Email catcher

éraflure

Définition

Définition de éraflure ​​​ nom féminin

Entaille superficielle, écorchure légère. ➙ égratignure.

Synonymes

Synonymes de éraflure nom féminin

égratignure, écorchure, éraillure, excoriation, griffure, gratte (familier, Belgique), grafigne (vieux ou régional, Québec)

Exemples

Phrases avec le mot éraflure

Elle avait vu sur les murs des éraflures profondes, peut-être des traces d'ongles.Revue française de psychanalyse, 2020, Ilse Grubrich-Simitis (Cairn.info)
Pendant longtemps, la pratique du sport a effrayé, de peur que chaque éraflure ne se transforme en drame.Ouest-France, Clément COMMOLET, 07/01/2021
Et une éraflure, c'est déjà mieux que rien ou qu'un projet qui reste à l'état de projet.Vie sociale et traitements, 2014, Fernand Deligny (Cairn.info)
Il se penche sur lui... sur ce pauvre visage couvert de contusions, balafré d'éraflures sanguinolentes, noir de poudre...Michel Zévaco (1860-1918)
Ses hauts murs gris et orange ont à peine subi une éraflure.Ouest-France, 10/09/2017
Tout se résumait, d'ailleurs, en contusions, en éraflures, en vitres brisées.Ernest Daudet (1837-1921)
Une déchirure bâillait dans le drap de son képi : éraflure de balle ?Paul Bourget (1852-1935)
Les lésions observées se résument, la plupart du temps, à des éraflures et des hématomes.Déviance et Société, 2011, Géraldine Bugnon (Cairn.info)
Mais tout cela n'est qu'éraflure à la surface de la redistribution gigantesque de richesses au profit des dirigeants d'entreprises américaines dans les années 1990.Le débat, 2003, Robert Brenner (Cairn.info)
Du coup, pour une simple éraflure au genou dans la cour de récréation, ils doivent appeler un médecin ou faire venir une infirmière.Capital, 18/03/2015, « Les normes absurdes qui freinent notre économie »
Avec l'éraflure initiale, on peut considérer que la place du sexual est à retenir, ce qui est rassurant.Revue française de psychosomatique, 2013, Michel de M’Uzan (Cairn.info)
De nombreuses éraflures et quelques trous laissèrent passer le soleil.Ferdinand Fabre (1827-1898)
En juillet 2012, une légère éraflure se transforme en moins de 48 heures en un purpura fulminant, forme grave de sepsis.Ouest-France, 01/04/2014
Touché sur son tribord arrière, le bateau de la station locale de sauvetage a subi une éraflure et un léger enfoncement.Ouest-France, 28/08/2017
Ils roulent dans des grandes villes et ne veulent pas d'éraflures, donc pas de problèmes de réparabilité.Le débat, 2001, Louis Schweitzer (Cairn.info)
Il est tombé, une infinité de fois, jusqu'à ne plus compter les plaies, les éraflures, les bleus et les bosses.Ouest-France, Jean-Philippe NICOLEAU, 16/10/2018
Le jeune garçon a eu quelques éraflures au visage ainsi que des traces de crocs et une griffure à la cuisse.Ouest-France, 21/04/2021
Des éraflures et des contusions faisaient saigner son visage.Gustave Flaubert (1821-1880)
Seulement ce costume était lacéré en plusieurs places et ses doigts ensanglantés portaient les traces de nombreuses éraflures.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Plusieurs coups de cutter lui ont été portés, provoquant deux trous dans la toile et trois grandes éraflures.Ouest-France, 13/01/2015
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ÉRAFLURE s. f.

Playe qui se fait sur la peau par quelque chose de pointu, & qui ne penetre pas. Les espingles, les griffes d'un chat font des éraflures aux mains, au visage. Ce coup d'épée n'a pas penetré, il n'a fait qu'une éraflure sur la peau.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.