engourdissement

 

définitions

engourdissement ​​​ nom masculin

État de ce qui est engourdi (corps, facultés…). ➙ léthargie, torpeur.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
En effet, il y eut dans tout ce mouvement un peu de l'engourdissement qui suit un long repos.Philippe-Paul de Ségur (1780-1873)
Et dans une sorte d'engourdissement, il contemplait l'autel, l'encensoir, les flambeaux, la tête un peu vide car il n'avait rien mangé – et éprouvait une singulière faiblesse.Gustave Flaubert (1821-1880)
Il ne sortait, le soir, de son engourdissement, que pour entrer dans des colères aveugles et puériles.Émile Zola (1840-1902)
C'était l'engourdissement mortel, inévitable, de la routine ; et si lui, progressiste, intelligent, se laissait envahir, qu'était-ce donc pour les petits propriétaires, têtes dures, hostiles aux nouveautés ?Émile Zola (1840-1902)
Il fallut quelques instans pour secouer l'engourdissement de la crainte ; mais on y réussit bientôt, et le système de la terreur fut renversé.Adolphe Thiers (1797-1877)
Calyste, ne sachant prendre aucun parti, resta pendant toute la journée dans un engourdissement profond.Honoré de Balzac (1799-1850)
Son visage était plus triste et plus pâle que de coutume ; un engourdissement étrange, une torpeur, physique autant que morale, semblait l'avoir cloué immobile, les lèvres entr'ouvertes, à cette place...Mademoiselle Mars (1779-1847)
Si la piqûre est trop faible, au contraire, l'animal, après un temps plus ou moins long d'un profond engourdissement, revient à lui, et recouvre au moins en partie ses mouvements.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Cette apparition, toujours si fatale pour elle, et qui l'avait ainsi poussée de malheur en malheur jusqu'au supplice, la tira de son engourdissement.Victor Hugo (1802-1885)
Les arbustes, les herbes, les fleurettes des massifs, éveillés de l'engourdissement hivernal, aspirent joyeusement leur part de vie, sous le balancement uniforme et cadencé des hautes branches.Léonce de Larmandie (1851-1921)
Il écoutait toujours avec un grand soin, comme s'il eût entendu les quatre personnes couchées là, descendre, d'un pas de plus en plus lourd, dans l'engourdissement du profond sommeil.Émile Zola (1840-1902)
Les jours, les mois se passaient ainsi dans une sorte d'engourdissement de la pensée et de la volonté.Eugène Sue (1804-1857)
Et c'est à les atteindre dans leur engourdissement, c'est de leur appliquer sur la peau le fer rouge de la douleur que vise sa volonté.Romain Rolland (1866-1944)
Il leur sembla même que, secouant l'engourdissement de l'ivresse par un suprême instinct de conservation, la malheureuse tentait d'échapper à ses bourreaux.Jules Verne (1828-1905)
S'il se soumettoit patiemment à sa nouvelle servitude, il falloit qu'il tombât dans cette espèce d'engourdissement qui rend le citoyen inutile à sa patrie.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Cet engourdissement de tous ses sens, de tous ses membres, qui nous avait si bien servis jusqu'alors, commençait à se dissiper.Alphonse Daudet (1840-1897)
Une potion calmante, versée par demi-cuillerées, à intervalles égaux, entre ses lèvres entr'ouvertes, devait le maintenir dans une espèce d'engourdissement et mettre obstacle aux frénésies de la fièvre.Daniel Lesueur (1854-1921)
Un matin, dans l'engourdissement d'un demi-somme, il sembla au président qu'une moiteur, un flux tiède lui lavait la main, et cette sensation n'était pas dénuée de douceur.Camille Lemonnier (1844-1913)
Mornac épuisé par les efforts considérables qu'il avait faits pour rompre ses liens, était tombé dans une espèce d'engourdissement qui ressemblait au sommeil.Joseph Marmette (1844-1895)
Un engourdissement profond, une froide stupeur s'étaient emparés de l'assemblée à la vue de ce prodige ; mais bientôt des cris d'indignation succédèrent au plus morne silence.Charles Nodier (1780-1844)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ENGOURDISSEMENT » s. m.

Action ou estat de ce qui est engourdi. L'engourdissement vient de ce que les esprits & le sang n'ont pas un mouvement si libre dans leurs vaisseaux.
 
ENGOURDISSEMENT, se dit aussi figurément d'une lethargie d'esprit. La grande affliction cause un tel engourdissement dans les esprits, qu'ils ne sont pas capables d'agir.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots des politiques Top 10 des mots des politiques

Travailleur, dégagisme, abracadabrantesque... Choisis délibérément, employés à l'improviste ou totalement inventés, certains mots marquent durablement le discours des femmes et des hommes politiques français. Qu'ils soient surprenants, brutaux, décalés, peu connus ou utilisés mal à propos, ils ont tous pour point commun d'être largement repris dans les médias et commentés à l'infini. De la chienlit du général de Gaulle au perlimpinpin d'Emmanuel Macron, voici dix mots qui prouvent que le lexique des politiques n'en finit pas de nous étonner.

Édouard Trouillez 10/06/2020