Email catcher

engourdir

Définition

Définition de engourdir ​​​ verbe transitif

Priver en grande partie (un membre, le corps) de mobilité et de sensibilité. ➙ paralyser. Le froid engourdit ses mains. pronominal Membres qui s'engourdissent.
Mettre dans un état général de ralentissement des fonctions vitales, de moindre réaction. pronominal La nature s'engourdit l'hiver. ➙ s'endormir.

Conjugaison

Conjugaison du verbe engourdir

actif

indicatif
présent

j'engourdis

tu engourdis

il engourdit / elle engourdit

nous engourdissons

vous engourdissez

ils engourdissent / elles engourdissent

imparfait

j'engourdissais

tu engourdissais

il engourdissait / elle engourdissait

nous engourdissions

vous engourdissiez

ils engourdissaient / elles engourdissaient

passé simple

j'engourdis

tu engourdis

il engourdit / elle engourdit

nous engourdîmes

vous engourdîtes

ils engourdirent / elles engourdirent

futur simple

j'engourdirai

tu engourdiras

il engourdira / elle engourdira

nous engourdirons

vous engourdirez

ils engourdiront / elles engourdiront

Synonymes

Synonymes de engourdir verbe transitif

ankyloser, paralyser, raidir, transir

appesantir, alourdir

assoupir, endormir

Synonymes de s'engourdir verbe pronominal

s'ankyloser, se raidir

s'assoupir, s'endormir

Exemples

Phrases avec le mot engourdir

Cette technique demande beaucoup d'entraînement et risque d'engourdir légèrement la mâchoire.Ça m'intéresse, 18/12/2021, « Comment siffler sans les doigts ? »
Il lui a d'ailleurs rendu un tonnerre d'applaudissement, qui a consolé l'artiste d'avoir dû braver une température à lui engourdir les doigts.Ouest-France, 04/05/2016
Mais il ne faut pas s'écouter ; si je restais tranquille, je m'engourdirais.Paul Féval (1816-1887)
L'esprit peut s'y engourdir et c'est le but poursuivi par une idéologie, paralyser le jugement et arracher l'adhésion sans critique à ses injonctions.TOPIQUE, 2004, Christiane Rousseaux Mosettig (Cairn.info)
Cependant la pensée ne se laisse pas tout à fait engourdir.Raison présente, 2019, Guy Bruit (Cairn.info)
Elle s'efforçait d'engourdir sa résistance par de tendres paroles ; mais l'opposition que lui faisait le jeune homme avait des bases déjà anciennes et solides.Georges Ohnet (1848-1918)
Les corps qui se balancent d'un pied à l'autre pour ne pas s'engourdir.Ouest-France, Fanny LAISON, 21/01/2017
Depuis que le schisme fut déclaré, elle n'a fait comme auparavant qu'engourdir les esprits dans les subtilités de la théologie.Astolphe de Custine (1790-1857)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ENGOURDIR v. act.

Oster la liberté du mouvement de quelque membre. La jambe est engourdie, quand on s'est couché dessus quelque temps. La gelée engourdit les mains. Ce mot est composé de gourd, derivé de gurdus, qui signifioit un fat en vieux Gaulois. Menage.
 
ENGOURDIR, se dit figurément des choses spirituelles. Les peuples qui vivent dans les delices, dans l'oisiveté, s'engourdissent l'esprit & le courage.
 
ENGOURDI, IE. part. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.