai saisi l'effet que je cherchais : les lèvres demi-ouvertes et l'éclair des yeux....Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESCLAIR » s. m.

Feu & lumiere engendrée du choc de deux nuées, qui annonce ordinairement le coup du tonnerre. La veuë de l'esclair precede assez long-temps le bruit du tonnerre, quoy qu'ils se fassent ensemble.
 
ESCLAIR, se dit aussi des lumieres refleschies qui passent en un moment, comme d'une espée, d'une glace de miroir agitée, qui jettent des rayons dans les yeux.
 
On dit proverbialement, que la gloire de ce monde passe comme un esclair, pour dire, qu'elle ne dure gueres.
Les mots croisés du Robert Les mots du bord de mer Les mots du bord de mer

Laissez-vous bercer par le bruit des vagues avec cette grille de mots croisés estivale !

17/07/2020