embaumer

définitions

embaumer ​​​ verbe transitif

Remplir (un cadavre) de substances qui permettent de le dessécher et de le conserver. Les anciens Égyptiens embaumaient les morts.
Remplir d'une odeur agréable. ➙ parfumer. Des roses embaumaient la chambre. —  sans complément Ça embaume.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'embaume

tu embaumes

il embaume / elle embaume

nous embaumons

vous embaumez

ils embaument / elles embaument

imparfait

j'embaumais

tu embaumais

il embaumait / elle embaumait

nous embaumions

vous embaumiez

ils embaumaient / elles embaumaient

passé simple

j'embaumai

tu embaumas

il embauma / elle embauma

nous embaumâmes

vous embaumâtes

ils embaumèrent / elles embaumèrent

futur simple

j'embaumerai

tu embaumeras

il embaumera / elle embaumera

nous embaumerons

vous embaumerez

ils embaumeront / elles embaumeront

synonymes

embaumer verbe transitif

sentir bon, fleurer (bon)

parfumer

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce qu'il redoutait, c'était de ne pas humer les premiers parfums de la fleur qu'il cueillerait pour embaumer le reste de ses ans.Hector France (1837-1908)
Ces vases, qui embaumaient l'air, étaient destinés à embaumer le caveau sépulcral.Gérard de Nerval (1808-1855)
Heureux celui qui trouve dans ce désert du grand monde l'épouse qui doit couronner son foyer et embaumer sa vie !Henry Gréville (1842-1902)
Une forme sur un tréteau : le corps qu'on venait d'embaumer.Alphonse Daudet (1840-1897)
Commerce singulier, qui peuple nos musées de corps desséchés sous leurs bandelettes, et qui n'entrait probablement pas dans les calculs de ceux qui se firent embaumer de la sorte !Louis Reybaud (1799-1879)
Elle est créée pour séduire, ainsi que les violettes pour embaumer.Judith Gautier (1845-1917)
Rentré chez lui, le financier chercha le moyen d'embaumer la tête sans courir le risque de voir son secret divulgué.Raymon Roussel (1877-1933)
Il jouait à cent petites choses puériles gracieusement accolées aux caresses amoureuses ; un reste d'enfance qui venait embaumer, enguirlander ses premières heures viriles.René Boylesve (1867-1926)
Il commanda aux médecins qu'il avait à son service d'embaumer le corps de son père.Henri Loëb (1805-1899)
Laissez-nous embaumer votre mémoire, respectueusement, dans cette sublime épitaphe.Jules Lemaître (1853-1914)
Ça va embaumer la maison pour huit jours !Paul de Kock (1793-1871)
Elle l'emporta, la fit embaumer, et ce fut son trésor dans la vie et dans le trépas.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
Ce n'est pas sur les corps qu'ils pleurent, puisque les corps sont sous leurs yeux et qu'au lieu de les embaumer pour les voir plus longtemps, ordinairement ils les enterrent.Bernard Carra de Vaux (1867-1953)
On traitait fort honorablement ceux qui étaient chargés d'embaumer le corps.Charles Rollin (1661-1741)
Il voulait l'emporter secrètement, l'embaumer, le sceller dans un cercueil de métal, le conserver toujours à ses côtés.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EMBAUMER » v. act.

Ouvrir un corps mort, en tirer les intestins, & le remplir de drogues odorantes & dessiccatives, pour empêcher qu'il ne se corrompe. En Egypte on se servoit autrefois pour cela du baume. Le corps de Joseph en Egypte fut 40. jours à embaumer, Genese 50 : 23. Voyez au premier Tome du Recueil de Thevenot la maniere d'embaumer les morts en Egypte. Au Perou on conservoit aussi les corps des Rois embaumez. Garcilasso de la Vega croit que leur principal secret estoit d'ensevelir ces corps dans de la neige pour les y faire secher, aprés quoy on y appliquoit un certain bitume dont parle Acosta, qui les conservoit aussi entiers que s'ils eussent été en vie.
 
EMBAUMER, se dit aussi des odeurs agreables qui parfument l'air. Au temps que les roses, la vigne, les orengers sont en fleur, l'air en est tout embaumé.
 
On le dit quelquefois ironiquement & en contresens, de ce qui est tres-puant.
 
EMBAUMÉ, ÉE. part. pass. & adj.
 
Ces mots viennent de baume, qui vient de balsamum.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre B Relaxez-vous avec Robert : La lettre B

Découvrez les bienfaits du bien-être et de la béatitude avec les mots en B du Grand Robert.

20/02/2020