emprunté

 

définitions

emprunté ​​​ , empruntée ​​​ adjectif

Qui manque d'aisance ou de naturel. ➙ embarrassé, gauche.
 

synonymes

emprunté, empruntée adjectif

contraint, embarrassé, gauche, godiche (familier)

d'emprunt

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
A des paroles si impudentes, l'ambassadeur ne put douter que ce ne fût quelque friponne qui avait emprunté un nom de qualité, pour le faire donner dans le panneau.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Combien emprunté et menteur mon air de supériorité et de bravade en présence de tous ces rustauds déterminés, gaillards du premier mouvement, buttés dans leur frénésie charnelle, qu'une impulsion, oh !Georges Eekhoud (1854-1927)
Les personnes qui ont vu faire ce tour savent qu'il est principalement destiné à provoquer la gaîté dans l'assemblée, et qu'il n'y a rien à craindre pour l'objet emprunté.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Je suis le chef de cette société qui a réuni un million, car j'ai emprunté sur mes biens.Honoré de Balzac (1799-1850)
D’autre part, l’information des passagers sur l’identité du transporteur qui opère effectivement le vol emprunté.Europarl
Il avait bien à lui un petit coin de vigne, en bon air, mais il avait emprunté dessus pour acheter des bestiaux, et l'intérêt de l'argent dépassait le produit.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il ne put seulement franchir la grille du château ; la sentinelle rit à son histoire et railla son air emprunté.Charles Gailly de Taurines (1857-1941)
Lorsque les obligations dépassent la limite des 60 %, le surplus devrait être emprunté aux conditions du marché : c'est ce que l'on appelle les red bonds, ou « obligations rouges ».Europarl
Ce qu'il a négligé de prendre nous renseignera peut-être autant, sur les préférences de son esprit, que ce qu'il a emprunté.Auguste Angellier (1848-1911)
L'argent que j'ai retiré de la caisse d'épargne, l'argent que j'ai emprunté pour lui, l'argent que j'ai...Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Lionel, pour partir, lui avait emprunté ses derniers louis, promettant de les renvoyer dès qu'il serait arrivé chez ses parents.Daniel Lesueur (1854-1921)
Ce chœur emprunté à la tragédie grecque, qui venait exprimer des idées fort peu antiques dans un langage très moderne, troublait et déroutait le lecteur.Arvède Barine (1840-1908)
Un exemple emprunté d'un autre art rendra peut-être plus sensible ce que je veux vous dire.Denis Diderot (1713-1784)
Pour orner les leçons de la sagesse, souvent les muses ont emprunté une rose aux amours.Alphonse Karr (1808-1890)
Je me souviens qu'une fois il m'a emprunté quelques louis dont il ne m'a jamais reparlé.Alphonse Karr (1808-1890)
En ménage, celui qui, après une irrégularité commise, a eu recours à l'oubli, a emprunté usurairement à la conscience de l'autre.Léon Gozlan (1803-1866)
Je dois avouer que nous n'eûmes pas grand mal à nous emparer de la petite ville qui commande la lagune, et qui lui a emprunté son nom.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ce subside, emprunté aux fonds généraux du trésor, devait s'ajouter au produit de la taxe.Adolphe Thiers (1797-1877)
Si autrefois nous avons emprunté quelques chefs-d'œuvre à l'ancien théâtre espagnol, aujourd'hui nous leur rendons bien la monnaie de leurs pièces en vaudevilles et en mélodrames.Théophile Gautier (1811-1872)
Il en avait emprunté les paroles à un psaume et y avait ajouté quelques vers de sa composition.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Confinement existait depuis le XVe siècle. Déconfinement, lui, s’est pointé comme une fleur, un 1er avril, pour offrir, dès le début de la période, une perspective de sortie.

Aurore Vincenti 29/04/2020