épaissir

 

définitions

épaissir ​​​ verbe

verbe intransitif
Devenir épais (I, 4 et 5), consistant, dense. Dès que la crème épaissit, ôtez-la du feu. —  au participe passé Une sauce épaissie.
(➙ épais, I, 2) Perdre sa minceur, sa sveltesse. ➙ grossir. Il épaissit en vieillissant.
verbe transitif
Rendre plus épais, plus consistant. Épaissir un sirop.
Rendre plus important, plus solide.

s'épaissir ​​​ verbe pronominal

Devenir plus serré, plus compact, plus dense, plus consistant. Le brouillard s'est épaissi. —  au figuré Le mystère s'épaissit autour de cette affaire. —  Perdre sa sveltesse. Sa taille s'est épaissie.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'épaissis

tu épaissis

il épaissit / elle épaissit

nous épaississons

vous épaississez

ils épaississent / elles épaississent

imparfait

j'épaississais

tu épaississais

il épaississait / elle épaississait

nous épaississions

vous épaississiez

ils épaississaient / elles épaississaient

passé simple

j'épaissis

tu épaissis

il épaissit / elle épaissit

nous épaissîmes

vous épaissîtes

ils épaissirent / elles épaissirent

futur simple

j'épaissirai

tu épaissiras

il épaissira / elle épaissira

nous épaissirons

vous épaissirez

ils épaissiront / elles épaissiront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais allons, continua-t-il en s'adressant à ses autres compagnons, partons avant que le brouillard arrive jusqu'à nous ; il continue de s'épaissir, et il servira à masquer notre marche.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Le mordant parfum des plantes aromatiques dont l'île est couverte semblait épaissir l'air ; et la route allait s'élevant lentement au milieu des longs replis des monts.Guy de Maupassant (1850-1893)
La brume tend de plus en plus à s'épaissir, et il n'existe pas de lunettes capables de nous voir au travers.Pierre Loti (1850-1923)
Si forte que fût la tête du comte, ses yeux commencèrent à se couvrir d'un brouillard et sa langue à s'épaissir.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
En effet, au moment où le jour allait commencer à naître, on eût cru que la nuit jalouse avait essayé d'épaissir les ténèbres.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La nuit n'avait fait que s'épaissir depuis son premier trajet ; autour d'elle il ne se produisait aucun mouvement, il ne retentissait aucun bruit.Octave Féré (1815-1875)
Vers les cinq heures du soir, la brume commença à s'épaissir, et la petite troupe dut s'arrêter.Jules Verne (1828-1905)
Ce n'est pas seulement qu'alors le pays est insalubre, et que les insectes dévorants sont multipliés dans l'atmosphère au point de l'épaissir.Michel Chevalier (1806-1879)
Ces sentiments secrets mirent entre les deux époux un voile qui devait s'épaissir de jour en jour.Honoré de Balzac (1799-1850)
L'ombre commençait à s'épaissir dans les campagnes ; on ne distinguait plus les objets qu'à travers une lueur indécise ; de grands nuages étendaient leurs voiles dans le ciel.Amédée Achard (1814-1875)
En tout cas, pour les épaissir, je ne vous en ai pas pris des vôtres !André Theuriet (1833-1907)
Impossible de prolonger cet état de choses sans épaissir l'ombre sur les têtes de nos jeunes générations.Charles Wagner (1852-1918)
Un peu effrayé de la vivacité de son intelligence, son père s'était ingénié à épaissir les ténèbres autour de sa pensée.Émile Gaboriau (1832-1873)
On endure, l'hiver, de grandes pluies accompagnées de coups de vents tempêtueux, et d'épais brouillards se répandent sur le sol, où ils continuent souvent à épaissir pendant des semaines entières.Léon de Rosny (1837-1914)
L'ombre commençait à s'épaissir, la duchesse ne distinguait plus qu'à grand'peine la porte de l'hôtel, sur laquelle ses yeux étaient constamment attachés.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Et, du comptoir, des tonneaux, de toute la salle, montait une odeur liquoreuse, une fumée d'alcool qui semblait épaissir et griser les poussières volantes du soleil.Émile Zola (1840-1902)
Quelle main industrieuse a su épaissir l'eau en subtilisant l'air, et distinguer si bien ces deux espèces de corps fluides ?Bathild Bouniol (1815-1877)
Le mur d'enceinte était là avec le taillis derrière, clairsemé à la lisière pour s'épaissir après par degrés.Louis Pergaud (1882-1915)
À mesure que les lentes années se succèdent, au milieu d'un effroi qui vient aux plus bêtes, sentir s'épaissir, au fond de soi, ce grand et redoutable inconnu !Edmond de Goncourt (1822-1896)
Robert en arrivant m'avait bien averti qu'il faisait beaucoup de brouillard, mais tandis que nous causions il n'avait cessé d'épaissir.Marcel Proust (1871-1922)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESPAISSIR » v. act. & n.

Rendre espais. Il faut espaissir ce syrop, le laisser cuire davantage. Les sauces s'espaississent en se refroidissant.
 
ESPAISSI, IE. part. pass. & adj.

Définition de « RESPAISSIR » v. act.

& redupl. Rendre ou devenir plus espais. La cuisson respaisit les syrops, la bouillie. Le brouillard s'est bien respaissi depuis un quart d'heure. Je croyois que le vent dissiperoit cette nuée, mais il en a amené une autre qui l'a respaissie, renduë plus noire.
 
RESPAISSI, IE. part. pass. & adj.
Drôles d'expressions Être gêné aux entournures Être gêné aux entournures

Être gêné aux entournures : être mal à l’aise, se sentir gauche ; être incommodé dans son activité.

Alain Rey 12/05/2020