Email catcher

enfanter

définitions

enfanter ​​​ verbe transitif

littéraire Mettre au monde (un enfant).
au figuré Créer, produire (une œuvre).

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'enfante

tu enfantes

il enfante / elle enfante

nous enfantons

vous enfantez

ils enfantent / elles enfantent

imparfait

j'enfantais

tu enfantais

il enfantait / elle enfantait

nous enfantions

vous enfantiez

ils enfantaient / elles enfantaient

passé simple

j'enfantai

tu enfantas

il enfanta / elle enfanta

nous enfantâmes

vous enfantâtes

ils enfantèrent / elles enfantèrent

futur simple

j'enfanterai

tu enfanteras

il enfantera / elle enfantera

nous enfanterons

vous enfanterez

ils enfanteront / elles enfanteront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cette femme de caractère, pleine de sensibilité, aborde, dans un polar teinté d'humour, des sujets de société plus actuels que jamais, tel que le harcèlement ou la difficulté d'enfanter.Ouest-France, 19/02/2020
Il me semblait parfois, tant je ne sais quel amas d'illusions se donnaient rendez-vous dans ma tête, que j'étais près d'enfanter des chefs-d'œuvre.Eugène Fromentin (1820-1876)
En cyclisme, les micro-états ne sont pas à l'abri d'enfanter un génie, mais la donne reste la même : absence de reconnaissance, représentation aléatoire lors des championnats continentaux.Ouest-France, Jérémy PROUX, 27/03/2021
Évidemment, seules les femmes peuvent être enceintes et enfanter.Europarl
Quelqu'un a dit ici durant le débat que les employeurs demandent aux femmes en âge d'enfanter si elles ont l'intention d'avoir des enfants.Europarl
Se mettre dans la peau d'un enfant pour écrire, l'exercice est périlleux, mais a enfanté de nombreux chefs-d'oeuvre, dans l'histoire de la littérature.Ouest-France, 11/08/2017
Dans le joli monde des musiques extrêmes, il est celui qui a enfanté le plus de rejetons bruyants.Ouest-France, Benoît GUÉRIN, 21/06/2019
Vous voulez donc étonner le monde par les prodiges de tendresse et la charité qu'un pareil amour peut enfanter !Eugène Sue (1804-1857)
Après une période de gestation, l'ancien fondeur d'art devenu artiste à temps plein a enfanté, de septembre 2018 à mai 2019, une vingtaine d'œuvres.Ouest-France, 30/06/2019
Espérons qu'à l'avenir, cette mère sache enfanter d'autres rapports tels que celui-ci.Europarl
Nous l'avons appris lors du débat d'aujourd'hui, car aucun progrès n'a été réalisé pour diminuer la souffrance des femmes qui meurent en enfantant.Europarl
Pendant cinq ans, les hybrides enfantés par ce mariage arrangé ont fait l'objet de prélèvements de feuillage.Ouest-France, Xavier BONNARDEL, 22/06/2018
Elle en était arrivée à cette surexcitation cérébrale qui enfante des chimères et combat la réelle souffrance.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Depuis, la crise sanitaire, qui enfante d'une crise économique, s'étire.Ouest-France, Carine JANIN, 15/02/2021
Mais non, je n'osai le faire, je voulus voir ce que le destin seul enfanterait.Alfred de Vigny (1797-1863)
Ainsi ce colossal effort d'une révolution, si complexe, si vaste, si laborieuse, n'eût enfanté que le néant.Jules Michelet (1798-1874)
J'en enfante un fort agréable dans ce moment-ci.George Sand (1804-1876)
C'est toi qui as enfanté les villes pour faire vivre en société les hommes auparavant dispersés !Alphonse de Lamartine (1790-1869)
En fonction des résultats, le premier bébé britannique enfanté de la sorte pourrait naître fin 2017 ou début 2018.Ouest-France, 01/10/2015
Le déménagement de 1830 enfanta, comme chacun le sait, beaucoup de vieilles idées, que d'habiles spéculateurs essayèrent de rajeunir.Honoré de Balzac (1799-1850)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ENFANTER » v. act.

Mettre au monde un ou plusieurs enfants. Cette femme a enfanté deux jumeaux, elle a eu bien de la peine à enfanter.
 
ENFANTER, se dit figurément des productions d'esprit. Ce Poëte enfante ses vers avec grand travail, avec grande sueur.
 
On le dit aussi de plusieurs causes qui produisent de bons ou de mauvais effets. La doctrine de Luther a enfanté plusieurs autres heresies, plusieurs Sectes. La guerre civile a enfanté tous les maux que la Republique a souffert depuis.
 
On dit en proverbe, qu'une montagne a enfanté une souris, lors qu'un grand dessein a eschoüé, & qu'on a veu peu d'effet d'une chose long-temps attenduë.
 
ENFANTÉ, ÉE. part.
Drôles d'expressions Mettre du baume au coeur Mettre du baume au coeur

Dans l’ancienne médecine, le baume était un calmant.

21/12/2021