bar

définitions

bar ​​​ nom masculin

Poisson très vorace, à la chair très estimée. ➙ loup.

bar ​​​ nom masculin

Débit de boissons où l'on peut consommer au comptoir ou en salle.
Bar à vin(s). par extension Bar à soupes. Bar à tapas. —  Bar à ongles, à sourcils…, où l'on pratique des soins esthétiques. —  Bar-tabac. ➙ tabac. —  (Canada) Bar laitier, établissement où on achète et consomme des produits laitiers glacés.
Comptoir (de bar, de café).
Meuble, comptoir analogue.

bar ​​​ nom masculin

Unité de pression atmosphérique valant 105 pascals.

synonymes

bar nom masculin

café, bar, pub, troquet (familier), bistroquet (familier, vieilli), zinc (familier, vieilli), estaminet (région. ou vieilli), [d'ambiance] lounge

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'achèterai un bar pour moi tout seul, et, dedans, j'y mettrai tout ce qu'il y a de meilleur, tout ce qui coûte le plus cher...Raymond Auzias-Turenne (1861-1940)
Pris d'une sorte de frénésie, il avait, un soir, au bar américain, parié cinquante louis avec une fille, qu'elle ne boirait pas un litre d'absinthe en une heure.Georges Ohnet (1848-1918)
Et contre cette barrière, en dehors, des tables peintes en vert, avec des bancs de bois se serraient sur deux rangs, et entouraient le bar avec un café.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Les deux journalistes, n'ayant pas l'intention de souper, s'approchèrent du bar et se firent servir deux verres de pale ale.Arsène Bessette (1873-1921)
Pour ce qui est de la pêche, la proposition concerne les poissons frais ou réfrigérés appartenant à certaines espèces, telles que la dorade, le bar et le bar tacheté.Europarl
Un bar servi par des dames, entre autres, et un lapin qu'on gagnerait chaque fois qu'on met dans le mille !Alphonse Allais (1854-1905)
Ces lectrices, dames de compagnie, modistes, une fois arrivées on les exploite par l'installation coûteuse, dans un bar voisin, au prix de 15 fr.Charles Desmaze (1820-1900)
Il y a là-bas quinze personnes en habits militaires qui ont occupé l'une des moitiés du bar des députés et qui y tiennent une espèce de réunion.Europarl
Des inconvénients sérieux se sont produits, et un mouvement se forme dans l'opinion publique pour demander la suppression des filles dans les bar.Ernest Michel (1837-1896)
À plusieurs reprises cette semaine, le bar des députés a accueilli des visiteurs extérieurs, en fait des membres du public.Europarl
Le rez-de-chaussée de l'hôtel était occupé par un immense « bar », sorte de buffet ouvert gratis à tout passant.Jules Verne (1828-1905)
Il est intolérable que le bar chilien soit en voie d'extinction par le fait de cette pêche illégale.Europarl
Un gentleman se trouvait déjà installé au bar devant une copieuse rasade d'irish wiskey, arrosé d'un tout petit peu d'eau.Alphonse Allais (1854-1905)
Mais qu'un bar fasse office toute la journée de bar de nuit, malgré ce joli tapis à fleurs, n'est sûrement pas une évolution que nous pouvons accepter.Europarl
Tous éprouvèrent un vrai soulagement, quand il prit brusquement son chapeau, et disant sèchement bonsoir à la compagnie, il sortit, traversa le bar et s'en alla par la rue.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il satisfaisait l'un et l'autre, par un poker quotidien, dans un bar d'entraîneurs et de bookmakers, le soir, la journée finie.Paul Bourget (1852-1935)
En face du bar courait une banquette vide, et une longue table de bois était chargée d'un numéro de journal anglais à plusieurs feuilles.Paul Bourget (1852-1935)
Sinon pour penser longuement à la jeune femme dont le souvenir, surgi tout d'un coup, effaça en une seconde ces imaginations de coulisses, de cercle et de bar.Paul Bourget (1852-1935)
À chaque coin de rue, ce sont aussi des jeunes filles qui servent dans les bar.Ernest Michel (1837-1896)
Elle versa donc le porter, le whisky, ouvrit et ferma les devantures de ce bar, fit bonne mine aux habitués, et, après avoir charmé ses hôtes, quitta cet établissement.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BAR » s. m.

Civiere renforcée qu'on porte à deux, à quatre, à six hommes, qui sert dans les atteliers à transporter des pierres, du moilon, & autres materiaux necessaires aux ouvriers. On s'en servoit aussi autrefois sur les ports à descharger les bateaux de bois, & autres marchandises : d'où vient qu'on appelle aujourd'huy ceux qu'on y employe, des Desbardeurs ; & on en use aussi dans les bassecours pour transporter du fumier.
 
BAR, en termes de Blason, signifie autrement un Barbeau, qui est un poisson qu'on met souvent dans les Armoiries, ordinairement courbé & adossé, comme en celles du Duché de Bar.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada

La langue française varie selon les différentes régions du monde. Certains mots et expressions sont employés seulement en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique ou au Canada : on parle alors de francismes, de belgicismes, d’helvétismes, d’africanismes et de canadianismes (ou de québécismes pour ceux qui concernent uniquement le Québec). Il arrive aussi qu’un même mot ait des sens différents selon les pays, ce qui peut causer bien des malentendus ! Voici quelques exemples avec nos dix canadianismes sémantiques favoris.

Édouard Trouillez 23/05/2020