étique

 

définitions

étique ​​​ adjectif

littéraire D'une extrême maigreur. ➙ décharné, squelettique. Un cheval étique.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elles étaient maigres, menues, comme un attelage étique de fiacre à galerie, et, en causant, à la dérobée, elles inspectaient sa toilette.Fernand Vandérem (1864-1939)
J'entrai chez lui maigre comme un coucou et j'y devins étique.Paul Féval (1816-1887)
Le petit poulet noir, étique et maraudeur, impossible à engraisser, parce qu'il dépérit dans les basses-cours, tend à disparaître.George Sand (1804-1876)
Son cheval étique est pris pour modèle par les artistes.Jules Michelet (1798-1874)
Cet étique fantôme, c'est le facteur de là-bas, le porteur de rêves, d'espérances, de déceptions aussi, l'incarnation même du voyage.Judith Gautier (1845-1917)
Entre ce roi affamé et ce peuple étique, il y avait pourtant quelqu'un de riche.Jules Michelet (1798-1874)
Et puis aussi le misérable patrimoine était devenu si étique, si souffreteux, si chétif, si diaphane, qu'on voyait la misère au travers.Eugène Sue (1804-1857)
Nos conversations le soir, autour d'un morceau de cheval étique, dans les malheureuses maisons où nous avions abrité nos fourniments, n'étaient pas gaies.Amédée Achard (1814-1875)
Juan ne remuait pas : une rougeur étique glissait sur ses joues comme les derniers feux du jour sur la neige d'une montagne lointaine.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il voyait arriver le plaideur jaune, étique, d'âcre humeur militante, voulant se ruiner.Jules Michelet (1798-1874)
Orfanik était de taille moyenne, maigre, chétif, étique, avec une de ces figures pâles que, dans l'ancien langage, on qualifiait de « chiches-faces ».Jules Verne (1828-1905)
Il ressemble à un chasseur qui bat toute la journée la campagne pour un lièvre étique ou une carcasse de perdrix.Claude Tillier (1801-1844)
Faites venir ici un étique, et vous verrez si les petits chirurgiens ailés ne le piqueront pas.Denis Diderot (1713-1784)
Un aigle de la grande espèce, aux allures souffreteuses, au plumage amoindri, étique, plutôt une carcasse qu'un oiseau, se tenait dans un coin, l'œil terne et l'aile pendante.Saintine (1798-1865)
Quand le cheval étique qui tournait autour de l'axe, ralentissait sa marche et s'arrêtait, il descendait tout étourdi, chancelant, comme ivre.Madame Henri de la Ville de Mirmont (1860-1933)
Éperdu, ne sachant où donner de la tête, devenu jaune, étique, lui-même ne pouvait plus se porter sur ses jambes.Jules Michelet (1798-1874)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont marqué les années 2010 Top 10 des mots qui ont marqué les années 2010

Les mots qui apparaissent ou se répandent à une période donnée sont toujours le reflet de l’esprit de cette époque et des mutations de la société. Sans surprise, ceux de la décennie qui vient de s’achever concernent avant tout les technologies numériques, mais aussi la vie quotidienne, l’économie et la politique. Voici une rétrospective des années 2010 à travers le top des néologismes qui nous ont le plus marqués.

Édouard Trouillez 11/05/2020