Email catcher

érafler

définitions

érafler ​​​ verbe transitif

Entamer légèrement la peau de. La branche l'a éraflé. Elle s'est éraflé la main avec un clou. ➙ écorcher, égratigner.
Rayer la surface de. Érafler le plâtre d'un mur, le bois d'un meuble.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'érafle

tu érafles

il érafle / elle érafle

nous éraflons

vous éraflez

ils éraflent / elles éraflent

imparfait

j'éraflais

tu éraflais

il éraflait / elle éraflait

nous éraflions

vous érafliez

ils éraflaient / elles éraflaient

passé simple

j'éraflai

tu éraflas

il érafla / elle érafla

nous éraflâmes

vous éraflâtes

ils éraflèrent / elles éraflèrent

futur simple

j'éraflerai

tu érafleras

il éraflera / elle éraflera

nous éraflerons

vous éraflerez

ils érafleront / elles érafleront

synonymes

érafler verbe transitif

égratigner, écorcher, érailler, griffer, grafigner (vieux ou région., Québec)

rayer

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'appareil aurait pu, selon les premiers éléments, érafler ses moteurs sur la piste lors d'une première tentative d'atterrissage, avortée.Ouest-France, 01/06/2020
Après un coup de volant, la voiture est venue érafler un transformateur électrique.Ouest-France, 20/03/2015
En parallèle, il faut absolument éviter d'érafler les croûtes qui se forment avec la cicatrisation.Ça m'intéresse, 27/12/2021, « Comment cicatriser plus vite ? »
À partir de là, la clameur de l'opinion publique ne parvint même plus à érafler le blindage du système politique.Mouvements, 2013, Marcos Nobre, Olivier Voirol (Cairn.info)
Il le ramasse et, en se redressant, manque de s'érafler le coin de l'œil avec la poignée du mitigeur.Le Journal des psychologues, 2010, Françoise Juranville (Cairn.info)
Il porta la patte à son nez et tâcha d'accrocher une courroie, mais la griffe ne fit qu'érafler légèrement le cuir et retomba.Louis Pergaud (1882-1915)
Au revers de la cuisse gauche, des griffes, plutôt des plis, semblent érafler le tissu.Revue archéologique, 2014, Raphaël Jacob (Cairn.info)
Ce nouvel aménagement urbain ne va pas sans érafler le poumon vert de l'agglomération caennaise.Ouest-France, 03/10/2013
L'agresseur s'en serait tout de même pris aux portes d'entrée des appartements avant d'érafler la voiture d'un des voisins attaqués.Ouest-France, 06/08/2013

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ÉRAFLER » v. act.

Deschirer ou diviser la peau avec quelque chose d'aigu. Il s'est joüé avec le chat, qui luy a éraflé le visage. Une espingle luy a éraflé la main.
 
ÉRAFLÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Style et écriture La création littéraire selon Jean-Philippe Toussaint La création littéraire selon Jean-Philippe Toussaint

Écrivain, cinéaste et photographe, Jean-Philippe Toussaint est l’auteur de dix-huit livres publiés aux Éditions de Minuit. Dans un très beau texte, il...

22/03/2022