Email catcher

éventé

définitions

éventé ​​​ , éventée ​​​ adjectif

Exposé au vent. Une terrasse très éventée (opposé à abrité).
Altéré, corrompu par l'air. Parfum éventé.
Découvert, connu. Un secret éventé.

synonymes

éventé, éventée adjectif

altéré, dénaturé, tourné

connu, découvert

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est, je le crains bien, une tête éventée, sous son air grave et pensif.George Sand (1804-1876)
Les douces langueurs de la dame aux camélias laissent place aux coups de tonnerre, aux odeurs étranges d'ozone éventé.Medium, 2006, Monique Sicard (Cairn.info)
Le secret de sa cachette est depuis longtemps éventé, ce qui ne change rien.Po&sie, 2014, Sophie Loizeau (Cairn.info)
Celui-ci n'a rien de lourd et rien de frivole, rien de pédant et rien d'éventé.George Sand (1804-1876)
S'assurer d'une meilleure sécurité implique une traçabilité du vote et donc un secret éventé.Revue française de droit constitutionnel, 2018, Benjamin Morel (Cairn.info)
L'ancre était à pic, les voiles éventées, et le bâtiment commençait à quitter son mouillage.Jules Verne (1828-1905)
J'avais éventé ma propre piste ; j'avais mis l'ennemi sur mes traces !Paul Féval (1816-1887)
En effet, ils commencèrent à donner quelques signes d'agitation, les naseaux éventés, renâclant d'une façon insolite.Jules Verne (1828-1905)
Le secret ne doit être officiellement éventé que demain soir.Pamphile Le May (1837-1918)
Il paraît que la nouvelle avait été un peu éventée, mais peu importe.Ouest-France, 23/07/2021
Les sorts restent efficaces tant qu'ils demeurent secrets, une fois éventés, ils deviennent inopérants.Corps, 2018, Abdoulaye Keïta (Cairn.info)
Malheureusement, on en a trop parlé et le secret a été éventé.Revue d'Histoire de la Shoah, 2012, Patrycja Kowalczyk (Cairn.info)
Planter sur un terrain proche de la mer ou en terrain éventé, est la zone la plus difficile en termes de décoration.Ouest-France, 12/07/2016
Un secret éventé maladroitement, en juillet, par les membres de son équipe municipale, candidats à sa succession.Ouest-France, Élisabeth PETIT, 05/10/2019
Bientôt la terre, un site de la terre, est parlé, est-en-étant-parlé, parlé-en, comme on dit éventé, labouré, parcouru.Rue Descartes, 2004, Michel Deguy (Cairn.info)
La supercherie éventée, ses proches, accablés, lui tournent le dos.Ouest-France, Magali GRANDET, 29/09/2020
De ce fait, l'espace à l'écart de la nature est une catégorie périmée, un refuge éventé.Revue française d'histoire des idées politiques, 2007, Aurélie Loiseleur (Cairn.info)
Mais en citant leurs noms et en montrant leurs visages, nous avons le sentiment d'avoir éventé le mystère dont ils s'entourent.Inflexions, 2010, Herfried Münkler (Cairn.info)
La presse italienne avait éventé dès samedi soir le contenu du décret du gouvernement italien paru durant la nuit, provoquant l'ire du chef du gouvernement.Ouest-France, 08/03/2020
Quoi qu'il en soit, il n'eût point été malaisé, une fois la fraude éventée, de reconnaître les deux fraudeuses.Paul Féval (1816-1887)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EVENTÉ, ÉE » s. m. & f.

Qui a la teste legere, qui est emporté, evaporé, imprudent. Les François dans leur jeunesse sont bien eventez.
Drôles d'expressions Conter fleurette à une femme Conter fleurette à une femme

Jolie fleur, que la fleurette. Elle est surtout fleur de rhétorique puisque conter fleurette, c’est d’abord faire usage de langage amoureux et...

Alain Rey 10/02/2022