embarrassé

 

définitions

embarrassé ​​​ , embarrassée ​​​ adjectif

Gêné dans ses mouvements. Avoir l'estomac embarrassé, avoir une digestion difficile.
Qui est dans l'incertitude de. ➙ indécis, perplexe.
Qui montre de la gêne. ➙ gauche, timide. Un air embarrassé.
Qui manque d'aisance ou de clarté. ➙ confus, obscur. Des explications embarrassées.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il donna un dernier coup d'œil à la maison, fit tourner son cheval, et partit comme un homme qui n'a rien dans l'esprit de fâcheux ou d'embarrassé.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
On fit d'elle des diffamations si noires, que je tremblais qu'elle n'en eût connaissance, et que, moi-même, j'en étais par des fois tourmenté, et embarrassé d'y répondre.George Sand (1804-1876)
Je crois, en effet, qu'il serait bien embarrassé de dire lui-même si c'est la pêche ou le théâtre qu'il préfère.Félix Galipaux (1860-1931)
Tancrède était singulièrement embarrassé, combattu entre la curiosité d'écouter tout ce qu'on allait dire et la honte de commettre un espionnage indigne de lui.Delphine de Girardin (1804-1855)
Toujours leur tête est vide et leur esprit embarrassé : ils s'ennuient sans cesse et répandent sans cesse l'ennui autour d'eux.Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
C'était ce que l'observateur le plus sagace eût été bien embarrassé de dire en la voyant pour la première fois.Hector Malot (1830-1907)
Et puis je me souvenais de l'avoir vu si grand, si gauche, si embarrassé de ses bras trop longs de moitié pour ses manches !George Sand (1804-1876)
Nos revendications méritent mieux qu'un silence embarrassé qui contraste avec l'accueil auquel d'autres ont droit.Europarl
Monmouth allait et venait d'un pas rapide, d'un air embarrassé, jusqu'au bout de la pièce, jusqu'à ce que tout le monde fût assis.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
L'enfant se dépêcha d'obéir et s'arrêta sur le seuil, les yeux en dessous, se grattant la nuque d'un air embarrassé.Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
On comprend, d'ailleurs, qu'après avoir défini le corps en termes psychiques, on soit embarrassé, car la définition de l'âme en termes psychiques serait une tautologie.Albert Farges (1848-1926)
Il restait là, planté au milieu d'eux, surpris et embarrassé, sans comprendre ce qu'on allait lui faire.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il était trop bon matelot pour se trouver embarrassé dans un port de mer, quel qu'il fût.Ernest Capendu (1826-1868)
Seulement, comme il commençait à être assez embarrassé pour faire ses emprunts, il adopta une nouvelle formule.Hector Malot (1830-1907)
Lui, gêné, embarrassé, nous regardait d'un œil qui demandait grâce, essayait de reprendre la conversation interrompue.Alphonse Daudet (1840-1897)
Or, si une épidémie frappait les chevaux de l'expédition, il serait très embarrassé pour continuer sa route.Jules Verne (1828-1905)
Nous serions fort embarrassé de dire s'il ressemblait au papa ou à la maman, mais le fait est qu'il devenait superbe.Charles Flor O'Squarr (1830-1890)
Georges était fort embarrassé entre ces deux enfants, dont l'un sanglotait tandis que l'autre ne donnait aucun signe de vie.Amédée Achard (1814-1875)
En outre, ne l'oubliez pas, il n'est pas plus embarrassé pour faire de l'or, que votre bonne mère ne le serait pour faire des beignets aux framboises.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
On essaya des combinaisons de lumière et des décorations de table, afin de ne pas être embarrassé au dernier moment.Octave Mirbeau (1848-1917)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Confiance Confiance

Il faut suffisamment de confiance pour se confier à quelqu’un ou lui confier ses enfants. C’est un acte de foi, à ceci près qu’il ne repose pas sur une croyance mais sur un contrat, un contrat dit « de confiance ».

Aurore Vincenti 04/05/2020