taverne

 

définitions

taverne ​​​ nom féminin

anciennement Lieu public où l'on mangeait et l'on buvait en payant. ➙ auberge.
Café-restaurant de genre ancien et rustique. ➙ hostellerie.
 

synonymes

taverne nom féminin

[vieilli] auberge, brasserie, buvette, cabaret, café, estaminet (région.), guinguette, gargote (péjoratif)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais le morceau central et la grande attraction de la taverne était un petit vieillard vêtu d'une longue redingote noire, achetée toute faite, et sans doute d'acquisition récente.Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
Pendant ce temps, la route était encombrée, aux abords de la taverne, par une foule de gens qui espéraient apercevoir le grand homme.Mark Twain (1835-1910), traduction François de Gail (1874-1947)
C'est donc dans cette taverne que les officiers de la marine marchande viennent recruter leurs équipages.Eugène Sue (1804-1857)
Il entra dans une taverne, commanda du fromage, du pain, de quoi écrire, et s'installa solennellement devant une feuille de papier blanc.Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
Ses plus grandes dispositions étaient à faire des dettes, et son faible le menait toujours à la taverne.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Des officiers du bord, qui m'avaient pris en amitié, venaient souvent me voir à la taverne, et je les rendais, à leur rieuse satisfaction, les spectateurs de mille folies.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Par en bas, elle lui avait communiqué des habitudes de taverne, de boissonnements quotidiens et de bamboches nocturnes qui l'avaient fatigué.Auguste Angellier (1848-1911)
Ce fut alors qu'ayant entendu parler d'une taverne où se rassemblaient tous les artistes, elle imagina d'aller y chercher de l'emploi.Élisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842)
Et tous trois sortirent par une porte qui était dans le fond de la taverne et qui ouvrait sur la cour.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Ce n'est pas sur un coup de barre ou un coup d'épée qu'on trouve à la taverne un verre de vin.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Dans la taverne où j'avais établi le lieu de ma résidence, je fis la rencontre d'un marchand avec lequel je parvins à me lier intimement.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Le quart denier du vin qui sera vendu à taverne, sera levé et baillé par les diz esleus à une autre part.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Et il était écrit là-haut que tu rencontrerais dans une taverne quelqu'une de ces créatures obligeantes ; que tu t'enivrerais...Denis Diderot (1713-1784)
Maintenant, on s'engouffre à la taverne, sans aller à la messe, pour s'emplir démesurément la panse.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Un mot que j'ai entendu dans cette maudite taverne m'a mis sur une fausse piste.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Que la vie sombre de la taverne, que les heures silencieuses de l'ivresse morne sont bien décrites !Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Un convoi singulier sortit de cette taverne : quatre hommes en emportant un autre, qui devait être très ivre, sans connaissance.Pierre Loti (1850-1923)
La nuit dernière, je me suis arrêté dans une petite taverne solitaire, de l'autre côté de la route.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Jadis, pour huit personnes, deux chapons suffisaient, avec trois ou quatre « los » de vin qu'on faisait venir de la taverne ; et le principal plaisir de ces réunions, c'était la conversation.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
La pluie, comme une cataracte, tombait sur la taverne, et les coupes de vin chaud fumaient.Gustave Flaubert (1821-1880)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TAVERNE » s. f.

Boutique de Marchand de vin, dont la marque est un treillis de bois avec un bouchon. Tavernes sont proprement le lieu où on vend le vin par assiette, & où on donne à manger : mais on appelle proprement cabarets, les lieux où on vend seulement du vin sans nappe & sans assiette, qu'on appelle à huis couppé, & pot renversé. Les débauchés, les yvrognes font appellés piliers de tavernes, ils ne bougent de la taverne. Il y a quelques Coustumes qui font mention de tavernes bannales, où les tenanciers des Seigneurs étoient obligés d'aller prendre du vin. Ce mot vient du Latin taberna, signifiant la même chose ; ou plustost de tavergn, qui en langage Celtique & Bas-Breton signifie taverne.
 
On dit proverbialement, Il y a du vin à la taverne à tout prix.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Retrouvez ici les mots récemment inclus à notre dictionnaire gratuit Dico en ligne Le Robert - et notamment, les mots de la crise sanitaire du coronavirus. 

10/06/2020