Email catcher

malaise malaisé

Définition

Définition de malaise ​​​ nom masculin

Sensation pénible et vague d'un trouble physiologique. ➙ dérangement, indisposition. spécialement Évanouissement. Elle a été prise d'un malaise.
Sentiment pénible et irraisonné dont on ne peut se défendre. ➙ angoisse, inquiétude. Un sentiment de malaise. ➙ familier gênance. Provoquer un malaise. ➙ troubler. Il y eut un malaise dans l'assemblée.
Crise, mécontentement collectif latent. Le malaise social.

Définition de malaisé ​​​ , malaisée ​​​ adjectif

littéraire Qui ne se fait pas facilement. ➙ difficile. Tâche malaisée. ➙ ardu, délicat.
vieilli Qui présente des obstacles difficiles à surmonter. ➙ incommode, pénible. Un chemin malaisé.

Synonymes

Synonymes de malaisé, malaisée adjectif

difficile, ardu, compliqué, délicat, dur, laborieux

[vieilli] incommode, pénible

[vieilli] abrupt, escarpé, impraticable

Combinaisons

Exemples

Phrases avec le mot malaise

Sa respiration devint immédiatement plus aisée, et il ne parut plus souffrir aucun malaise physique.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Mais le malaise couve et l'entraîneur peine à redresser l'équipe.Ouest-France, 23/11/2020
L'un d'eux a été pris d'un malaise sur son lieu de travail.Ouest-France, Pierrick BAUDAIS, 02/08/2016
Comme s'il s'opérait un déplacement de mon malaise vers l'oreille pour mieux faire l'impasse sur le reste de mon corps, le reste de mon histoire.Corps, 2020, Lucie Szechter (Cairn.info)
Des auditions de témoins pourraient permettre de savoir si l'accident a été causé par une erreur humaine ou bien par un malaise.Ouest-France, 02/10/2020
Comment ne pas penser au malaise qu'ils éprouvaient dès qu'ils devaient s'approcher des fonctionnaires du gouvernement, de tout ce qui relevait du politique ?Pardès, 2003, Ruth Tolédano Attias (Cairn.info)
L'agresseur a rapidement exigé qu'ils repartent, mais la victime a alors simulé un malaise en se laissant tomber à terre.Ouest-France, 22/06/2020
Je sentais donc dans mon existence, un malaise par qui j'étais averti que cette existence n'était pas ma destinée.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
La spécificité de cet engorgement et du malaise des urgences est qu'ils concernent tous les pays occidentaux et que la responsabilité est très partagée.Ouest-France, 20/08/2019
Il ne porte pas en lui le grand vague, le malaise infini des temps nouveaux.Anatole France (1844-1924)
Le public s'écoulait au milieu d'une sorte de malaise, comme si l'excessive fatigue avait usé les passions.Émile Zola (1840-1902)
Comme s'ils éprouvaient une réticence certaine, voire un certain malaise, à envisager la paternité sous cet angle.Cliniques méditerranéennes, 2001, Patrick De Neuter (Cairn.info)
Cette loi avait déjà créé un malaise chez les travaillistes.Revue française de science politique, 2010, Mikael Rask Madsen (Cairn.info)
Mais je sentais aussi que je rendais le malaise qu'on me faisait éprouver.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Une surveillante pénitentiaire l'a accompagné, après avoir fait un malaise vagal.Ouest-France, 26/04/2021
Comme toujours dans le cas de la narration de la perversion, on y ressent palpable un malaise qui en signale la présence.Connexions, 2017 (Cairn.info)
Comme s'il lui fallait en passer par la sensation corporelle pour palier a un état de malaise psychique.L'information psychiatrique, 2014, Marianne Daudin, Jean-Philippe Rondier (Cairn.info)
Les citoyens éprouvent un réel malaise face à divers aspects de la mondialisation.Europarl
Nous étions dans l'obscurité, et nous éprouvions un sentiment de malaise ; serrés les uns contre les autres, nous restions sans mot dire.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
Je ne sais pourquoi, par exemple, je l'ai quitté, l'âme envahie par un singulier malaise...Octave Mirbeau (1848-1917)
Afficher toutRéduire

Phrases avec le mot malaisé

Dans ce contexte, la conciliation des modèles apparaît comme d'autant plus difficile ou malaisée.Recherche sociale, 2013, Pauline Kertudo (Cairn.info)
Le vert est, avant l'époque industrielle, la plus malaisée à fixer et à fabriquer.Ouest-France, 25/03/2015
D'autant que tout contrôle et toute vérification sont pour le moins malaisés, voire impossibles.Courrier hebdomadaire du CRISP, 1968 (Cairn.info)
Milan était une riche proie, convoitée de toutes parts, et par conséquent malaisée à garder.Victor Hugo (1802-1885)
Depuis la construction du local pour la fibre optique (pas encore présente dans la commune), l'accessibilité y était devenue malaisée.Ouest-France, 30/01/2018
De nombreuses digressions et répétitions rendent la lecture malaisée et desservent en définitive le traitement de la problématique.Recherches de science religieuse, 2005, Michèle Morgen (Cairn.info)
Et ceux qui en ont eu la curiosité et le courage ont avoué que sa lecture s'était révélée malaisée, voire rébarbative.Ouest-France, 13/06/2021
Il n'y avait plus qu'à s'en aller, chose malaisée pour moi.Amédée Delorme (1850-1936)
Le choix est malaisé entre toutes ces effigies.Gustave Coquiot (1865-1926)
Trouver le bon équilibre entre ces différents objectifs sera une tâche pour le moins malaisée.Europarl
Il tâtonna dans cette voie, pour lui hasardeuse et malaisée.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Dans ces circonstances, il est malaisé pour les mobilisations protestataires d'interpeller l'opinion publique européenne.Politique européenne, 2001, Didier Chabanet (Cairn.info)
Trouver dans un budget à ce point engagé les ressources nécessaires à la construction des chemins de fer, était une tâche malaisée.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Dans ce contexte, repérer les situations de maltraitance est souvent chose malaisée.Cahiers du Genre, 2001, Bernadette Bawin Legros, Marie-Thérèse Casman (Cairn.info)
Dans ce contexte, les efforts contradictoires de chacune des parties prenantes ne font que s'annuler et rendent le processus de réforme toujours plus malaisé.Revue française de pédagogie, 2017, Kévin Dubos (Cairn.info)
De fait, l'alliance avec ceux-ci s'avérera malaisée : ils mettront rapidement fin au travail de consultation, après quelques séances qui auront néanmoins un effet d'apaisement.La psychiatrie de l'enfant, 2020, Laura Duprey (Cairn.info)
Il est bien malaisé de distinguer la bonté générale, et répandue sur tout le monde, de la grande habileté.François de La Rochefoucauld (1613-1680)
Quoi qu'il en soit, il n'eût point été malaisé, une fois la fraude éventée, de reconnaître les deux fraudeuses.Paul Féval (1816-1887)
Cette temporalité particulière est problématique, car il est malaisé d'isoler chacune de leurs actions.Revue française d'administration publique, 2008, Paule Bouret (Cairn.info)
C'était l'un des points noirs avant les travaux, la circulation malaisée lorsque plusieurs véhicules attendaient pour accéder aux bennes de déchets verts.Ouest-France, 10/02/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de MALAISE, ou Mesaise subst. fem.

Incommodité. N'avoir point de bien, c'est vivre en malaise, en mesaise.
 
MALAISE, est dans les prisons un cachot estroit & bas où on ne peut se tenir debout, ni couché qu'avec grande peine. Ce prisonnier estoit seditieux, pour le punir on l'a mis en malaise.

Définition ancienne de MALAISÉ, ÉE adj.

Difficile, incommodé, affairé. Il n'est pas malaisé de vous tromper. Cette faulx est malaisée, elle a le manche trop court. Cet homme est malaisé, il doit de tous costez. On dit aussi, qu'un homme est malaisé, qu'il est malaisé à ferrer, quand il est bourru & difficile à gouverner.
 
On appelle un riche malaisé, un homme qui a du bien, mais qui est saisi, & qui est cependant dans le besoin.
 
On dit en proverbe ; Il est aisé de reprendre, & malaisé de faire mieux.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.