Email catcher

efflanqué

Définition

Définition de efflanqué ​​​ , efflanquée ​​​ adjectif

(surtout du cheval) Trop maigre. Un vieux cheval efflanqué. ➙ maigre, squelettique. (personnes) Une adolescente efflanquée.

Synonymes

Synonymes de efflanqué, efflanquée adjectif

décharné, amaigri, maigre, osseux, sec, squelettique, étique (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot efflanqué

Elle erre dans la ville, appareil photographique à la main, et traque des corps efflanqués, hésitants, fatigués qui exprimeront, dans le film, la détention, les privations et la survie.Esprit, 2018 (Cairn.info)
En effet, celui que désignait le rôtisseur, était un grand efflanqué qui remontait la rue en portant un matelas sur ses épaules.Eugène Chavette (1827-1902)
Sept pieds de haut, droit comme un if, efflanqué, maigre plus qu'un phthisique au troisième degré, il n'avait que la peau et les os.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Le caricaturiste rattache le côté scandaleux de cette consommation au repas préparé avec un vieux cheval paralysé en dessinant un chien efflanqué et muselé.Sociétés & Représentations, 2009, Agnès Sandras-Fraysse (Cairn.info)
Elles ont également été bouleversées en accueillant ce chien efflanqué et affamé.Ouest-France, Jean-Philippe GAUTIER, 19/08/2019
À leur insu, un homme efflanqué dans une cabane effrayante s'était installé au sommet de la montagne.Revue française de psychanalyse, 2010, Diane Ehrensaft (Cairn.info)
Il n'aperçut que des monticules couverts d'un gazon maigre et poussiéreux, de grands arbres dépouillés, des amas d'immondices que fouillaient des chiens efflanqués.Lucien Biart (1828-1897)
Souffrant de malnutrition, il était également efflanqué et couvert de puces, selon le vétérinaire qui l'a soigné pendant une vingtaine de jours après le sauvetage.Ouest-France, 28/07/2019
Le manœuvre employé au culbuteur, un gaillard roux et efflanqué, ne se pressait guère, pesait sur le levier d'une main endormie.Émile Zola (1840-1902)
Ils étaient cinq, des gaillards efflanqués et jaunes, accroupis, avec leurs grands ciseaux d'acier luisant.Émile Zola (1840-1902)
Une fois encore, le texte littéraire s'inscrit en décalage avec l'image : celle d'un cheval efflanqué, famélique qui traverse le village.Diogène, 2014, Odile Cazenave (Cairn.info)
Souffrant de malnutrition, il était efflanqué et couvert de puces.Ouest-France, 23/07/2019
Si certains sont efflanqué, ils sont en général bien nourris grâce aux razzias qu'ils lancent régulièrement sur les poubelles.Ouest-France, Raphaël BOUKANDOURA, 24/12/2017
Aucun spectateur sérieux ne se rendant aux invitations réitérées du forain, la charrette reprit sa marche, tirée péniblement par le grand chien efflanqué.Jules Verne (1828-1905)
Dans le box, silhouettes efflanquées, le couple porte des vêtements de sport.Ouest-France, Thierry SOUFFLARD, 09/04/2019
C'était un vieux carrosse sonnant la ferraille, traîné par deux rosses efflanquées garnies de harnais d'artillerie.Émile Gaboriau (1832-1873)
L'homme de 31 ans efflanqué passe la porte du commissariat de police dans la nuit de vendredi à samedi dernier.Ouest-France, 23/08/2017
Vicomte, il l'était, et de plus efflanqué, ravagé, long comme un jour sans pain, vicieux comme pas un et ne s'en cachant pas.Fortuné du Boisgobey (1821-1891)
Elle traînait toujours son pauvre petit quadrupède efflanqué, avec la même ficelle.Émile Blémont (1839-1927)
Brusquement de ce trou va surgir un chien errant et inquiétant, il est maigre, efflanqué à la recherche de quelque chose.Analyse Freudienne Presse, 2009, Catherine Delarue (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de EFFLANQUER v. act.

Oster la force d'un animal par un trop grand effort de travail, ou par un deffaut de nourriture. Il se dit des hommes & des chevaux. Cet homme est tout efflanqué pour avoir jeusné le Caresme. Ce cheval est efflanqué pour avoir fait 20. lieuës en un jour.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Le décodeur Top 10 des mots venus d’ailleurs

Que vous soyez ou non partis en vacances cet été, je vous invite à voyager aux quatre coins du monde avec ce top 10 des mots venus d’ailleurs.

Dr Orodru 18/07/2022