efflanqué

 

définitions

efflanqué ​​​ , efflanquée ​​​ adjectif

(surtout du cheval) Trop maigre. Un vieux cheval efflanqué. ➙ maigre, squelettique. —  (personnes) Une adolescente efflanquée.
 

synonymes

efflanqué, efflanquée adjectif

décharné, amaigri, maigre, osseux, sec, squelettique, étique (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Sept pieds de haut, droit comme un if, efflanqué, maigre plus qu'un phthisique au troisième degré, il n'avait que la peau et les os.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Elle traînait toujours son pauvre petit quadrupède efflanqué, avec la même ficelle.Émile Blémont (1839-1927)
Aucun spectateur sérieux ne se rendant aux invitations réitérées du forain, la charrette reprit sa marche, tirée péniblement par le grand chien efflanqué.Jules Verne (1828-1905)
Birk, efflanqué, la peau plissée sur ses côtes saillantes, ne paraissait pas être en meilleur état.Jules Verne (1828-1905)
Car son visage n'était plus fait, vraiment, pour le plaisir, son visage ravagé, ni son corps efflanqué, ni son buste dont les épaules saillaient, sous la toile trop claire.Maurice Level (1875-1926)
Le pauvre diable, qu'on allait fustiger ainsi, était un dadais efflanqué qui paraissait n'avoir que le souffle...Paul Mahalin (1838-1899)
Ce monde va à un jeune efflanqué, que trois femmes en haillons tiennent et battent avec des gifles qui cassent, sur sa tête, son chapeau de haute forme.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Vicomte, il l'était, et de plus efflanqué, ravagé, long comme un jour sans pain, vicieux comme pas un et ne s'en cachant pas.Fortuné du Boisgobey (1821-1891)
En effet, celui que désignait le rôtisseur, était un grand efflanqué qui remontait la rue en portant un matelas sur ses épaules.Eugène Chavette (1827-1902)
Vous n'avez qu'à vous rappeler quels étaient ceux des nôtres qui se trouvaient là quand celui que vous appelez le grand efflanqué a proposé son idée.Eugène Chavette (1827-1902)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EFFLANQUER » v. act.

Oster la force d'un animal par un trop grand effort de travail, ou par un deffaut de nourriture. Il se dit des hommes & des chevaux. Cet homme est tout efflanqué pour avoir jeusné le Caresme. Ce cheval est efflanqué pour avoir fait 20. lieuës en un jour.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la montagne Les mots croisés de la montagne

Partez à l'assaut de notre grille montagnarde ! Niveau standard.

22/02/2020