exhausser

définitions

exhausser ​​​ verbe transitif

Rendre plus élevé (un bâtiment, une construction). ➙ surélever. Exhausser une maison d'un étage.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'exhausse

tu exhausses

il exhausse / elle exhausse

nous exhaussons

vous exhaussez

ils exhaussent / elles exhaussent

imparfait

j'exhaussais

tu exhaussais

il exhaussait / elle exhaussait

nous exhaussions

vous exhaussiez

ils exhaussaient / elles exhaussaient

passé simple

j'exhaussai

tu exhaussas

il exhaussa / elle exhaussa

nous exhaussâmes

vous exhaussâtes

ils exhaussèrent / elles exhaussèrent

futur simple

j'exhausserai

tu exhausseras

il exhaussera / elle exhaussera

nous exhausserons

vous exhausserez

ils exhausseront / elles exhausseront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il fallait, sans ménager, exhausser de tous ses dons à la hauteur d'une montagne le trône majestueux où on la fait asseoir.Jules Michelet (1798-1874)
Quand un homme rencontre une barrière, il a deux moyens de la surmonter : le premier, c'est de l'abaisser ; le second, c'est d'exhausser le sol autour d'elle.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Au nom de tout sens commun, il faut exhausser, à hauteur acceptable, notre billot national.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Si l'émulation augmente, il faudra exhausser les lanternes dans les rues...Alfred Franklin (1830-1917)
Elle n'avait pas de siège pour s'asseoir, pas le moindre petit banc pour s'exhausser, elle qui était si petite.Michel Zévaco (1860-1918)
Je trouvai la chose si plaisante que je ne me fis pas grand scrupule de recevoir le mot d'ordre et d'exhausser comme les autres.George Sand (1804-1876)
Il ne savait point exciter les passions généreuses, comprendre ou réveiller la vertu, enfin s'exhausser d'autant plus qu'il eût grandi l'espèce humaine.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
Ladof, comme il convient à un amoureux bien épris, profita de cette révélation pour exhausser un peu le piédestal sur lequel il plaçait son idole.Henry Gréville (1842-1902)
Là où le temps manque pour exhausser le rempart, on construit des palissades et des redoutes avec les bois et les mâtures des navires.Émile Vincens (1764-1850)
De là cette nécessité de resserrer et d'exhausser les habitations, en même temps que l'on réduisait outre mesure l'espace abandonné à la circulation et à la voie publique.Louis Reybaud (1799-1879)
Dubreuil se retourna et vit, avec un étonnement nouveau, que le renflement des eaux diminuait en longueur, pour se ramasser, se condenser, s'exhausser à son milieu.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Il m'était impossible de fermer l'œil, surtout à cause de l'odeur affreuse que répandait un gros paquet placé par mon camarade sous le traversin pour s'exhausser la tête.Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
Comme le limon est déposé naturellement dans les endroits les plus voisins du fleuve, ses rives ont dû s'exhausser les premières.Louis-Alexandre Berthier (1753-1815) et Jean-Louis-Ébénézer Reynier (1771-1814)
Chacun autour de lui continuait à exhausser le piédestal imaginaire sur lequel il se mettait.Honoré de Balzac (1799-1850)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EXHAUSSER » verb. act.

Eslever bien haut une Eglise, une maison, un plancher. Le defaut de l'Eglise de St. Eustache, c'est que la voute est trop exhaussée, elle est de vingt-deux toises. Ce pavillon n'est pas assez exhaussé à proportion du reste du bastiment.
 
EXHAUSSÉ, ÉE. part. & adj.
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020