pâmoison

 

définitions

pâmoison ​​​ nom féminin

littéraire ou par plaisanterie Fait de se pâmer. Tomber en pâmoison.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et pourquoi donc est-ce qu'elle est tombée en pâmoison hier soir après que vous êtes parti tout fâché ?George Sand (1804-1876)
Leorugolu profite de la pâmoison de son visiteur pour le faire prisonnier.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
On vit, à la première représentation d'une tragédie, des femmes tomber en pâmoison et des enfants mourir de peur.Henri Lavoix (1846-1897)
Elle ne vit – et ne meurt que pour la pâmoison.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Elles croiraient manquer à leur dignité si elles ne tombaient en pâmoison à la moindre parole un peu surprenante qu'elles entendent.Pamphile Le May (1837-1918)
Les belles filles tombent en pâmoison, lorsqu'on avance les mains vers leur taille.Émile Zola (1840-1902)
Ma pâmoison fut longue, et, lorsque j'en fus revenue, je me trouvai dans une chambre du vaisseau, qui etoit dejà bien avant en mer.Paul Scarron (1610-1660)
Par instants, une courte pâmoison faisait battre ses paupières, dans les reflets d'or du plafond, dans la douceur grave des tentures.Émile Zola (1840-1902)
Et ce fut une pâmoison, des rires encore, des bravos, une volupté, une débauche qui débordait.Émile Zola (1840-1902)
C'était le cri général, un frémissement d'aise, une pâmoison de bien-être accompagnant chaque vers.Alphonse Daudet (1840-1897)
Entre les quatre haies, le long du potager, le soleil de mai avait comme une pâmoison de tiédeur, un silence plein d'un bourdonnement d'insectes, une somnolence d'enfantement heureux.Émile Zola (1840-1902)
Entre sa façon de vous accueillir et ses relations habituelles avec les autres hommes, elle mettra une différence dont votre vanité sera chatouillée jusqu'à la pâmoison.Paul Bourget (1852-1935)
Et la frayeur de la petite fille était telle qu'elle tomba en pâmoison dans les bras de sa mère éperdue.Olga de Pitray (1835-1909)
Plus de vingt fois, je recommençai la lettre, m'emportant, pleurant, tour à tour furieux jusqu'au délire, attendri jusqu'à la pâmoison....Octave Mirbeau (1848-1917)
Oubliant sa faiblesse et sa pâmoison ébauchées, elle bondit sur ses pieds comme une lionne.Paul Féval (1816-1887)
Après une véritable pâmoison qui dura quelques minutes le capitaine, revenant le premier à la vie, reprit ses facultés intellectuelles.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PASMOISON » s. f.

Estat d'une personne pasmée, defaillance. En apprenant cette nouvelle les forces luy ont manqué, il est tombé en pasmoison. La pasmoison differe de l'esvanouïssement, en ce que celuy-cy arrive par la deffaillance des forces naturelles ; au lieu que la pasmoison se fait par quelque violente passion qui cause une convulsion subite qui empesche le passage des esprits.
Drôles d'expressions Faire l'école buissonnière Faire l'école buissonnière

Faire l'école buissonnière : jouer, se promener au lieu d’aller en classe.

Alain Rey 18/02/2020