estaminet

définitions

estaminet ​​​ nom masculin

vieilli ou régional (Nord, Belgique) Petit café populaire.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le portier ne parut guère disposé à l'aller chercher ; mais sa femme, plus aimable, me dit qu'il était à l'estaminet à côté, que je n'avais qu'à le faire demander.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Il y avait une classe d'étudiants, que nous autres (étudiants un peu aristocratiques, je l'avoue) nous appelions, sans dédain toutefois, étudiants d'estaminet.George Sand (1804-1876)
Nous nous trouvions donc réunis, quelques-uns de ces messieurs, plusieurs chasseurs et moi, un récent soir, dans l'estaminet de la bonne auberge d'un voisin gros bourg.Alphonse Allais (1854-1905)
Un estaminet plein de fumée se présenta, ils y entrèrent, et le reste de leur conférence se perdit dans l'ombre.Victor Hugo (1802-1885)
Le mari froissé s'en alla sombre, silencieux et rancunier, passer le reste de la journée à l'estaminet.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Roguin te surveillera ; tu vas te trouver avec des gens moraux, des bourgeois vertueux, ne les effraie pas en lâchant quelques-uns de tes principes d'estaminet.Honoré de Balzac (1799-1850)
Quinze cents livres de revenu et ses gages de copiste lui permettaient d'aller, tous les soirs, faire un somme dans un estaminet.Gustave Flaubert (1821-1880)
À toute force il lui fallut prendre encore quelques verres avec les copains, à l'estaminet le plus proche.Georges Eekhoud (1854-1927)
Je griffonnais des pages de roman sur la table d'angle d'un petit estaminet, qui existe toujours, auprès de la pension, en attendant l'heure de mon cours.Paul Bourget (1852-1935)
Mais il arrive quelquefois aux voyageurs, ignorant les usages, de se présenter au théâtre comme ils iraient à l'estaminet, et de se heurter à un refus d'entrée.Henry Murger (1822-1861)
A un certain moment, plusieurs de ces groupes se réunissent, forment un contingent imposant et se rendent processionnellement devant la porte d'un certain estaminet.Henri Sévérin Béland (1869-1935)
En effet, voici un estaminet où des mécaniciens barbouillés de suie, trinquent en échangeant des propos goguenards.Adolphe Retté (1863-1930)
Bouvard y retourna seul, divertit quelques bourgeois par des sarcasmes contre le maire, et dès lors fréquenta l'estaminet.Gustave Flaubert (1821-1880)
Le spectacle était gratuit, à condition que l'amateur retirât sa carte d'entrée au comptoir de l'estaminet.Georges Eekhoud (1854-1927)
Au moment où ils entraient dans l'estaminet, une discussion très-vive venait de s'engager entre deux habitués de l'endroit.Henry Murger (1822-1861)
Le peintre s'en aperçut et conduisit le provincial dans un estaminet peuplé d'artistes, de modèles, de femmes et de désœuvrés, pensant qu'il trouverait à se distraire parmi ses camarades.Jules Noriac (1827-1882)
Au fond d'une arrière-salle d'estaminet, on boit, on joue et plus d'un voyageur a perdu là souvent le gain de sa journée.Oscar Méténier (1859-1913)
Sa grâce jeune, ses fraîches toilettes, ses cheveux blonds comme les blés et sa blancheur détonnaient dans ce milieu banal et dans ces orgies d'estaminet enfumé.Charmes Mérouvel (1832-1920)
Il gagnait régulièrement la poule à un petit estaminet de la barrière et y faisait des dettes.Paul Féval (1816-1887)
Et sans attendre l'assentiment de son ancien camarade, il l'entraîna jusqu'à un petit estaminet, à une cinquantaine de pas de l'auberge.Émile Gaboriau (1832-1873)
Afficher toutRéduire
Le dessous des mots Lexicovid Lexicovid

Tous les grands événements historiques contribuent à créer ou à diffuser un vocabulaire spécifique.

Marie-Hélène Drivaud 27/09/2020