enterrement

 

définitions

enterrement ​​​ nom masculin

Action d'enterrer un mort, de lui donner une sépulture. ➙ inhumation.
Cérémonies qui s'y rattachent. ➙ funérailles, obsèques. Enterrement religieux, civil. —  locution Avoir une tête, une mine d'enterrement, un visage triste.
Cortège funèbre. ➙ convoi, obsèques.
au figuré Abandon (de qqch. qu'on considère comme mort). L'enterrement d'un projet.
Enterrement de vie de garçon (EVG), de vie de jeune fille (EVJF) : moment festif passé avec ses amis avant de se marier.
 

synonymes

enterrement nom masculin

inhumation, mise en terre, mise au tombeau, sépulture (vieux ou littéraire), ensevelissement (littéraire)

funérailles, obsèques, deuil (vieilli ou région.)

effondrement, abandon, échec, fin, mort, rejet

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'ai resté seule, sans rien que mes hardes, vu que je devions le pharmacien, l'médecin et l'enterrement des trois défunts, que j'ai payé avec les meubles.Guy de Maupassant (1850-1893)
Le garçon fait faire un enterrement magnifique, et, finalement, le frère pauvre se trouve aussi riche que l'autre.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Ils ont recours à l'enterrement civil pour se venger de la longue contrainte de leur passé de saltimbanque.Louis Nicolardot (1822-1888)
Les quatre-vingt mille hommes de troupes donnaient, dit-elle, l'aspect d'une revue, plutôt que d'un enterrement.Dorothée de Dino (1793-1862)
Chaque année, un enterrement y aurait lieu et deux nouveaux enfants au moins y verraient le jour.Europarl
Si étant en carrosse vous rencontriez un enterrement, un prince, un légat, votre cocher devait s'arrêter et vous étiez tenu de vous découvrir.Alfred Franklin (1830-1917)
C'était la nuit du dimanche, et le mardi soir, on venait me chercher, pour aller à l'enterrement de mon père.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Deuxièmement, la proposition peut être qualifiée d'enterrement de première classe de la libre-circulation des personnes en tant que compétence communautaire.Europarl
Mais qu'est il donc arrivé que vous restez tous là aussi immobiles que des gens rangés autour d'une fosse, à un enterrement ?Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Dans ces architectures sévères, dans ces appartements qui semblent revêtus de tentures d'enterrement, s'agitent des gens à costumes tristes.Albert Robida (1848-1926)
Ses compatriotes se portèrent à ses funérailles comme à l'enterrement des hommes publics, les moins lettrés comprenant qu'une intelligence supérieure venait de s'éteindre, qu'une grande force était perdue.Gustave Flaubert (1821-1880)
Quelle drôle d'idée de psalmodier ses phrases sur un air d'enterrement pour bien marquer que c'est l'impératrice qui parle !Jules Lemaître (1853-1914)
Alors, avec une mine honorable, des paroles d'enterrement, il joua son rôle, démontra à sa fille ce qu'elle s'était déjà démontré.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Il a voulu sçavoir à quoi monteroit son enterrement, et même l'a voulu marchander avec moi le jour que je l'ai confessé.Paul Scarron (1610-1660)
Ils passent leur vie à la suite d'un enterrement, dans des compliments de condoléance, ou dans des sollicitations de mariage.Montesquieu (1689-1755)
Nous avons jeté sur nos épaules un morceau de drap noir – habit ou redingote – qui nous sert pour le salon et la rue, le bal et l'enterrement.Jules Rostaing (1824-?)
Il se trouva que j'arrivai à la grille en même temps qu'un enterrement de deuxième classe...Jean Aicard (1848-1921)
Ni le maraîcher, ni sa femme n'avaient de parents, et ils ne laissaient rien que quelques misérables meubles dont la vente suffit à peine à payer leur enterrement.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il passait des heures entières à causer avec les oiseaux ou à suivre l'enterrement d'une fourmi.Édouard Laboulaye (1811-1883)
Mais d'abord n'êtes-vous pas un peu curieux de savoir comment j'ai pu deviner que vous étiez vivant, vous à l'enterrement duquel j'ai assisté jadis ?Ernest Capendu (1826-1868)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ENTERREMENT » s. m.

Ceremonie qu'on fait, quand on met un Chrestien dans la sepulture. On envoye aux parents & amis des billets d'enterrement, qui portent, Vous estes priez d'assister au convoy, service & enterrement.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada

La langue française varie selon les différentes régions du monde. Certains mots et expressions sont employés seulement en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique ou au Canada : on parle alors de francismes, de belgicismes, d’helvétismes, d’africanismes et de canadianismes (ou de québécismes pour ceux qui concernent uniquement le Québec). Il arrive aussi qu’un même mot ait des sens différents selon les pays, ce qui peut causer bien des malentendus ! Voici quelques exemples avec nos dix canadianismes sémantiques favoris.

Édouard Trouillez 23/05/2020