flèche

 

définitions

flèche ​​​ nom féminin

Arme de jet consistant en une tige munie d'une pointe à une extrémité et d'un empennage à l'autre. Lancer, tirer une flèche avec un arc.
locution Partir, filer comme une flèche, très vite. —  Monter en flèche, très vite. —  Faire flèche de tout bois : utiliser tous les moyens disponibles.
littéraire Trait d'esprit, raillerie. ➙ pique.
locution La flèche du Parthe : trait piquant qui conclut une conversation.
au figuré, familier Personne très intelligente et vive. Ce n'est pas une flèche.
Épreuve de ski.
par analogie
Signe figurant une flèche (et servant à indiquer une direction). Suivez les flèches.
Toit pyramidal ou conique d'un clocher, d'une tour. La flèche d'une cathédrale.
Ce qui avance en pointe. La flèche d'une charrette (pièce de bois destinée à l'attelage).
au figuré Se trouver en flèche, à l'avant-garde.
Géométrie Segment qui joint le milieu d'une corde à celui de l'arc qu'elle sous-tend.

fléché ​​​ , fléchée ​​​ adjectif

Qui porte une flèche ou une pointe de flèche. Une croix fléchée.
Qui est indiqué par des flèches. Un parcours fléché.
 

synonymes

flèche nom féminin

pointe, carreau, dard, matras, trait

sarcasme, pointe, quolibet, raillerie, trait, brocard (littéraire), lazzi (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les hausses de température entraîneront une montée en flèche du nombre de typhons et une nette augmentation de leur intensité.Europarl
Ce village était placé en flèche au-dessous de ma position, en avant de mon front, qu'il prenait de revers sur tout son développement.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Comme je m'avançais incessamment, le guide me saisit par le bras : il m'arrêta au rez même de l'eau, qui passait avec la vélocité d'une flèche.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Les héritiers, – par piété évidemment, – font flèche de tout bois et même de tous copeaux.Jules Lemaître (1853-1914)
Avec l'explosion démographique et la montée en flèche des prix, nous ne pouvons écarter les opportunités que nous offrent la biotechnologie et le génie génétique.Europarl
N'ayant trouvé dans ces amas aucun fragment de lance, de flèche ou harpon, l'investigateur en conclut que les aborigènes ignoraient jusqu'aux arts les plus rudimentaires.Élie Reclus (1827-1904)
Et puis, je me sens peu à mon aise sous son regard clair, froid, qui darde comme une flèche de volonté.Georges Darien (1862-1921)
Cinquièmement, les coûts administratifs ont monté en flèche et, sixièmement, elle ne va pas assez loin dans la libéralisation du marché des services.Europarl
Cette personne se plaignait du chômage, de l'insécurité, de la montée en flèche des inégalités sociales.Europarl
D'autres vont plus loin et veulent qu'il ait tourné sa flèche contre la poitrine du roi.Charles-Henry-Joseph de Batz-Trenquelléon (1835-1914)
La flèche n'arriva pas loin du but, mais elle s'enfonça tellement dans ce bois tendre, que je ne pus la retirer.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Comme une flèche javais traversé la chambre et cependant javais pu voir qu »il y avait une lettre sur la table ».Gaston Leroux (1868-1927)
Quand madame n'est pas là elle y arrive bientôt, et alors nous causons deux heures au moins, deux heures qui passent pour moi comme le vol d'une flèche.George Sand (1804-1876)
Dubreuil s'évertuait à harponner, avec une flèche, de superbes truites, qu'on voyait frayer sur le sable, au bas de la chute.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Triuniak l'attendait de pied ferme ; il lui décocha une agliguk, flèche volante, qui le renversa cette fois pour ne se relever jamais.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Lorsque dans l'eau transparente ils aperçoivent un poisson, ils lui tirent une flèche, et il est très-rare que le coup ne porte pas.Paul de La Gironière (1797-1862)
L'instant d'après quelque chose de rapide comme le vol d'une flèche passa au milieu de nous.Paul Féval (1816-1887)
Une flèche qui perce un homme en quelque partie de son corps que ce soit, le met hors de combat, jusqu'à ce qu'on la lui ait arrachée.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
De plus, la montée en flèche des prix des produits alimentaires peut être contrôlée en réglementant le prix des sources d'énergie traditionnelle.Europarl
Après avoir visé avec soin, il tira et enleva la flèche qui tenait à la porte.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FLESCHE » subst. fem.

Petite verge de bois armée d'un fer pointu, qui se decoche par le moyen d'un arc qu'on bande, ou avec quelque plus forte machine. Il tomboit en cette bataille une nuée de flesches. les Anciens poussoient de grosses flesches avec leurs balistes. Decocher, encocher une flesche. vuider son carquois de flesches. Nicod croit que ce nom est factice, & formé sur le son que fait la flesche quand on la decoche, parce qu'on l'appelloit autrefois flic. Menage tient qu'il vient de l'Allemand, flits, qui signifie la même chose ; ou de l'Espagnol flecka. Il faut remarquer qu'il y a une grande difference entre les flesches & les dards, tant à cause de leur matiere, que de leurs figures, qui sont d'une infinité de sortes. Ceux qui seront curieux de les voir, les trouveront representez dans l'onziéme livre d'Ambroise Paré.
 
On appelle le Dauphin, la Flesche de la mer, à cause de la promptitude de son mouvement.
 
FLESCHE, se dit aussi figurément en Morale. Les flesches de Cupidon, de l'Amour, sont des traits invisibles qu'on se figure qui percent le coeur des amants.
 
On appelle en termes de l'Ecriture, les flesches de la colere de Dieu, les fleaux qu'il envoye aux hommes pour les punir : Sagittae potentis acutae.
 
En termes d'Arpentage on appelle flesches, les piquets dont les Arpenteurs portent à leur costé une pleine trousse, qui sont faits en forme de flesches, & qu'ils fichent en terre toutes les fois qu'ils transportent leur chaisne.
 
FLESCHE, se dit aussi de plusieurs sortes de grosses pieces de bois qui servent dans les machines.
 
FLESCHE de carrosse, est une grosse piece de bois de charronnage qui joint le train de devant à celuy de derriere. On la debite en grume. Elle est de dix à douze pieds de long pour les carrosses à arc, & de douze à quinze pour les autres. Elle doit estre courbée, sans noeuds, & d'un beau braquement. Ce carrosse porte sur la flesche.
 
FLESCHE, en termes d'Artillerie, se dit de deux pieces de bois montées sur deux rouës, qui servent à attacher ce petard à un pont, ou à une porte de ville.
 
FLESCHE, est aussi le principal arbre d'une gruë, ou autre machine semblable, qui est posé à plomb, & sur lequel la gruë tourne.
 
FLESCHE d'un pont levis, est la piece de bois qui va depuis la bascule jusqu'aux chaisnes, & qui tourne sur un pivot pour lever le pont. Quelques-uns appellent aussi, flesche, le fust ou le tronc de la colomne. On appelle aussi, flesche, la piece de fer qui soustient la potence d'un minot, qui doit estre contrerivée par dessous sur une platine de fer de tole.
 
On appelle encore flesche d'arbre ou de plante, la tige, le tronc de l'arbre.
 
FLESCHE, en termes de Marine, signifie, la polaine d'un navire. C'est une piece de bois sortant hors de la prouë qui sert à serrer le beaupré & la sivadiere ou voile penchante en mer. On le dit aussi de cette partie de l'esperon qui est comprise entre les herses ou balustres, & la frise qui est l'ornement qui la termine.
 
FLESCHE, signifie aussi, le montant ou le plus grand des bastons de l'arbaleste ou baston de Jacob avec lequel on observe sur mer.
 
FLESCHE, en termes de Manege, se dit de la partie pointuë d'une lance. On divise la lance en trois parties, la poignée, les ailes, & la flesche.
 
FLESCHE, signifie aussi, un clocher de charpenterie qui aboutit en pointe, & qui se couvre de plomb, ou d'ardoise. On met la flesche sur la croisée, sur le devant, sur la croupe de l'Eglise.
 
FLESCHE, en termes de Geometrie, est la partie d'un diametre qui est coupée par la corde d'un arc pris sur un cercle qui s'appelle autrement le sinus verse.
 
FLESCHE de lard, c'est toute la piece qu'on leve sur un des costez du pourceau.
 
FLESCHE, est aussi un meteore enflammé qui a la figure d'une flesche.
 
On dit proverbialement, qu'un homme ne sçait plus de quel bois faire flesche, pour dire, qu'il ne sçait plus quel mestier prendre pour subsister.
Le dessous des mots Un homme sur deux est une femme Un homme sur deux est une femme

Au-delà de la formule destinée à faire sourire, force est de constater que la moitié des hommes sont des femmes. Cet énoncé est correct grammaticalement et fait pleinement sens, ce paradoxe apparent étant rendu possible par la polysémie du mot homme, qui désigne à la fois un individu de sexe masculin et un mammifère du genre Homo, membre de l’humanité. Des bricolages de fortune ont tenté de contourner cette regrettable polysémie. Des solutions empiriques, telles que la typographie, prétendent distinguer l’homme de l’Homme (de la même manière, et pour les mêmes raisons, que l’histoire du Petit Chaperon rouge et l’Histoire et ses sources). Disons-le tout net, ça ne fonctionne pas.

Marie-Hélène Drivaud 28/05/2020