café

 

définitions

café ​​​ nom masculin et adjectif invariable de couleur

Graine du caféier. Récolte du café. —  Ces graines torréfiées. Café en grains, moulu. Moulin à café. par extension Café soluble (➙ nescafé).
Boisson excitante obtenue par infusion de grains de café torréfiés et moulus. Un café filtre. Un café express. ➙ express. Cuiller à café. Café noir, sans lait. Café au lait. ➙ aussi latte. Café crème (➙ crème). —  familier C'est fort de café, c'est exagéré.
Moment du repas où l'on prend le café. Venez pour le café.
adjectif invariable Café au lait : couleur brun clair.

café ​​​ nom masculin

Lieu public où l'on consomme des boissons. ➙ bistrot. Garçon de café, chargé de servir les consommations. Café-bar (➙ bar). Café-restaurant (➙ brasserie). —  locution Discussions de café du Commerce, sans valeur.
 

synonymes

café nom masculin

(petit) noir, caoua (familier), jus (familier), [mauvais] jus de chaussette (familier), lavasse (familier), lapette (familier, Belgique), mazagran (vieilli)

[sortes] arabica, crème, déca, express, expresso, moka, nescafé, noisette, ristretto, robusta

café nom masculin

bar, bistrot, brasserie, buvette, cafétéria, débit de boissons, pinte (Suisse), rade (argot), troquet (familier), zinc (familier, vieilli), estaminet (région., vieilli), assommoir (familier, vieux), bouchon (vieux), bougnat (familier, vieux), caboulot (péjoratif, vieux), cabaret (vieilli), cafeton (vieux), cambuse (vieux), mastroquet (vieux), popine (vieux)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il s’agit du café, du beurre, du sel, du riz, des pâtes alimentaires et du lait de consommation.Europarl
Les travailleurs du secteur du café ne sont plus en mesure de vivre de leur production.Europarl
Ce serait tout aussi absurde que d'attribuer au propriétaire d'un café la responsabilité de contrôler les propos échangés par ses clients.Europarl
Subitement, on se retrouve avec plusieurs sources de revenus différentes et plusieurs opportunités d'emploi pour les petits producteurs de café.Europarl
Or le nouveau système de décaissement rapide ne permet pas d'aider les pays producteurs de café.Europarl
Les pauvres ne pourront pas suivre les événements sportifs à la maison et devront aller au café du coin.Europarl
Mais la merveille, c'est qu'elle me fait des dîners superbes, et du café.... quel café !Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Il est tout à fait immoral que les géants internationaux du café puissent exploiter la crise pour accroître davantage encore leurs bénéfices déjà beaucoup trop élevés.Europarl
De même, les gens qui parlent de merchandising – ou de « mercantiling », comme cela a été traduit – dans l'industrie du disque devraient se réveiller et sentir l'odeur du café.Europarl
Le café est un de ces produits de base dont l'exportation constitue, pour de nombreux pays pauvres et surendettés, la principale source de revenus.Europarl
Tant que les petits producteurs de café continueront de dépendre exclusivement d'une seule culture, leur situation économique sera et restera extrêmement difficile.Europarl
Au fracas de la coquille, il trembla ; le clapotement de l'œuf et du café à l'intérieur de la cafetière lui donna des étourdissements.William Dean Howells (1837-1920), traduction Louis Fréchette (1839-1908)
Quelques camarades du régiment, habitués de ce café, le plaisantaient sur l'élégance de son costume et sur la surexcitation fébrile de ses nerfs.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Le jour finit, car il devait avoir une fin ; la soirée elle-même se passa, – et le café eut également son tour.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Buvons maintenant un café bien fort, car c'est maintenant que les résultats obtenus devront se concrétiser.Europarl
Associées à l'alcool ou au café, ou encore, bues après une activité physique intense, ces boissons peuvent provoquer, notamment, des troubles du système nerveux central.Europarl
Pourquoi ne pas ensuite interdire la publicité pour les oeufs ou les marques de voiture, sans parler de l'alcool ou du café ?Europarl
Les quatre grandes multinationales ensemble achètent presque la moitié des fèves de café produites dans le monde.Europarl
In fine, il faut choisir entre manifester une solidarité européenne ou céder à la politique du « café du commerce ».Europarl
Les gens qui le voyaient dans la rue, ou qui le rencontraient au café, ne s'apercevaient de la perte qu'il avait faite qu'en voyant le crêpe de son chapeau.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CAFFÉ » subst. masc.

est un breuvage fait d'une espece de feve noire qui croist seulement dans l'Arabie Heureuse. Les Turcs le nomment cahué ou caoua. Elle est fort estimée par tout l'Orient, & l'usage n'en est devenu commun en Occident que depuis environ 25. ans. Il y a en Turquie des cabarets exprés pour en vendre, comme on fait le vin en ces quartiers. A Londres on dit qu'il y a trois mille cabarets de caffé. Ce breuvage se fait ou de l'écorce de la feve, & c'est celuy qui a le plus de vertu ; ou de la substance même. On la fait rostir au feu, & puis on met deux ou trois drachmes de cette poudre rostie sur une livre d'eau bouillante, ou une cuillierée sur trois tasses d'eau. L'arbre est toûjours verd, ressemble au fusin ou bonnet de prêtre. Sa vertu est d'être chaude & seche, & propre à l'estomac. Elle fortifie les membres, mondifie le cuir en dessechant les humiditez qui sont dessous, & donne bonne odeur à tout le corps. Elle guerit l'obstruction des visceres, provoque les mois des femmes, guerit la galle & la corruption du sang, la migraine & l'hydropisie. Plusieurs luy attribuent les mêmes vertus qu'au thé. On boit de ce breuvage à toute heure, & du moins trois fois par jour. On le hume fort chaud & à petits traits, de peur de se brusler ; & il sert d'entretien dans une longue conversation. C'est une des choses necessaires que les Turcs sont obligez de fournir à leurs femmes. Son goust est amer, & sent le bruslé ; mais en deux jours on s'y accoustume. Pour l'adoucir on y met du sucre & du girofle. Le premier qui en a escrit vers le IX. Siecle a été Zacharie Mahomet, Rases ou Rhasis celebre Medecin Arabe, puis Ebensina dit Avicenne, Prosper Alpinus au livre des Plantes d'Egypte, qui est le premier qui en a donné des nouvelles aux Européens il y a environ cent ans ; Veslingius dans ses Observations, Bauhinus dans son Pinax, Olaus, Wormius, Olearius & Leonard Rauwolf dans leurs Itineraires ; Mollembrok, Pietro della Valle, Thevenot dans leurs Relations. Simon Pauli en a condamné l'usage dans un Commentaire contre le thé & le tabac, & il lui objecte qu'il énerve les hommes, comme témoigne Olearius. Le caffé fut decouvert, au rapport du Maronite Fausto Nairone, par le Prieur de quelques Moines, aprés qu'il eut été averti par un homme qui gardoit des chevres ou des chameaux, que quelquefois son bestail veilloit & sautoit toute la nuit. Ce qui fit qu'il en essaya la vertu qu'il a d'empêcher le sommeil ; & il l'employa d'abord à empêcher que ses Moines ne dormissent à Matines. On dit qu'il dissipe aussi la tristesse, parce qu'il est remply de sels volatils & de soulfre. On tient qu'il n'est pas propre aux bilieux, ni à ceux qui digerent trop viste.
Le mot du jour Touché ! Touché !

Contact, tact, tactile, toucher : ces mots viennent du latin tangere, « toucher ». C’est ce contact qui est au cœur de nos pratiques sociales : la poignée de main, la bise, l’accolade, le câlin.

Aurore Vincenti 05/05/2020