Email catcher

épier

Définition

Définition de épier ​​​ verbe transitif

Observer attentivement et secrètement (qqn, un animal). Épier une personne suspecte. ➙ espionner. Animal qui épie sa proie. ➙ guetter.
Observer attentivement pour découvrir (qqch.), avant d'agir. Épier les réactions de qqn sur son visage.

Conjugaison

Conjugaison du verbe épier

actif

indicatif
présent

j'épie

tu épies

il épie / elle épie

nous épions

vous épiez

ils épient / elles épient

imparfait

j'épiais

tu épiais

il épiait / elle épiait

nous épiions

vous épiiez

ils épiaient / elles épiaient

passé simple

j'épiai

tu épias

il épia / elle épia

nous épiâmes

vous épiâtes

ils épièrent / elles épièrent

futur simple

j'épierai

tu épieras

il épiera / elle épiera

nous épierons

vous épierez

ils épieront / elles épieront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot épier

Fin octobre, dans un contexte de divorce, il avait multiplié les appels malveillants à son ex-femme et avait engagé un détective privé pour l'épier.Ouest-France, 17/03/2021
Elle vint l'épier, le chercher près de son logement.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
L'androïde, un gros objet blanc nanti d'yeux et à mobilité apparemment autonome, doit épier puisqu'il intervient pour rectifier les faits, fournir des explications différentes.Les temps modernes, 2013, Micheline B. Servin (Cairn.info)
Et cette habitude de s'épier, de se regarder et de s'offrir en retour au regard de l'autre dépasse le stade adolescent.La pensée de midi, 2006, Hala Moughanie (Cairn.info)
De quoi s'occupent ces gens dont j'ignore l'existence et qui sont là à épier la mienne ?...Jules Claretie (1840-1913)
Ils ne savaient pas, qu'instruit de tout, vous les faisiez épier, et que vous attendiez le moment d'agir...Ernest Capendu (1826-1868)
C'est-à-dire, juste devant, sur le parking où, tous les jours, il va épier l'assistante sociale, matin et soir, pendant plusieurs mois.Ouest-France, 05/05/2020
Dans le rôle du voyeur, cherchant à épier comment se fabriquent les textes ?Libres cahiers pour la psychanalyse, 2002, Claude Burgelin (Cairn.info)
Dès le 17 février, il commence alors, selon la déclaration de la victime, à l'épier, la suivre, à pied, en voiture ou à vélo.Ouest-France, 02/04/2021
En passant chaque jour des douze derniers à scruter le moindre souffle, à épier chaque jambe.Ouest-France, Jean-Marcel BOUDARD, 23/09/2017
Ce n'est pas pour épier vos actions que j'ai veillé si tard....Eugène Sue (1804-1857)
Quel motif avaient-ils de s'épier ainsi l'un l'autre ?William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Tous, par leur fonction, sont plus ou moins appelés à regarder, observer, contrôler, surveiller, épier les autres.Ouest-France, 10/10/2020
La cité assigne aux femmes un rôle de sentinelles de l'ordre, conduites à rivaliser, s'épier et se juger mutuellement.Esprit, 2006, Catherine Bernié-Boissard (Cairn.info)
J'engage son domestique à épier toutes ses démarches, à me rendre compte de toutes ses actions.François Guillaume Ducray-Duminil (1761-1819)
Il s'arrêtait devant la porte, y collait son oreille, s'attachant à épier les bruits affaiblis du dehors.Ernest Daudet (1837-1921)
Pour cela, l'application pourrait épier les faits et gestes de chacun.Capital, 08/06/2018, « Uber dépose un inquiétant brevet pour repérer les clients ivres »
Ce mardi matin, il est le nez à sa fenêtre, à épier le passage d'un camion de livraison.Ouest-France, 21/04/2020
Comment les individus se retrouvent-ils à épier, plus ou moins consciemment, le comportement d'autrui ?Sciences & Actions Sociales, 2017, Nadia Veyrié (Cairn.info)
On adore avoir le droit d'épier par des fenêtres illuminées et l'esthétique du jeu est vraiment réussie.Ouest-France, Kate STENT, 21/12/2020
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ESPIER v. act.

Guetter, observer quelqu'un & ses actions. Les Sergents ont long-temps espié cet homme pour le prendre, ils ont espié l'occasion favorable pour le saisir à leur avantage. Les Grands doivent bien prendre garde à leurs actions, car il y a toûjours quelqu'un qui les espie. Cet escadron s'est mis en embuscade, pour espier quand le convoy passeroit.
 
ESPIÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine