évanouissement

 

définitions

évanouissement ​​​ nom masculin

littéraire Disparition complète. L'évanouissement de ses espérances. ➙ anéantissement. —  Évanouissement d'un son. ➙ fading.
Fait de perdre connaissance. ➙ syncope.
 

synonymes

évanouissement nom masculin

malaise, défaillance, faiblesse, syncope, pâmoison (vieux ou littéraire)

anéantissement, disparition, effacement, perte

[Radio] fading

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est aujourd'hui qu'elle se lève pour la première fois, et elle serait déjà rendue aux ordres du roi sans un évanouissement qui vient de la prendre.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Mais son évanouissement était si profond, sa faiblesse si grande, qu'elle pouvait mourir d'une seconde à l'autre.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Quand il revint à lui, – car cette réflexion sombre fut comme un évanouissement – il vit la cabine remplie de gens qui, attablés, mangeaient.Jules Claretie (1840-1913)
On dit que ce genre d'évanouissement se retrouve bien encore ; mais, dans ce siècle malheureux, le séjour au ciel ne dure qu'un instant.Stendhal (1783-1842)
Un symptôme grave, c'est qu'elles avaient causé l'évanouissement, et l'on ne se réveille pas toujours de ces évanouissements-là.Victor Hugo (1802-1885)
Agathe venait de tomber dans un évanouissement profond ; il invoqua les égards dus à tout malade, et les devoirs de son ministère.Louis Reybaud (1799-1879)
Elle venait de s'éveiller et de sortir de ce rêve, de cet évanouissement où l'avait jetée la brusque attaque dont elle venait d'être l'objet.Albert Delpit (1849-1893)
Ils tâchaient de l'imaginer sous la forme d'une nuit intense, d'un trou sans fond, d'un évanouissement continu.Gustave Flaubert (1821-1880)
La paresse, le goût du repos le dispose à l'évanouissement final, il rentrera dans le néant avec facilité.Anatole France (1844-1924)
Que m'était-il arrivé depuis mon évanouissement ; où étais-je ; et à quel titre cet homme si bon, si affectueux, me prodiguait-il tous ses soins ?Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Il y voyait l'indice d'une catastrophe prochaine, l'évanouissement de son beau rêve et la ruine de leurs amours.Louis Reybaud (1799-1879)
Je n'entends pas un cri de peur, pas une des passagères n'a de crise de larmes ou d'évanouissement.René Bazin (1853-1932)
Je demeurai quelque temps plongé dans cette espèce d'évanouissement du premier sommeil ; enfin quelques sensations vagues et interrompues le traversèrent.Émile Souvestre (1806-1854)
L'horreur du tableau qui a précédé mon évanouissement, ressuscité dans tous ses détails, l'instinct de la conservation, me donnent un sursaut d'énergie et j'arrive à me dresser sur les genoux.Marcel Nadaud (1889-?)
Toutefois, la fraîcheur du filet d'eau qui coulait au fond du ruisseau, ne tarda pas à le faire revenir de son évanouissement.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
L'évanouissement tout seul ne pouvait avoir produit ces émotions poignantes, et derrière le hasard de cet événement, il devait y avoir bien d'autres douleurs anciennes et cachées.Paul Féval (1816-1887)
Il glissa comme une ombre entre les officiers de service et disparut, sans avoir fait remarquer son évanouissement.Edmond Lepelletier (1846-1913), Victorien Sardou (1831-1908) et Émile Moreau (1852-1922)
Les marins reprirent haleine et regardèrent autour d'eux, comme des hommes qui reviennent à la vie après un évanouissement.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Médor vint la rejoindre et, franchissant de nouveau la grille, il la souleva ; elle s'éveilla dans son lit, après un long évanouissement.Paul Féval (1816-1887)
Je crus d'abord qu'il éprouvait un spasme ou même un évanouissement, car son immobilité ne cessait point, mais je m'aperçus bientôt qu'il dormait tout simplement.Paul Féval (1816-1887)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESVANOUÏSSEMENT » subst. masc.

Espece de syncope ou de defaillance, perte subite de forces & de connoissance qui arrive par quelque accident. Cette femme est tombée dans un esvanouïssement en apprenant la mort de son mari. A peine estoit-il revenu de son esvanouïssement, qu'il est tombé en un autre. L'esvanouïssement est causé par tout ce qui peut alterer, corrompre & dissiper les esprits vitaux, comme les longues veilles, les grandes douleurs, les grandes & subites évacuations, les vapeurs putrides sortant de quelque abscés qui est dans les parties nobles, &c.
Vidéos La concision, par Karim Duval La concision, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020