éterniser

 

définitions

éterniser ​​​ verbe transitif

littéraire Rendre éternel, faire durer sans fin. ➙ immortaliser, perpétuer.
Prolonger indéfiniment. ➙ faire durer. Je ne veux pas éterniser la discussion.

s'éterniser ​​​ verbe pronominal

(choses) Se perpétuer, se prolonger. La guerre s'éternise.
(personnes) familier Demeurer indéfiniment, s'attarder trop longtemps. Ne nous éternisons pas sur ce sujet.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'éternise

tu éternises

il éternise / elle éternise

nous éternisons

vous éternisez

ils éternisent / elles éternisent

imparfait

j'éternisais

tu éternisais

il éternisait / elle éternisait

nous éternisions

vous éternisiez

ils éternisaient / elles éternisaient

passé simple

j'éternisai

tu éternisas

il éternisa / elle éternisa

nous éternisâmes

vous éternisâtes

ils éternisèrent / elles éternisèrent

futur simple

j'éterniserai

tu éterniseras

il éternisera / elle éternisera

nous éterniserons

vous éterniserez

ils éterniseront / elles éterniseront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le second avait pour objet de convaincre les partis intérieurs de la nécessité d'une conciliation dans la liberté mutuelle et légale sous peine d'éterniser l'anarchie et de recréer la tyrannie.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Canterel avait longuement contemplé l'illustre toile, étonné de voir certaines superstitions s'éterniser en dépit de tout chez les peuplades primitives.Raymon Roussel (1877-1933)
Il fallait vivre, il fallait agir, il fallait que la raison combattît la souffrance, à moins qu'on ne voulût l'éterniser.Émile Zola (1840-1902)
Déjà ces hommes ne se contenaient plus dans leurs discours contre ces représentans qui voulaient, disaient-ils, s'éterniser au pouvoir et faire grâce aux aristocrates.Adolphe Thiers (1797-1877)
Je pense donc qu'il est très important que nous terminions dans le même état d'esprit et que nous ne laissions pas les négociations s'éterniser.Europarl
Le cessez-le-feu est le mot-clé pour la solution d'un conflit qui a dangereusement tendance à s'éterniser et à se généraliser.Europarl
Il reprochait aux définitions des savants de son temps d'éterniser les disputes par leurs inexactitudes et leurs amphibologies.Éliphas Lévi (1810-1875)
Si on les juge dignes de la publication, elles serviront à éterniser ma mémoire, lorsque moi-même j'aurai cessé d'avoir un souvenir.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
J'étais comme devant une chose radieuse, ailée, qui peut s'envoler, quand on prétend y toucher, et qu'on admire avec un désir qui s'immole pour s'éterniser.Louis Ulbach (1822-1889)
Et, après avoir bu du café brûlant et d'excellent rhum, sans plus s'éterniser à table, chacun se mit sur ses pieds et s'en fut à sa besogne.Georges Ohnet (1848-1918)
Oui, riches, on vous imposerait, on vous pressurerait davantage et mille fois davantage que vous n'aurez à dépenser pour sauver votre pays et éterniser la liberté !...Adolphe Thiers (1797-1877)
Notre promenade menaçait donc de s'éterniser par le seul respect des convenances, qui nous ferait feindre de nous accompagner mutuellement jusqu'à notre absence probable de logis respectif.Louis Mullem (1836-1908)
Faudrait-il éterniser le souvenir d'une fantaisie d'enfant, et, si l'on fouillait dans le passé de toutes les femmes, n'y trouverait-on pas des milliers de peccadilles aussi déraisonnables qu'innocentes !George Sand (1804-1876)
Il faudra, à bout de compte, que je sache qui sera le vainqueur ; le combat ne peut pas s'éterniser.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Et voilà qu'elle a déjà gagné l'escalier où elle sait bien que nous allons nous éterniser.René Boylesve (1867-1926)
Le cœur de l'homme si mobile, si périssable, trouve une sorte de perpétuité dans cette communication des sentiments populaires qui les propage, les accroît, et semble les éterniser.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Éterniser aux yeux de la postérité le spectacle de la destruction imbécile ; confier aux pierres la tâche de clamer à travers les âges le thrène de la raison outragée !Camille Mauclair (1872-1945)
Je ne voudrais pas entrer dans un débat – qui pourrait d'ailleurs être très passionnant – sur la qualité des lignes aériennes européennes, sous peine de nous éterniser dans cette enceinte.Europarl
Il veut aussi, avec toute l'ardeur de son ambition poétique, faire de son œuvre une apothéose de la femme qu'il a aimée, et s'éterniser avec elle.Marie d'Agoult (1805-1876)
Le jeûne, selon eux, est encore une recette unique : pour éterniser la beauté, vive (disent-ils) l'art de mourir de faim.Mercier de Compiègne (1763-1800)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ETERNISER » v. act.

Rendre eternel, ou d'une fort longue durée. Les Conquerans n'ont fait tant de carnage que pour eterniser leur nom. Les Pyramides ont eternisé la grandeur des Rois d'Egypte. Les Auteurs ne font tant de veilles que pour eterniser leur memoire.
 
ETERNISÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Les mots du bitume Charbonner Charbonner

v. dérivé de charbon, dans l’expression aller au charbon, travailler dur, bosser.

Aurore Vincenti 21/02/2020