éclat

 

définitions

éclat ​​​ nom masculin

Fragment d'un corps qui éclate, qu'on brise. Éclat de verre, d'obus.
locution En éclats. La vitre vole en éclats, se brise. —  au figuré Une argumentation qui vole en éclats.
Bruit violent et soudain. Des éclats de voix. ➙ cri. Éclat de rire*.
locution Faire un éclat : provoquer un scandale en manifestant son opinion.
Lumière vive. L'éclat de la neige. L'éclat de son regard.
Lumière reflétée. L'éclat de l'acier.
(couleur) Vivacité et fraîcheur. L'éclat des coloris.
Caractère de ce qui est brillant, magnifique. L'éclat de sa gloire. —  D'éclat : remarquable, éclatant. Coup d'éclat.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Enfin, il partit dun long éclat de rire, et avec une gaieté si peu feinte, que moi-même, en le regardant, je me mis à rire sans savoir pourquoi.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Là-bas, au ras du sol, la lumière d'un coup de feu passe avec l'éclat d'une étoile rouge avivée par l'ombre environnante.Alphonse Daudet (1840-1897)
Toutes les fois qu'il arrivait à ce mot décisif, il y insistait à perte d'haleine, et finissait en poussant un grand éclat de rire, puis il recommençait.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Elle rêva alors qu'elle était pareillement une forme sans éclat parmi ses sœurs brillantes de l'onde ; mais c'était dans le jardin d'un roi.Alfred Tennyson (1809-1892), traduction Francisque Michel (1809-1887)
Il faut parfois savoir faire un éclat, rompre avec la politique de l'édredon pour qu'enfin une réponse soit apportée aux vrais problèmes des citoyens.Europarl
L'idéologie alors était au plus haut point de faveur et d'éclat dans le monde savant : la persécution même l'avait rehaussée.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Que faut-il pour t'assurer la liberté, et pour montrer ta beauté dans son plus grand éclat ?George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
On put le voir au soudain éclat de sa joue et à l'étincelle de ses yeux quand il voulut répondre....Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Elle poussa un éclat de rire prolongé et fit ses pas avec encore plus de grâce.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
J'ai ordonné à mon conseil de préparer une organisation de l'ordre judiciaire qui rende aux tribunaux l'éclat et la considération, qu'il est dans mon intention de leur donner.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Que le coup d'éclat se produise, j'y compte bien ; mais son heure n'a pas encore sonné.Hector Malot (1830-1907)
Déjà éblouie par l'éclat des lumières et des parures, par le bruit et les apprêts d'une fête, cet accueil acheva de troubler sa raison.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Elle ne répondit qu'en frappant ses mains l'une contre l'autre, et en partant d'un éclat de rire.Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Chaillot (1803-1892)
Semblable à la clarté de la lampe qui s'éteint, leur gloire ne brilla jamais avec plus d'éclat qu'au moment où ils allaient être anéantis.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Le soleil brillait du même éclat qu'auparavant, et pas un nuage ne tachait la voûte azurée.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Il est urgent que la lumière se fasse, et qu'à l'éclat que jettera cette lumière la vérité se découvre.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Un éclat de rire retentit derrière la porte mal fermée, et la porte se rouvrit.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La pâleur maintenant spectrale de la peau et l'éclat maintenant miraculeux de l'œil me saisissaient particulièrement et m'épouvantaient.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
La vertu chez les femmes est, selon moi, comme ces monnaies qui ont tout l'éclat de l'or, mais que l'épreuve du feu peut seule faire connaître.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Enfin, il partit d'un long éclat de rire, et avec une gaieté si peu feinte, que moi-même, en le regardant, je me mis à rire sans savoir pourquoi.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ÉCLAT » s. m.

Partie d'un corps dur qui s'en separe avec violence, quand il creve, quand on le fend, quand on le brise. Ce brave fut tué d'un éclat de bombe, de grenade, d'un éclat de pique. Les Cavaliers dans les tournois faisoient voler leurs lances par éclats. On fend les busches par éclats, afin de les faire mieux brusler.
 
ÉCLAT, se dit aussi du bruit qui s'entend, quand quelque chose se brise ou creve : ce qui se dit aussi de tout autre grand bruit subit & surprenant. Quand la nuée creva, il se fit un grand éclat de tonnerre. On entendit de loin l'éclat de la mine qui joüoit. On dit aussi, qu'on a fait de grands éclats d'admiration, de grands éclats de rire, de joye, de grands éclats de douleur & de plainte, quand la violence de ces choses a causé un grand cri, un grand bruit. Pasquier derive ce mot par onomatopée du bruit que font les choses qu'on fend, ou qu'on éclate. Mais il vaut mieux le faire venir du Grec klao, frango.
 
ÉCLAT, se dit aussi des rayons que jettent les corps lumineux, ou de ceux que refleschissent les corps polis. Le Soleil au sortir de la nuë a plus d'éclat, plus de brillant. L'estoile de Venus ou du Berger est celle qui a le plus d'éclat. Les diamans sont entre les pierreries celles qui ont le plus d'éclat, le plus de feu. L'or bruni a bien plus d'éclat que le mat. Les avares se laissent éblouïr par l'éclat de l'or.
 
ÉCLAT, se dit aussi des choses vives & hautes en couleur. La renoncule a un rouge vif qui luy donne beaucoup d'éclat. Cette femme a dans les yeux, dans le teint beaucoup d'éclat, de vivacité. L'escarlate, le satin, ont bien plus d'éclat que la moire, que la serge.
 
ÉCLAT, se dit figurément en choses morales. Les triomphes Romains se faisoient avec beaucoup d'éclat & de magnificence. Corneille a dit dans le Cid :
 
L'éclat de mes hauts faits fut mon seul partisan.
 
Ce Seigneur a toûjours paru à la Cour avec un grand éclat. On dit aussi, qu'une affaire a fait beaucoup d'éclat, qu'elle a excité beaucoup de murmure. Cette fille s'est delivrée secrettement, son peché n'a point fait d'éclat, de scandale.
Le mot du jour Reprise Reprise

En français, le préfixe re-, ré-, r- est issu du latin re-, red- qui marque un retour à un état antérieur, une répétition ou un mouvement en sens contraire qui déconstruit tout ce qui a été établi.

Aurore Vincenti 11/05/2020