Email catcher

s'engouer

définitions

s'engouer ​​​ verbe pronominal

S'engouer de : se prendre d'une passion ou d'une admiration excessive et passagère pour (qqn ou qqch.). Le public s'était engoué de ce chanteur. ➙ s'emballer, s'enticher.

conjugaison

pronominal

indicatif

présent

je m'engoue

tu t'engoues

il s'engoue / elle s'engoue

nous nous engouons

vous vous engouez

ils s'engouent / elles s'engouent

imparfait

je m'engouais

tu t'engouais

il s'engouait / elle s'engouait

nous nous engouions

vous vous engouiez

ils s'engouaient / elles s'engouaient

passé simple

je m'engouai

tu t'engouas

il s'engoua / elle s'engoua

nous nous engouâmes

vous vous engouâtes

ils s'engouèrent / elles s'engouèrent

futur simple

je m'engouerai

tu t'engoueras

il s'engouera / elle s'engouera

nous nous engouerons

vous vous engouerez

ils s'engoueront / elles s'engoueront

synonymes

engouer de s' verbe pronominal

s'enticher de, s'enthousiasmer pour, s'éprendre de, se passionner pour, s'emballer pour (familier), se toquer de (familier), s'infatuer de (vieilli)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il s'engoue comme toutes les autres foules, puis, brusquement, devant les apothéoses, les tedeums, les cantates, les fanfares, il perd son sérieux.Victor Hugo (1802-1885)
Le public se détache aussi facilement qu'il s'engoue, aimant à avoir le droit de fouler aux pieds celui que naguère il portait aux nues.Eugène Sue (1804-1857)
Le méchant vieillard, qui la regardait, faisait des éclats de rire à s'en engouer.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Ma femme s'en était engouée et avait fait sa réputation.Marcel Proust (1871-1922)
De là à s'engouer des plus folles utopies, il n'y avait qu'un pas, et ce pas a été franchi.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Elle en était engouée au point d'y passer exactement tout le temps qu'elle n'était pas auprès de son amie.Isabelle de Montolieu (1751-1832)
L'engoue- ment est resté le même et l'envie d'apporter de l'aide à autrui n'a pas faibli.Ouest-France, 18/03/2019
Une machine électrique rappelait le temps où le docteur s'était engoué de l'électrothérapie.Émile Gaboriau (1832-1873)
Défauts qui lui tenaient lieu des qualités absentes : au demeurant, un être parfaitement insupportable et dont on s'engouait facilement.Paul Mahalin (1838-1899)
Des mots de patois sont les mêmes dans le bas-mainiot, l'angevin, le gallo et le normand comme s'engouer (s'étouffer) ou s'abernaudir (quand le temps se couvrir).Ouest-France, 06/12/2014
Je crus l'avoir trouvée dans un sujet tout d'imagination, dont je fus d'abord engoué.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Ma mère engouée de la mode du jour, se désolait de voir ma bonne maman m'habiller en petite vieille bonne femme.George Sand (1804-1876)
Vous avez encore un autre défaut, c'est de vous prévenir et, comme on dit, de vous engouer à l'excès en faveur de certains ouvrages.Joseph Bertrand (1822-1900)
Avec ce goût pour le bruit et le clinquant, il eût été bien difficile qu'elle ne fût pas fortement engouée du militaire en général.George Sand (1804-1876)
Soliman en fut engoué, subjugué, au point de ne plus voir que lui ; et, s'il s'absentait quelques heures, il lui écrivait plusieurs fois.Jules Michelet (1798-1874)
Il s'est engoué d'agriculture, et partant d'idées prohibitives.Frédéric Bastiat (1801-1850)
On leur prodiguait les dignités et les commandements, on singeait leurs manières, on s'engoua même de leur costume.Amédée Thierry (1797-1873)
Molière se dégoûta de l'état de tapissier et s'engoua de celui de comédien.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
C'étaient les soubresauts d'une imagination effervescente, prompte à s'engouer et à se déprendre.Albert le Roy (1856-1905)
Ces idées n'étaient pas seulement accueillies par des jeunes gens prompts à répudier le passé et à s'engouer des nouveautés.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ENGOÜER, s'Engoüer » v. act.

Boucher le passage du gosier : ce qui arrive quand on mange goulument quelque morceau de viande trop gros qu'on a de la peine à avaler. On disoit autrefois ennoüer. Il vient de innodare.
 
ENGOÜER, se dit figurément en Morale, pour dire, Se preoccuper, s'entester en faveur de quelque personne, ou de quelque ouvrage, qui ont peu de merite. Il est bas.
 
ENGOÜÉ, ÉE. part. & adj.
Drôles d'expressions Courir le guilledou Courir le guilledou

Courir le jupon, le cotillon, ou la prétentaine sont autant de manières imaginées d’évoquer la recherche et la multiplication d’aventures galantes.

23/11/2021